Flux de travail pour la configuration de l’appel Webex

Flux de travail pour la configuration de l’appel Webex

15 juil. 2021
Présentation de Webex Calling

Présentation de Webex Calling

Imaginez que vous puissiez exploiter les fonctions d’appel, de mobilité et de PBX dans le Cloud à l’échelle de l’entreprise, ainsi que de Webex pour la messagerie et les réunions, et appeler depuis un client logiciel Webex Calling ou un périphérique Cisco. C’est exactement ce que Webex Calling a à vous offrir.

Webex Calling offre les avantages suivants :

  • abonnements d’appel pour les utilisateurs de téléphonie et les espaces communs.

  • accès à Webex pour chaque utilisateur

  • accès au réseau téléphonique public commuté (RTCP) pour permettre à vos utilisateurs de composer des numéros en dehors de l’entreprise. Le service est fourni par le biais d’une infrastructure d’entreprise existante (passerelle locale sans PBX IP sur site ou avec un environnement d’appel Unified CM existant).

Webex Calling prend en charge les fonctionnalités suivantes. Pour plus d’informations, voir le chapitre Configuration des fonctionnalités de Webex Calling.

Tableau 1. Fonctions configurables par l’administrateur

Pour certaines des fonctions ci-dessous, vous devez obtenir une tonalité avant de saisir le code.

Description

Répondeur automatique

Vous pouvez ajouter des messages d’accueil, configurer des menus et acheminer les appels vers un service de réponse, un groupe de recherche, une boîte vocale ou une personne réelle. Vous pouvez créer un horaire de 24 heures ou proposer différentes options lorsque votre entreprise est ouverte ou fermée. Vous pouvez même acheminer les appels en fonction des attributs ID de l’appelant pour créer des listes de VIP ou gérer les appels à partir de certains indicatifs différemment.

File d’attente d’appel

Vous pouvez mettre en place une file d’attente pour que, lorsqu’il n’est pas possible de répondre aux appels entrants, les appelants bénéficient d’une réponse automatique, de messages de bienvenue et d’une musique d’attente jusqu’à ce que quelqu’un puisse répondre à leur appel.

Prise d’appel

Vous pouvez améliorer le travail d’équipe et la collaboration en créant un groupe de prise d’appel afin que les utilisateurs puissent répondre aux appels des uns et des autres. Lorsque vous Ajouter des utilisateurs à un groupe de prise d’appel et un membre du groupe est occupé ou absent (e), un autre membre peut répondre à leurs appels.

Parcage d’appel

Vous pouvez activer Parcage d’appel afin que les utilisateurs peuvent mettre un appel en attente et intercepter sur un autre téléphone.

Groupe de recherche

Vous pouvez vouloir configurer des groupes de recherche dans les cas suivants :

  • Une équipe commerciale qui souhaite un acheminement séquentiel. Un appel entrant sonne sur un téléphone, mais si personne ne répond, l’appel va vers l’agent suivant dans la liste.

  • Une équipe d’assistance qui souhaitent que les téléphones sonnent tous à la fois afin que le premier agent disponible puisse répondre à l’appel.

Groupe de radiomessagerie

Vous pouvez créer un groupe de pagination afin que les utilisateurs puissent envoyer un message audio à une personne, un service ou une équipe. Lorsque quelqu’un envoie un message à un groupe de radiomessagerie, le message est lu sur tous les périphériques du groupe.

Client réceptionniste

Répondez aux besoins de votre personnel de bureau en lui fournissant un ensemble complet d’options de contrôle des appels, une surveillance de la ligne à grande échelle, une file d’attente d’appels, plusieurs options et affichages de répertoire, une intégration à Outlook, etc.

Les utilisateurs peuvent configurer les fonctions suivantes dans https://settings.webex.com, qui se lance dans le Portail des utilisateurs de Calling.

Tableau 2. Caractéristiques configurables par l’utilisateur

Pour certaines des fonctions ci-dessous, vous devez obtenir une tonalité avant de saisir le code.

Description

Rejet d’appel anonyme

Les utilisateurs peuvent rejeter les appels entrants dont l’identité de l’appelant est bloquée.

Continuité des activités

Si les téléphones des utilisateurs ne sont pas connectés au réseau pour une raison quelconque (comme une panne de courant, des problèmes de réseau, etc.), les utilisateurs peuvent renvoyer les appels entrants vers un numéro de téléphone spécifique.

Renvoi d’appel

Les utilisateurs peuvent renvoyer les appels entrants vers un autre téléphone.

Renvoi sélectif d’appels

Les utilisateurs peuvent renvoyer les appels à des heures précises de certains appelants. Ce paramètre a la priorité sur le renvoi d’appel.

Notification d’appel

Les utilisateurs peuvent s’envoyer un e-mail lorsqu’ils reçoivent un appel selon des critères prédéfinis tels que le numéro de téléphone ou la date et l’heure.

Appel en attente

Les utilisateurs peuvent autoriser la réponse à des appels entrants supplémentaires.

Ne pas déranger

Les utilisateurs peuvent temporairement laisser tous les appels aller directement à la messagerie vocale.

Office Anywhere

Les utilisateurs peuvent utiliser les téléphones qu’ils ont sélectionnés (« Emplacements ») comme une extension de leur numéro de téléphone professionnel et de leur plan de numérotation.

Alerte prioritaire

Les utilisateurs peuvent faire sonner leurs téléphones avec une sonnerie distinctive lorsque des critères prédéfinis sont remplis, tels que le numéro de téléphone ou la date et l’heure.

Bureau à distance

Les utilisateurs peuvent passer des appels depuis un téléphone distant et les faire apparaître sur leur ligne professionnelle. En outre, tout appel entrant sur leur ligne professionnelle sonnera sur ce téléphone distant.

Acceptation sélective des appels

Les utilisateurs peuvent accepter des appels à des heures précises de la part de certains appelants.

Rejet sélectif des appels

Les utilisateurs peuvent rejeter des appels à des heures précises de la part de certains appelants.

Sonnerie séquentielle

Faites sonner jusqu’à 5 périphériques l’un après l’autre pour les appels entrants.

Sonnerie simultanée

Faites sonner les numéros des utilisateurs et des autres (« destinataires de l’appel ») en même temps pour les appels entrants.

Provisionnement des services, des périphériques et des utilisateurs dans Control Hub, lancement croisé vers la configuration détaillée dans le Portail d’administration de Calling

Control Hub (https://admin.webex.com) est un portail de gestion qui s’intègre à Webex Calling pour simplifier vos commandes et votre configuration, et centraliser votre gestion de l’offre groupée Webex Calling, Webex, et Webex Meetings.

Le Control Hub est le point central pour le provisionnement de tous les services, périphériques et utilisateurs. Vous pouvez configurer votre service d’appel pour la première fois, enregistrer des téléphones MPP dans le nuage (à l’aide de l’adresse MAC), configurer les utilisateurs en associant des périphériques, en ajoutant des numéros, des services, des fonctions d’appel, etc. De plus, à partir du Control Hub, vous pouvez effectuer un lancement croisé vers le Portail d’administration des appels.

Expérience de l’utilisateur

Les utilisateurs ont accès aux interfaces suivante :

Visite guidée de Control Hub

Control Hub est votre interface Web unique pour la gestion de votre organisation, la gestion de vos utilisateurs, l’attribution de services, l’analyse des tendances d’adoption et de la qualité des appels, et bien plus encore.

Pour que votre organisation soit opérationnelle, nous vous recommandons d’inviter quelques utilisateurs à rejoindre Webex en saisissant leur adresse électronique dans le Control Hub. Encouragez les personnes à utiliser les services que vous proposez, y compris les appels, et à vous faire part de leur expérience. Lorsque vous êtes prêt, vous pouvez toujours ajouter d’autres utilisateurs.


Nous vous recommandons d’utiliser la dernière version de bureau de Google Chrome ou de Mozilla Firefox pour accéder à Control Hub. Les navigateurs des périphériques mobiles et d’autres navigateurs de bureau peuvent produire des résultats inattendus.

Utilisez les informations présentées ci-dessous comme un résumé de haut niveau de ce à quoi vous devez vous attendre lorsque vous configurez votre organisation avec des services. Pour des informations plus détaillées, consultez les chapitres individuels pour des instructions étape par étape.

Démarrer

Une fois que votre partenaire aura créé votre compte, vous recevrez un courrier électronique de bienvenue. Cliquez sur le lien Démarrer dans l’e-mail, en utilisant Chrome ou Firefox pour accéder à Control Hub. Le lien vous connecte automatiquement avec votre adresse électronique d’administrateur. Ensuite, vous serez invité à créer votre mot de passe administrateur.

Premier assistant pour les essais

Si votre partenaire vous a inscrit à un essai, l’assistant de configuration démarre automatiquement après que vous vous soyez connecté à Control Hub. L’assistant vous guide à travers les paramètres de base pour que votre organisation soit opérationnelle avec Webex Calling, entre autres services. Vous pouvez configurer et revoir vos paramètres d’appel avant de terminer la visite de l’assistant.

Révisez vos paramètres

Lorsque Control Hub se charge, vous pouvez revoir vos paramètres.

Ajouter des utilisateurs

Maintenant que vous avez installé vos services, vous êtes prêt à ajouter des personnes à partir de votre répertoire d’entreprise. Allez dans Utilisateurs et cliquez sur Gestion des utilisateurs.

Si vous utilisez Microsoft Active Directory, nous vous recommandons d’activer d’abord Synchronisation d’annuaire et de décider ensuite comment vous voulez ajouter des utilisateurs. Cliquez sur Suivant et suivez les instructions pour configurer Cisco Directory Connector.

Configurer le Single Sign On (SSO)

Webex utilise l’authentification de base. Vous pouvez choisir de configurer l’authentification unique SSO pour que les utilisateurs s’authentifient auprès de votre fournisseur d’identité d’entreprise en utilisant leurs informations d’identification d’entreprise, plutôt qu’un mot de passe distinct stocké et géré dans Webex.

Allez à Paramètres, faites défiler jusqu’à Authentification, cliquez sur Modifier, puis sélectionnez Intégrer un fournisseur d’identité tiers.

Attribuer des services aux utilisateurs

Vous devez attribuer des services aux utilisateurs que vous avez ajoutés pour que les personnes puissent commencer à utiliser Webex.

Allez à Utilisateurs, cliquez sur Gérer les utilisateurs, sélectionnez Exporter et importer des utilisateurs avec un fichier CSV, puis cliquez sur Exporter.

Dans le fichier que vous téléchargez, ajoutez simplement True (Vrai) pour les services que vous souhaitez attribuer à chacun de vos utilisateurs.

Importez le fichier complet, cliquez sur Ajouter et supprimer des services, puis cliquez sur Envoyer. Vous êtes maintenant prêt à configurer les fonctions d’appel, à enregistrer les périphériques qui peuvent être partagés dans un emplacement commun, et à enregistrer et associer les périphériques aux utilisateurs.

Donnez du pouvoir à vos utilisateurs

Maintenant que vous avez ajouté des utilisateurs et que des services leur ont été attribués, ils peuvent commencer à utiliser leurs téléphones multiplateformes (MPP) pour Webex Calling et Webex pour la messagerie et les réunions. Encouragez-les à utiliser Cisco Webex Settings comme guichet unique d’accès.

Rôle de la passerelle locale

La passerelle locale est un périphérique géré par l’entreprise ou un partenaire pour l’interfonctionnement du réseau téléphonique public commuté (RTCP) et l’interfonctionnement des autocommutateurs publics (PBX) existants (y compris Unified CM).

Vous pouvez utiliser Control Hub pour affecter une passerelle locale à un emplacement, après quoi Control Hub fournit des paramètres que vous pouvez configurer sur le CUBE. Ces étapes permettent d’enregistrer la passerelle locale auprès du cloud, puis le service RTCP est fourni par la passerelle aux utilisateurs de Webex Calling dans un lieu spécifique.

Pour spécifier et commander une passerelle locale, lisez le Guide de commande des passerelles locales.

Déploiements de passerelle locale pris en charge pour Webex Calling

Les déploiements de base suivants sont pris en charge :

La passerelle locale peut être déployée de manière autonome ou dans des déploiements où l’intégration dans Cisco Unified Communications Manager est requise.

Déploiements de la passerelle locale sans PBX IP sur site

Déploiements de passerelles locales autonomes

Cette figure montre un déploiement de Webex Calling sans PBX IP existant et s’applique à un déploiement sur un seul site ou sur plusieurs sites.

Pour tous les appels qui ne correspondent pas à vos destinations Webex Calling, Webex Calling envoie ces appels à la passerelle locale qui est affectée à l’emplacement pour traitement. La passerelle locale achemine tous les appels provenant de Webex Calling vers le RTCP et dans l’autre sens, du RTCP vers Webex Calling.

La passerelle RTCP peut être une plateforme dédiée ou co-résidente avec la passerelle locale. Comme dans la figure suivante, nous recommandons la variante de passerelle RTCP dédiée de ce déploiement ; elle peut être utilisée si la passerelle RTCP existante ne peut pas être utilisée comme passerelle locale Webex Calling.

Déploiement de la passerelle locale co-résidente

La passerelle locale peut être basée sur IP, en se connectant à un ITSP à l’aide d’une ligne auxiliaire SIP, ou sur TDM à l’aide d’un circuit RNIS ou analogique. La figure suivante montre un déploiement Webex Calling où la passerelle locale est co-résidente avec le RTCP GW/SBC.

Déploiements de la passerelle locale avec un PBX CM unifié sur site

Les intégrations avec Unified CM sont nécessaires dans les cas suivants :

  • les emplacements compatibles avec Webex Calling sont ajoutés à un déploiement UC Cisco existant où Unified CM est déployé comme solution de contrôle des appels sur site.

  • la numérotation directe entre les téléphones enregistrés auprès d’Unified CM et les téléphones des sites Webex Calling est requise.

Cette figure montre un déploiement Webex Calling où le client dispose d’un PBX IP Unified CM existant.

BroadCloud envoie les appels qui ne correspondent pas aux destinations Webex Calling du client vers la passerelle locale. Cela inclut les numéros RTCP et les numéros de postes internes Unified CM, que BroadCloud ne peut pas voir. La passerelle locale achemine tous les appels qui proviennent de BroadCloud vers Unified CM et vice versa. Unified CM achemine ensuite les appels entrants vers des destinations locales ou vers le RTCP selon le plan de numérotation existant. Le plan de numérotation de Unified CM normalise les numéros comme +E.164. La passerelle RTCP peut être dédiée ou co-résidente avec la passerelle locale.

Passerelle RTCP dédiée

La variante de passerelle RTCP dédiée de ce déploiement, comme indiqué dans ce diagramme, est l’option recommandée et peut être utilisée si la passerelle RTCP existante ne peut pas être utilisée comme passerelle locale Webex Calling.

Passerelle RTCP corésidente

Cette figure montre un déploiement Webex Calling avec un CM unifié où la passerelle locale est coresidente avec la passerelle RTCP/SBC.

BroadCloud achemine tous les appels qui ne correspondent pas aux destinations Webex Calling du client vers la passerelle locale attribuée à l’emplacement. Cela inclut les destinations RTCP et les appels sur le réseau vers les extensions internes de Unified CM. La passerelle locale achemine tous les appels vers Unified CM. Unified CM achemine ensuite les appels vers les téléphones enregistrés localement ou vers le RTCP par l’intermédiaire de la passerelle locale, qui dispose de la fonctionnalité RTCP/SBC au même endroit.

Considérations sur le routage des appels

Appels de Webex Calling vers Unified CM

La logique de routage de Webex Calling fonctionne comme suit : si le numéro composé sur un terminal Webex Calling ne peut pas être acheminé vers une autre destination au sein du même client dans BroadCloud, alors l’appel est envoyé à la passerelle locale pour la suite du traitement. Tous les appels hors réseau (en dehors de BroadCloud) sont envoyés à la passerelle locale.

Pour un déploiement de Webex Calling sans intégration dans un CM unifié existant, tout appel hors réseau est considéré comme un appel RTCP. Lorsqu’il est combiné avec Unified CM, un appel off-net peut toujours être un appel on-net vers n’importe quelle destination hébergée sur Unified CM ou un véritable appel off-net vers une destination RTCP. La distinction entre ces deux derniers types d’appel est déterminée par le CM unifié et dépend du plan de numérotation d’entreprise qui est provisionné sur le CM unifié.

La figure suivante montre un utilisateur Webex Calling composant un numéro national aux Etats-Unis.

Unified CM, basé sur le plan d’appel configuré, achemine l’appel vers un terminal enregistré localement sur lequel la destination appelée est provisionnée comme numéro d’annuaire. Pour cela, le plan de numérotation de Unified CM doit prendre en charge le routage des numéros +E.164.

Appels de Unified CM vers Webex Calling

Pour activer le routage des appels de Unified CM vers Webex Calling sur Unified CM, un ensemble de routes doit être provisionné pour définir l’ensemble des adresses +E.164 et du plan de numérotation d’entreprise dans Webex Calling.

Avec ces routes en place, les deux scénarios d’appel illustrés dans la figure suivante sont possibles.

Si un appelant dans le RTCP appelle un numéro SDA qui est attribué à un périphérique Webex Calling, alors l’appel est transféré à l’entreprise via la passerelle RTCP de l’entreprise et atteint ensuite Unified CM. L’adresse appelée de cet appel correspond à l’une des routes Webex Calling qui est provisionnée dans Unified CM et l’appel est envoyé à la passerelle locale. (L’adresse appelée doit être au format +E.164 lorsqu’elle est envoyée à la passerelle locale). La logique de routage BroadCloud s’assure alors que l’appel est envoyé au périphérique Webex Calling prévu, en fonction de l’attribution du DID.

De plus, les appels provenant de points de terminaison enregistrés dans Unified CM, destinés à des destinations dans Webex Calling, sont soumis au plan de numérotation qui est provisionné dans Unified CM. En général, ce plan de numérotation permet aux utilisateurs d’utiliser les habitudes de numérotation courantes dans l’entreprise pour passer des appels. Ces habitudes n’incluent pas nécessairement la numérotation +E.164. Toute habitude de numérotation autre que +E.164 doit être normalisée à +E.164 avant que les appels soient envoyés à la passerelle locale pour permettre un routage correct dans BroadCloud.

Classe de service (CoS)

La mise en œuvre de restrictions strictes en matière de classe de service est toujours recommandée pour diverses raisons, notamment pour éviter les boucles d’appel et prévenir la fraude au péage. Dans le contexte de l’intégration de la passerelle locale Webex Calling avec la classe de service d’Unified CM, nous devons considérer la classe de service pour :

  • périphériques enregistrés avec Unified CM

  • Appels entrant dans le CM unifié depuis le RTCP

  • Appels entrant dans Unified CM depuis BroadCloud

périphériques enregistrés avec Unified CM

L’ajout des destinations Webex Calling comme nouvelle classe de destinations à une configuration CoS existante est assez simple : l’autorisation d’appeler les destinations Webex Calling est généralement équivalente à l’autorisation d’appeler des destinations sur site (y compris entre sites).

Si un plan de numérotation d’entreprise met déjà en œuvre une permission « (abrégée) on-net inter-site » alors il y a déjà une partition provisionnée sur Unified CM que nous pouvons utiliser et provisionner toutes les destinations connues on-net Webex Calling dans la même partition.

Sinon, le concept de permission « (abrégée) on-net inter-site » n’existe pas encore, alors une nouvelle partition (par exemple « onNetRemote ») doit être provisionnée, les destinations Webex Calling sont ajoutées à cette partition, et finalement cette nouvelle partition doit être ajoutée aux espaces de recherche d’appel appropriés.

Appels entrant dans le CM unifié depuis le RTCP

L’ajout des destinations Webex Calling comme nouvelle classe de destinations à une configuration CoS existante est assez simple : l’autorisation d’appeler les destinations Webex Calling est généralement équivalente à l’autorisation d’appeler des destinations sur site (y compris entre sites).

Si un plan de numérotation d’entreprise met déjà en œuvre une permission « (abrégée) on-net inter-site » alors il y a déjà une partition provisionnée sur Unified CM que nous pouvons utiliser et provisionner toutes les destinations connues on-net Webex Calling dans la même partition.

Sinon, le concept de permission « (abrégée) on-net inter-site » n’existe pas encore, alors une nouvelle partition (par exemple « onNetRemote ») doit être provisionnée, les destinations Webex Calling sont ajoutées à cette partition, et finalement cette nouvelle partition doit être ajoutée aux espaces de recherche d’appel appropriés.

Appels entrant dans Unified CM depuis BroadCloud

Les appels provenant du RTCP doivent avoir accès à toutes les destinations Webex Calling. Pour cela, il faut ajouter la partition ci-dessus contenant toutes les destinations Webex Calling à l’espace de recherche d’appel utilisé pour les appels entrants sur la ligne RTCP. L’accès aux destinations Webex Calling s’ajoute à l’accès déjà existant.

Alors que pour les appels provenant du RTCP, l’accès aux DID d’Unified CM et aux DID de Webex Calling est nécessaire. Les appels provenant de Webex Calling ont besoin d’un accès aux DID d’Unified CM et aux destinations PSTN.

Figure 1. CoS différencié pour les appels provenant du RTCP et de Webex Calling

Cette figure compare ces deux classes de service différentes pour les appels provenant du RTCP et de BroadCloud. La figure montre également que si la fonctionnalité de passerelle PSTN est colocalisée avec la passerelle locale, alors deux lignes auxiliaires sont nécessaires depuis la passerelle GW PSTN et la passerelle locale combinées vers Unified CM : une pour les appels provenant du RTCP et une pour les appels provenant de BroadCloud. Cette exigence est motivée par la nécessité d’appliquer des espaces de recherche d’appels différenciés par type de trafic. Avec deux lignes auxiliaires entrantes sur Unified CM, il est facile d’y parvenir en configurant l’espace de recherche d’appel requis pour les appels entrants sur chaque ligne auxiliaire.

Intégration du plan de numérotation

Ce guide suppose une installation existante qui est basée sur les meilleures pratiques actuelles dans la section « Architecture préférée pour les déploiements de la Collaboration Cisco sur site, CVD ». La dernière version est disponible à l’adresse https://www.cisco.com/c/en/us/support/unified-communications/unified-communications-system/products-implementation-design.

La conception recommandée du plan de numérotation suit l’approche de conception documentée dans le chapitre Plan de numérotation de la dernière version du SRND de Cisco Collaboration System disponible à l’adresse https://www.cisco.com/go/ucsrnd.

Figure 2. Plan de numérotation recommandé

Cette figure montre une vue d’ensemble de la conception du plan de numérotation recommandé. Les principales caractéristiques de ce plan de numérotation sont les suivantes :

  • Tous les numéros d’annuaire qui sont configurés sur Unified CM sont au format +E.164.

  • Tous les numéros d’annuaire résident dans la même partition (DN) et sont marqués comme urgents.

  • Le routage principal est basé sur le format +E.164.

  • Toutes les habitudes de numérotation non +E.164 (par exemple, la numérotation abrégée à l’intérieur d’un site et la numérotation RTCP à l’aide d’habitudes de numérotation courantes) sont normalisées (globalisées) au format +E.164 à l’aide de modèles de traduction de normalisation de numérotation.

  • Les modèles de traduction pour la normalisation de la numérotation utilisent l’héritage de l’espace de recherche d’appel des modèles de traduction ; l’option « Utiliser l’espace de recherche de l’appelant d’origine » est configurée.

  • La classe de service est mise en œuvre à l’aide d’espaces de recherche d’appels spécifiques au site et à la classe de service.

  • Les capacités d’accès au RTCP (par exemple l’accès aux destinations internationales du RTCP) sont appliquées en ajoutant des partitions avec les modèles de route +E.164 respectifs à l’espace de recherche d’appel définissant la classe de service.

Accessibilité à BroadCloud

Figure 3. Ajout de la destination BroadCloud au plan d’appel

Pour ajouter l’accessibilité aux destinations BroadCloud à ce plan d’appel, une partition représentant toutes les destinations BroadCloud doit être créée (« BroadCloud ») et un modèle de route +E.164 pour chaque gamme DID dans BroadCloud est ajouté à cette partition. Ce modèle de route fait référence à une liste de route avec un seul membre : le groupe de routes avec la ligne auxiliaire SIP vers la passerelle locale pour les appels vers BroadCloud. Étant donné que toutes les destinations composées sont normalisées en +E.164, soit à l’aide de modèles de traduction de normalisation de la numérotation pour les appels provenant de terminaux enregistrés Unified CM, soit à l’aide de transformations de l’appelant entrant pour les appels provenant du RTCP, cet ensemble unique de modèles de route +E.164 est suffisant pour assurer l’accessibilité des destinations dans BroadCloud, indépendamment de l’habitude de numérotation utilisée.

Si, par exemple, un utilisateur compose « 914085550165 », alors le modèle de traduction de normalisation de numérotation dans la partition « UStoE164 » normalise cette chaîne de numérotation à « +14085550165 » qui correspond alors au modèle de route pour une destination BroadCloud dans la partition « BroadCloud ». Unified CM envoie finalement l’appel à la passerelle locale.

Ajouter la numérotation intersites abrégée

Figure 4. Ajout de la numérotation abrégée entre sites

La méthode recommandée pour ajouter la numérotation intersites abrégée au plan de numérotation de référence consiste à ajouter des modèles de traduction de normalisation de numérotation pour tous les sites du plan de numérotation d’entreprise à une partition dédiée (« ESN », Enterprise Significant Numbers). Ces modèles de traduction interceptent les chaînes de numérotation au format du plan de numérotation d’entreprise et normalisent la chaîne composée en +E.164.

Pour ajouter la numérotation abrégée d’entreprise aux destinations BroadCloud, vous ajoutez le modèle de traduction de normalisation de numérotation correspondant à l’emplacement BroadCloud à la partition « BroadCloud » (par exemple « 8101XX » dans le schéma). Après la normalisation, l’appel est à nouveau envoyé à BroadCloud après avoir fait correspondre le modèle de route dans la partition « BroadCloud ».

Nous ne recommandons pas d’ajouter le modèle de traduction de normalisation de numérotation abrégée pour les appels BroadCloud à la partition « ESN », car cette configuration peut créer des boucles d’acheminement d’appels indésirables.

Différence entre Webex Calling pour les fournisseurs de services et les revendeurs à valeur ajoutée

Il existe deux offres d’appel distinctes qui exploitent la même plateforme Webex Calling. Une offre est destinée aux fournisseurs de services (SP) et à leurs clients, tandis que l’autre offre est destinée aux revendeurs à valeur ajoutée (VAR) et à leurs clients. Dans l’ensemble, les offres sont identiques et, par conséquent, nous les désignons sous le nom générique de Webex Calling. Cependant, il existe quelques différences et lorsque nous devons les mentionner, nous nous assurons que vous sachiez si elles s’appliquent aux PS ou aux VAR.

Alors que les deux offres sont administrées dans le Control Hub avec des lancements croisés dans le portail d’administration Calling, voici quelques différences clés.

Les PS peuvent marquer leurs portails d’appel et leurs applications et doivent regrouper et fournir leurs propres services RTCP à leurs clients ou s’appuyer sur un déploiement de passerelle locale. Les PS doivent également fournir leur propre support de niveau 1.

Les VAR, quant à eux, utilisent la marque fournie par Cisco. Les VAR ne sont pas des fournisseurs de services réglementés et ne peuvent pas fournir de services RTCP. Le service RTCP doit être exploité par le déploiement d’une passerelle locale d’entreprise. Les VAR peuvent également fournir leur propre support de niveau 1 ou utiliser celui de Cisco. Les deux offres d’appel fournissent une assurance de service par le biais de mesures de la qualité des médias et peuvent regrouper Webex et Webex Meetings avec leurs applications d’appel.

Gestionnaires de protocole pour les appels

Webex Calling enregistre les gestionnaires de protocole suivants avec le système d’exploitation pour permettre la fonctionnalité click-to-call à partir de navigateurs Web ou d’autres applications. Les protocoles suivants lancent un appel audio ou vidéo dans Webex Teams lorsqu’il s’agit de l’application d’appel par défaut sur Mac ou Windows :

  • CLICKTOCALL : ou CLICKTOCALL://

  • SIP : ou SIP://

  • TEL : ou TEL://

  • WEBEXTEL : ou WEBEXTEL://

Gestionnaires de protocole pour Windows

D’autres applications peuvent s’inscrire aux gestionnaires de protocole avant l’application Webex. Dans Windows 10, la fenêtre du système demande aux utilisateurs de sélectionner l’application à utiliser pour lancer l’appel. La préférence de l’utilisateur peut être mémorisée s’il coche Toujours utiliser cette application.

Si les utilisateurs doivent réinitialiser les paramètres de l’application d’appel par défaut pour pouvoir choisir Webex, vous pouvez leur demander de modifier les associations de protocole pour Webex dans Windows 10 :

  1. Ouvrez les paramètres système Paramètres par défaut de l’application, cliquez sur Définir les paramètres par défaut de l’application, puis choisissez Webex.

  2. « Pour chaque protocole, choisissez Webex. »

Gestionnaires de protocole pour Mac

Sur Mac OS, si d’autres applications se sont inscrites aux protocoles d’appel avant Webex, les utilisateurs doivent configurer leurs applications Webex pour qu’elles deviennent l’option d’appel par défaut.

« Dans Webex pour Mac, les utilisateurs peuvent confirmer que Webex est sélectionné pour le paramètre Démarrer les appels avec dans les préférences générales. » Ils peuvent également cocher Toujours se connecter à Microsoft Outlook s’ils veulent passer des appels dans Webex lorsqu’ils cliquent sur le numéro d’un contact Outlook.

15 juil. 2021
préparer votre environnement pour l’appel Webex.

Préparer votre environnement configurer l’appel Webex pour votre organisation Configurer la passerelle locale pour l’accès RTCP (VAR uniquement) Configurer UCM Configurer les fonctions de Webex Calling Configurer et gérer les utilisateurs Configurer et gérer les périphériques

Conditions préalables requises pour Calling

Licence

Webex Calling est disponible dans le cadre de l’abonnement Cisco Collaboration Flex. Vous devez acheter un abonnement Enterprise Agreement (EA) (pour tous les utilisateurs, y compris 50 % des périphériques Workspaces) ou un abonnement Named User (NU) (Utilisateur nommé) (pour certains ou tous les utilisateurs).

Webex Calling offre trois types de licences (« Types de stations »)

  • Professionnel : ces licences offrent un ensemble complet de fonctionnalités pour l’ensemble de votre organisation. Cette offre comprend les communications unifiées (Webex Calling), la mobilité (clients de bureau et mobiles avec prise en charge de plusieurs périphériques), la collaboration d’équipe dans Webex, et l’option de regrouper les réunions avec jusqu’à 1 000 participants par réunion.

  • Basique–choisissez cette option si vos utilisateurs ont besoin de fonctionnalités limitées sans mobilité ni communications unifiées. Ils bénéficieront toujours d’une offre vocale complète mais seront limités à un seul périphérique par utilisateur.


    Les licences de base ne sont disponibles que si vous avez un abonnement d’utilisateur nommé. Les licences basiques ne sont pas prises en charge pour les abonnements Enterprise Agreement (EA) (Accord d’entreprise).

  • Workspaces (également connu sous le nom de Common Area (Zone commune))–Choisissez cette option si vous recherchez une tonalité de base avec un ensemble limité de fonctions d’appel appropriées pour des zones telles que les salles de pause, les halls et les salles de conférence.

Cette documentation vous montre ensuite comment utiliser le Control Hub pour gérer ces distributions de licences entre les différents sites de votre organisation.

Exigences en matière de bande passante

Chaque périphérique dans un appel vidéo nécessite jusqu’à 2 Mbps. Chaque périphérique dans un appel audio nécessite 100 kbps. Les téléphones au repos ont besoin d’une bande passante minimale.

Passerelle locale pour le RTCP sur site

Les revendeurs à valeur ajoutée (VAR) et les fournisseurs de services (SP) peuvent fournir un accès RTCP aux organisations qui utilisent Webex Calling. La passerelle locale est actuellement la seule option permettant de fournir un accès RTCP sur site. La passerelle locale peut être déployée de manière autonome ou dans des déploiements où l’intégration dans Cisco Unified Communications Manager est requise. Les exigences concernant la passerelle locale sont les suivantes.

Périphériques pris en charge

Webex Calling prend en charge les téléphones IP multiplateformes (MPP) de Cisco. En tant qu’administrateur, vous pouvez enregistrer les téléphones suivants sur le Cloud. Consultez les articles d’aide suivants pour plus d’informations :


Pour obtenir la liste complète des périphériques pris en charge par Webex Calling, consultez Périphériques pris en charge par Webex Calling.

Les périphériques Webex Room, Board et Desk sont pris en charge en tant que périphériques dans un espace de travail que vous créez dans Control Hub. Voir « Périphériques Cisco Webex Room, Board et Desk » dans Périphériques pris en charge pour Webex Calling pour plus d’informations. Cependant, vous pouvez fournir à ces périphériques un service RTCP en activant Webex Calling pour l’espace de travail.

Pare-feu

Répondez aux exigences en matière de pare-feu qui sont documentées dans Informations de référence sur les ports pour Cisco Webex Calling.

Exigences de la passerelle locale pour Webex Calling

Conditions préalables générales

Avant de configurer une passerelle locale pour Webex Calling, assurez-vous que vous

    • avez une connaissance de base des principes de la VoIP

    • avez une connaissance de base des concepts de voix de Cisco IOS-XE et IOS-XE

    • Avoir une connaissance de base du protocole d’ouverture de session (SIP)

    • Avoir une connaissance de base de Cisco Unified Communications Manager (Unified CM) si votre modèle de déploiement inclut Unified CM.

    Vous trouverez plus de détails dans le guide de configuration de Cisco Unified Border Element (CUBE) Enterprise à l’adresse suivante https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/cube/configuration/cube-book.html

Exigences en matière de certificats et de sécurité pour la passerelle locale

Webex Calling nécessite une signalisation et un support sécurisés. La passerelle locale effectue le chiffrement, et une connexion TLS doit être établie vers le Cloud en suivant les étapes suivantes :

  • la LGW doit être mise à jour avec le faisceau racine de l’autorité de certification de Cisco PKI.

  • Un ensemble d’informations d’identification SIP provenant de la page de configuration de la ligne auxiliaire du Control Hub est utilisé pour configurer le LGW (les étapes font partie de la configuration qui suit).

  • Le faisceau racine de l’AC valide le certificat présenté

  • Demande d’informations d’identification (SIP digest fourni)

  • Le Cloud identifie la passerelle locale enregistrée de manière sécurisée.

Exigences en matière de pare-feu, de traversée NAT et d’optimisation des chemins médiatiques pour la passerelle locale

Dans la plupart des cas, la passerelle locale et les points de terminaison peuvent résider dans le réseau interne du client, en utilisant des adresses IP privées avec NAT. Le pare-feu de l’entreprise doit autoriser le trafic sortant (SIP, RTP/UDP, HTTP) vers des adresses IP/ports spécifiques, décrits dans Informations de référence sur les ports.

Si vous souhaitez utiliser l’optimisation des voies de transmission avec ICE, l’interface de la passerelle locale faisant face à Webex Calling doit disposer d’un chemin réseau direct vers et depuis les points de terminaison de Webex Calling. Si les points de terminaison se trouvent dans un endroit différent et qu’il n’y a pas de chemin réseau direct entre les points de terminaison et l’interface de la passerelle locale faisant face à Webex Calling, la passerelle locale doit avoir une adresse IP publique attribuée à l’interface faisant face à Webex Calling pour que les appels entre la passerelle locale et les points de terminaison puissent utiliser l’optimisation des chemins de média. En outre, elle doit exécuter IOS-XE version 16.12.5.

28 oct. 2021
Configurer Cisco Webex Calling pour votre organisation

La première étape pour que les services de Webex Calling soient opérationnels consiste à exécuter les étapes de l’assistant de première installation (API). Une fois les étapes de l’API terminées pour votre premier emplacement, il n’est pas nécessaire de les exécuter pour les autres emplacements.

1

Cliquez sur le lien Démarrer dans le courrier électronique de bienvenue que vous recevez.


 

Votre courrier électronique d’administrateur est automatiquement utilisé pour vous connecter au Control Hub, où vous serez invité à créer votre mot de passe d’administrateur. Après vous être connecté, l’assistant d’installation démarre automatiquement.

2

Relisez et acceptez les conditions de service.

3

Relisez votre plan, puis cliquez sur Démarrer.


 

Votre gestionnaire de compte est responsable de l’activation des premières étapes pour l’assistant de première installation (API). Contactez votre gestionnaire de compte si vous recevez un message « Impossible de configurer votre appel », lorsque vous sélectionnez Démarrer.

4

Sélectionnez le pays auquel votre centre de données doit correspondre, puis saisissez les informations relatives au contact et à l’adresse du client.

5

Cliquez sur Suivant : emplacement par défaut.

6

Choisissez parmi les options suivantes :

  • cliquez sur Enregistrer et fermer si vous êtes un administrateur partenaire et que vous souhaitez que l’administrateur client termine le provisionnement de Webex Calling.
  • remplissez les informations nécessaires sur l’emplacement. Après avoir créé l’emplacement dans l’assistant, vous pouvez créer d’autres emplacements par la suite.

 

Le pays de l’emplacement par défaut est défini comme le pays du contrat qui a été sélectionné par le partenaire et ne peut pas être modifié. Vous pouvez créer d’autres sites dans différents pays par la suite, mais n’oubliez pas qu’ils seront hébergés dans le centre de données régional correspondant au pays du contrat que vous avez sélectionné plus tôt dans cette procédure. Par exemple, vous pouvez avoir un emplacement aux États-Unis et un autre au Royaume-Uni.


 

Après avoir terminé l’assistant de configuration, assurez-vous d’ajouter un numéro principal à l’emplacement que vous avez créé.

7

Effectuez les sélections suivantes pour les appliquer à cet emplacement :

  • Langue de l’annonce–Pour les annonces audio et les invites concernant les nouveaux utilisateurs et les nouvelles fonctions.
  • Langue du courrier électronique–Pour les communications par courrier électronique destinées aux nouveaux utilisateurs.
  • Pays
  • Fuseau horaire
8

Cliquez sur Suivant.

9

Saisissez une adresse SIP Cisco Webex disponible et cliquez sur Suivant et sélectionnez Terminer.

Avant de commencer

Pour créer un nouvel emplacement, préparez les informations suivantes :

  • adresse de l’emplacement

  • Numéros de téléphone souhaités (facultatif)

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Calling > Emplacements, puis cliquez sur Ajouter un emplacement.

N’oubliez pas que les nouveaux sites seront hébergés dans le centre de données régional correspondant au pays du contrat que vous avez sélectionné à l’aide de l’Assistant de configuration initiale.

2

Configurez les paramètres de l’emplacement :

  • nom de l’emplacement–Saisissez un nom unique pour identifier l’emplacement.
  • pays–Choisissez un pays auquel associer le site. Par exemple, vous pouvez créer un emplacement (siège social) aux Etats-Unis et un autre (succursale) au Royaume-Uni. Le pays que vous choisissez détermine les champs d’adresse qui suivent. Ceux qui sont documentés ici utilisent la convention d’adresse des Etats-Unis à titre d’exemple.
  • Langue–Choisissez la langue de l’emplacement.
  • Adresse– Saisissez l’adresse postale principale du site.
  • Ville–Saisissez une ville pour cet emplacement.
  • État–Dans la liste déroulante, choisissez un État.
  • Code postal–saisissez le code postal. Numéro de téléphone–saisissez le numéro de téléphone auquel le contact principal de l’établissement peut être joint.
3

Cliquez sur Enregistrer et choisissez ensuite si vous voulez ajouter des numéros maintenant ou plus tard.

4

Si vous avez cliqué sur Ajouter maintenant, choisissez l’une des options suivantes :

  • Cisco RTCP –Choisissez cette option si vous souhaitez une solution groupée qui vous permet de commander de nouveaux numéros RTCP et de porter les numéros existants vers Cisco.


     

    L’option Cisco RTCP n’est visible que dans les conditions suivantes :

    1. L’abonnement Cisco Calling a été activé ou acheté pour ce client.

    2. L’emplacement se trouve dans un pays où l’abonnement à Cisco Calling est pris en charge (actuellement disponible uniquement aux États-Unis).

  • RTCP connecté sur le Cloud–Choisissez cette option si vous recherchez une solution en nuage qui ne nécessite pas un investissement important dans le matériel local, puis sélectionnez un fournisseur de CCP de votre choix.

     

    Seuls les partenaires qui prennent en charge le pays de votre emplacement sont affichés.

    Si vous voyez l’option Commander des numéros maintenant sous un fournisseur listé, nous vous recommandons de choisir cette option afin de bénéficier des avantages du CCP intégré. De cette façon, vous pouvez commander vos numéros directement ici dans le Control Hub. Si vous choisissez cette option, allez ici pour plus d’informations et les prochaines étapes.

    Gardez à l’esprit que si vous décidez de ne pas commander vos numéros maintenant, les changements ultérieurs de votre fournisseur RTCP peuvent être limités.

  • RTCP sur site (passerelle locale)–Vous pouvez choisir cette option si vous souhaitez conserver votre fournisseur RTCP actuel ou si vous souhaitez connecter des sites qui ne sont pas sur le Cloud à des sites sur le Cloud.

5

Choisissez si vous voulez activer les numéros maintenant ou ultérieurement.

6

Saisissez les numéros de téléphone sous forme de valeurs séparées par des virgules, puis cliquez sur Valider.

Les numéros sont ajoutés pour l’emplacement spécifique. Les entrées valides se déplacent vers le champ Numéros validés, et les entrées non valides restent dans le champ Ajouter des numéros, accompagnées d’un message d’erreur.

Selon le pays de l’emplacement, les numéros sont formatés en fonction des exigences de numérotation locales. Par exemple, si un code de pays est requis, vous pouvez saisir les numéros avec ou sans le code et celui-ci est ajouté au début.

7

Cliquez sur Enregistrer.

Ce qu’il faut faire ensuite

Après avoir créé un emplacement, vous pouvez activer les services d’urgence 911 pour cet emplacement. Voir Service 911 d’urgence RedSky pour Webex Calling pour plus d’informations.

Lorsque vous avez créé votre organisation client dans Control Hub, le premier emplacement que vous avez créé devient automatiquement l’emplacement par défaut. Les utilisateurs que vous ajoutez à votre organisation sont affectés à cet emplacement par défaut, sauf indication contraire. Vous pouvez faire de n’importe quel emplacement ultérieur l’emplacement par défaut, mais gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas supprimer l’emplacement par défaut.

Avant de commencer


Obtenez une liste des utilisateurs et des espaces de travail associés à un emplacement : Allez dans Services > Numéros et dans le menu déroulant, sélectionnez l’emplacement à supprimer. Vous devez supprimer ces utilisateurs et espaces de travail avant de supprimer l’emplacement.

N’oubliez pas que tous les numéros associés à cet emplacement seront rendus à votre fournisseur RTCP ; vous ne serez plus propriétaire de ces numéros.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Appel > Emplacement, puis sélectionnez l’emplacement que vous voulez supprimer.

2

Cliquez sur Plus à côté du nom de l’emplacement, choisissez Supprimer l’emplacement, et confirmez que vous voulez supprimer cet emplacement.

Il faut généralement quelques minutes pour que l’emplacement soit définitivement supprimé, mais cela peut prendre jusqu’à une heure. Vous pouvez vérifier le statut en cliquant sur More à côté du nom du lieu et en sélectionnant Etat de suppression.

Vous pouvez modifier votre configuration RTCP ainsi que le nom, le fuseau horaire et la langue d’un emplacement après sa création. N’oubliez pas cependant que la nouvelle langue ne s’applique qu’aux nouveaux utilisateurs et périphériques. Les utilisateurs et périphériques existants continuent à utiliser l’ancienne langue.


Pour les sites existants, vous pouvez activer les services d’urgence 911. Voir Service 911 d’urgence RedSky pour Webex Calling pour plus d’informations.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Appel > Emplacements, puis sélectionnez l’emplacement que vous souhaitez mettre à jour.

Si vous voyez un symbole d’avertissement à côté d’un emplacement, cela signifie que vous n’avez pas encore configuré de numéro de téléphone pour cet emplacement. Les utilisateurs ne pourront pas passer ou recevoir d’appels tant que ce numéro ne sera pas configuré.

2

(Facultatif) Sous Connexion au RTCP, sélectionnez soit RTCP connecté au Cloud, soit RTCP sur site (passerelle locale), en fonction de celui que vous avez déjà configuré. Cliquez sur Gérer pour modifier cette configuration, puis reconnaissez les risques associés en sélectionnant Continuer. Ensuite, choisissez l’une des options suivantes et cliquez sur Enregistrer :

  • Cisco RTCP –Choisissez cette option si vous souhaitez une solution groupée qui vous permet de commander de nouveaux numéros RTCP et de transférer les numéros existants vers Cisco.


     

    Les partenaires doivent être des partenaires VAR autorisés Webex Calling et avoir accepté le nouvel addendum Webex Calling en s’inscrivant au programme Cisco Webex Calling VAR RTCP.

    Les partenaires passeront une commande avec des licences d’abonnement Cisco Calling (Abonnement d’appel sortant et numéros de téléphone) au sein de Cisco Commerce Workspace (CCW).

    Cette option est uniquement disponible pour les revendeurs à valeur ajoutée.

  • RTCP connecté sur le Cloud–Choisissez cette option si vous recherchez une solution en nuage qui ne nécessite pas un investissement important dans le matériel local, puis sélectionnez un fournisseur de CCP de votre choix.


     

    Seuls les partenaires qui prennent en charge le pays de votre emplacement sont affichés.

  • RTCP sur site (passerelle locale)–Choisissez cette option si vous souhaitez conserver votre fournisseur RTCP actuel ou si vous souhaitez connecter des sites qui ne sont pas sur le Cloud à des sites du Cloud.

     

    Les clients de Webex Calling dont les sites étaient précédemment configurés avec une passerelle locale seront automatiquement convertis en RTCP basé sur les locaux avec un tronc correspondant.

3

Sélectionnez le Numéro principal auquel le contact principal du site peut être joint.

4

Sélectionnez le Numéro de messagerie vocale que les utilisateurs peuvent appeler pour consulter leur messagerie vocale pour cet emplacement.

5

(Facultatif) Cliquez sur l’icône en forme de crayon en haut de la page Emplacement pour modifier le Nom de l’emplacement, Fuseau horaire ou Langue selon vos besoins, puis cliquez sur Enregistrer.


 

Changer la Fuseau horaire pour un emplacement ne modifie pas les fuseaux horaires des fonctionnalités associées à l’emplacement. Pour modifier les fuseaux horaires pour les fonctionnalités telles que le attendant automatique, groupe de recherche/groupe de distribution des appels et file d'attente des appels, allez dans la zone Paramètres généraux de la fonctionnalité spécifique pour qui vous souhaitez modifier et sauvegarder le fuseau horaire.

Ces paramètres concernent la numérotation interne et sont également disponibles dans l’assistant de première installation. Lorsque vous modifiez votre plan de numérotation, les exemples de numéros dans Control Hub sont mis à jour pour indiquer ces changements.


Vous pouvez configurer les autorisations d’appels sortants pour un emplacement. Voir ces étapes pour configurer les autorisations d’appels sortants.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Calling > Paramètres du service, puis faites défiler jusqu’à Numérotation interne.

2

Configurez les préférences de numérotation facultatives suivantes, selon les besoins :

  • longueur du préfixe d’acheminement de l’emplacement - Nous recommandons ce paramètre si vous avez plusieurs emplacements. Vous pouvez saisir une longueur de 2 à 7 chiffres. Si vous avez plusieurs emplacements avec le même numéro de poste, les utilisateurs doivent composer un préfixe lorsqu’ils appellent entre les emplacements. Par exemple, si vous avez plusieurs magasins, tous avec l’extension 1000, vous pouvez configurer un préfixe de routage pour chaque magasin. Si un magasin a un préfixe de 888, il faut composer 8881000 pour le joindre.
  • Chiffre de direction dans le préfixe de routage-Vous pouvez définir une valeur ici, que vous utilisiez ou non des préfixes de routage d’emplacement.
  • Longueur du numéro de poste interne-Vous pouvez saisir 2 à 6 chiffres et la valeur par défaut est 2.

     

    Une fois que vous augmentez votre longueur de l’extension, existants abrégés d’extensions internes ne sont pas automatiquement mis à jour.

3

Spécifiez la numérotation interne pour des emplacements spécifiques. Allez dans Services > Appel > Emplacements, sélectionnez un emplacement, faites défiler jusqu’à Numérotation, puis modifiez la numérotation interne et externe selon les besoins :

  • Numérotation interne–Spécifiez le préfixe de routage que les utilisateurs d’autres emplacements doivent composer pour contacter une personne de cet emplacement. Le préfixe de routage de chaque emplacement doit être unique. Nous recommandons que la longueur du préfixe corresponde à la longueur configurée au niveau de l’organisation, mais elle doit être comprise entre 2 et 7 chiffres.
  • Numérotation externe– En option, vous pouvez choisir un chiffre de numérotation sortante que les utilisateurs doivent composer pour atteindre une ligne extérieure. La valeur par défaut est Aucune et vous pouvez la laisser si vous n’avez pas besoin de cette habitude de numérotation. Si vous décidez d’utiliser cette fonction, nous vous recommandons d’utiliser un numéro différent du chiffre de direction de votre organisation.

     

    Les utilisateurs peuvent inclure le chiffre de direction lorsqu’ils passent des appels externes afin d’imiter la façon dont ils composaient un numéro sur les anciens systèmes. Cependant, tous les utilisateurs peuvent toujours passer des appels externes sans inclure le chiffre de numérotation sortant.

Impact sur les utilisateurs :

  • les utilisateurs doivent redémarrer leur téléphone pour que les modifications des préférences de numérotation prennent effet.

  • Les extensions des utilisateurs ne doivent pas commencer par le même chiffre que le chiffre de direction de l’emplacement.

Si vous êtes un revendeur à valeur ajoutée, vous pouvez utiliser ces étapes pour commencer la configuration de la passerelle locale dans Control Hub. Lorsque cette passerelle est enregistrée dans le Cloud, vous pouvez l’utiliser sur un ou plusieurs de vos sites Webex Calling pour assurer le routage vers un fournisseur de services RTCP d’entreprise.


Un emplacement disposant d’une passerelle locale ne peut pas être supprimé lorsque la passerelle locale est utilisée pour d’autres emplacements.

Suivez ces étapes pour créer une ligne auxiliaire dans le Control Hub.

Avant de commencer

  • Une fois qu’un emplacement est ajouté, et avant de configurer le RTCP local pour un emplacement, vous devez créer une ligne auxiliaire.

  • Créez tous les emplacements et les paramètres et numéros spécifiques à chacun d’eux. Les emplacements doivent exister avant que vous puissiez ajouter un RTCP sur site.

  • Comprenez les exigences du RTCP sur site (passerelle locale) pour Webex Calling.

  • Vous ne pouvez pas choisir plus d’une ligne auxiliaire pour un emplacement avec un RTCP sur site, mais vous pouvez choisir la même ligne auxiliaire pour plusieurs emplacements.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Appel > Routage d’appel, et sélectionnez Ajouter une ligne auxiliaire.

2

Sélectionnez un emplacement.

3

Nommez la ligne auxiliaire et cliquez sur Enregistrer.


 

Le nom ne doit pas comporter plus de 24 caractères.

Ce qu’il faut faire ensuite

Les paramètres pertinents que vous devez configurer sur la ligne auxiliaire vous sont présentés. Vous allez également générer un ensemble d’informations d’identification SIP digest pour sécuriser la connexion RTCP.

Les informations sur la ligne auxiliaire apparaissent à l’écran Enregistrer le domaine, Groupe de lignes auxiliaires OTG/DTG, ligne/port, et Adresse du proxy sortant.

Nous vous recommandons de copier ces informations depuis le Control Hub et de les coller dans un fichier texte ou un document local afin de pouvoir vous y référer lorsque vous êtes prêt à configurer le RTCP local.

Si vous perdez les informations d’identification, vous devez les générer à partir de l’écran d’information sur les lignes auxiliaires dans le Control Hub. Cliquez sur Récupérer le nom d’utilisateur et réinitialiser le mot de passe pour générer un nouvel ensemble d’informations d’authentification à utiliser sur le réseau.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez à Services > Appel > Emplacements.

2

Sélectionnez un emplacement à modifier et cliquez sur Gérer.

3

Sélectionnez RTCP sur site et cliquez sur Suivant.

4

Choisissez un réseau dans le menu déroulant.


 

Visitez la page Lignes auxiliaires pour gérer vos choix de groupes de lignes auxiliaires.

5

Cliquez sur l’avis de confirmation, puis cliquez sur Enregistrer.

Ce qu’il faut faire ensuite

Vous devez prendre les informations de configuration générées par Control Hub et mapper les paramètres dans la passerelle locale (par exemple, sur un CUBE Cisco situé dans les locaux). Cet article vous guide à travers ce processus. A titre de référence, le diagramme suivant montre comment les informations de configuration du Control Hub (à gauche) correspondent aux paramètres du CUBE (à droite) :

après avoir terminé avec succès la configuration sur la passerelle elle-même, vous pouvez retourner dans Services > Appel > Emplacements dans Control Hub et la passerelle que vous avez créée sera listée dans la carte de localisation à laquelle vous l’avez assignée avec un point vert à gauche du nom. Ce statut indique que la passerelle est enregistrée de manière sécurisée dans le Cloud d’appel et qu’elle sert de passerelle RTCP active pour l’emplacement.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Appel > Numéros.

Un tableau apparaît, indiquant les numéros et les informations correspondantes pour tous les sites. Vous pouvez cliquer sur le menu déroulant Tous les emplacements et choisir un emplacement si vous souhaitez filtrer sur un emplacement spécifique. Le tableau comprend des informations telles que la personne à laquelle le numéro est attribué et son statut.

2

(Facultatif) À côté d’une saisie de numéro, sous Actions, cliquez sur , puis choisissez l’une des options suivantes :

  • modifier–Pour les numéros actifs qui sont actuellement attribués à un utilisateur ou à un lieu. Cliquez sur cette option pour ouvrir le Portail d’administration des appels, où vous pouvez apporter des modifications supplémentaires.

  • activer–Pour les numéros en statut Inactif, cette option est disponible une fois qu’un numéro porté Webex Calling qui a été soumis avec une commande est terminé. Après avoir été activé, le numéro apparaît comme actif lorsqu’il est prêt à être utilisé.

  • supprimer–Pour les numéros à l’état inactif et qui ne sont pas actuellement attribués à un utilisateur ou à un lieu, cette option est disponible.

3

(Facultatif) Cliquez sur Ajouter des numéros, remplissez les informations requises pour ajouter au moins un nouveau numéro à un emplacement, puis cliquez sur Enregistrer.


 

Les entrées valides passent dans le champ Numéros validés, tandis que les entrées non valides restent dans le champ Ajouter des numéros, accompagnées d’un message d’erreur.

Les numéros doivent suivre le format E.164 pour tous les pays, à l’exception des Etats-Unis qui peuvent également suivre le format national.

Selon le pays de l’emplacement, les numéros sont formatés en fonction des exigences de numérotation locales. Par exemple, si un code de pays est requis, vous pouvez saisir les numéros avec ou sans le code et celui-ci est ajouté au début.

4

(Facultatif) Activez les numéros en bloc. Vous pouvez filtrer votre liste de numéros en fonction d’un emplacement ou d’un état spécifique ou des deux. Cliquez sur Inactif pour afficher uniquement les numéros qui sont dans un état inactif. Vous pouvez activer 500 numéros à la fois en sélectionnant Activer les numéros en haut de votre liste, puis confirmer votre intention en cliquant sur Activer dans la boîte de dialogue qui s’ouvre.

Si vous essayez les services Cisco Webex et que vous souhaitez convertir votre essai en abonnement payant, vous pouvez envoyer une demande par e-mail à votre partenaire.

1

Dans la vue client dans https://admin.webex.com, sélectionnez l’icône de bâtiment .

2

Sélectionnez l’onglet Abonnements, puis cliquez sur Acheter maintenant.

Un courrier électronique est envoyé à votre partenaire pour lui faire savoir que vous souhaitez passer à un abonnement payant.

Vous pouvez utiliser le Control Hub de Webex pour définir la priorité des options d’appel disponibles que les utilisateurs voient dans Webex. Vous pouvez également les activer pour un appel en un seul clic.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Paramètres de l’organisation > Services, faites défiler jusqu’à Appeler, puis choisissez Paramètres du client.

2

Faites glisser et déposez les options d’appel que vous voulez que les utilisateurs voient dans le champ Options d’appel disponibles, puis réorganisez-les dans l’ordre de priorité que vous souhaitez pour vos utilisateurs.

Les autres options qui sont cachées aux utilisateurs apparaissent dans le champ Options d’appel cachées, comme indiqué dans cet exemple de capture d’écran :

3

Activez l’option Activer l’appel en un seul clic si vous voulez que les utilisateurs puissent passer un appel avec la première option d’appel que vous avez configurée à l’étape précédente.


 

Les changements peuvent prendre jusqu’à 24 heures pour apparaître dans Webex. Vous pouvez conseiller à vos utilisateurs de redémarrer leurs applications pour prendre en compte ces changements plus rapidement.

Vous pouvez contrôler quelle application d’appel s’ouvre lorsque les utilisateurs passent des appels RTCP. Après avoir configuré ce paramètre au niveau de l’organisation, vous pouvez remplacer ce paramètre pour des utilisateurs spécifiques.


Ne choisissez l’option au niveau de l’organisation que si vous êtes prêt à transférer l’ensemble de votre organisation.

Avant de commencer

  • Votre organisation doit avoir les abonnements corrects pour le comportement d’appel que vous choisissez.

  • Les utilisateurs doivent avoir des numéros de téléphone valides. Si les numéros ne sont pas valides, Webex envoie quand même le numéro à l’application d’appel que vous avez sélectionnée, mais l’appel de cette application échouera.

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Paramètres, faites défiler jusqu’à Comportement d’appel, puis choisissez l’un des éléments suivants : .

  • Appel dans Webex Teams–Sélectionnez cette option si vous souhaitez que les utilisateurs passent des appels directement dans Webex en utilisant Webex Calling.
  • Application Webex Calling–Sélectionnez cette option si votre entreprise dispose d’un abonnement à Cisco Webex Calling et que vous souhaitez autoriser les utilisateurs à passer des appels RTCP à l’aide de l’application Webex Calling. Lorsque les utilisateurs passent des appels RTCP dans Webex, l’application Webex Calling est utilisée pour passer l’appel.

Un message s’affiche pour indiquer que le comportement d’appel a été mis à jour. Les utilisateurs peuvent désormais passer des appels RTCP depuis Webex ou l’application Webex Calling.

Les utilisateurs doivent avoir l’application correspondante installée pour passer des appels RTCP depuis Webex. Veillez à faire connaître votre choix et à indiquer si une autre application est utilisée pour passer des appels RTCP.


 

Vous pouvez modifier ce paramètre au niveau de l’utilisateur si certaines personnes doivent utiliser un comportement d’appel différent. Allez dans Utilisateurs et sous Paramètres, sélectionnez Comportement d’appel. Vous pouvez faire votre choix, puis cliquez sur Enregistrer.

21 oct. 2021
Configuration de la passerelle locale sur IOS-XE pour Webex Calling

Après avoir configuré Webex Calling pour votre organisation, vous pouvez configurer une ligne auxiliaire pour connecter votre passerelle locale à Webex Calling. La ligne auxiliaire entre la passerelle locale et le Cloud Webex est toujours sécurisée par le transport SIP TLS et SRTP pour les médias entre la passerelle locale et le SBC d’accès à Webex Calling.

Utilisez ce flux de tâches pour configurer une passerelle locale pour votre ligne auxiliaire Webex Calling. Les étapes suivantes sont effectuées sur la passerelle locale elle-même à l’aide de la ligne de commande. Le tronc entre la passerelle locale et Webex Calling est toujours sécurisé en utilisant le transport SIP TLS et SRTP pour le média entre la passerelle locale et le Webex Calling Access SBC.

Avant de commencer

  • Comprenez les exigences du RTCP sur site (passerelle locale) pour Webex Calling.

  • Créez une ligne auxiliaire dans le Control Hub et attribuez-la à l’emplacement souhaité.

  • Les directives de configuration fournies dans ce document supposent qu’une plate-forme de passerelle locale dédiée est en place sans configuration vocale existante. Si une passerelle RTCP existante ou un déploiement d’entreprise CUBE est modifié pour utiliser également la fonction de passerelle locale pour Webex Calling, faites attention à la configuration appliquée et assurez-vous que les flux d’appels et la fonctionnalité existants ne sont pas interrompus à la suite des changements que vous effectuez.

  Commande ou Action Objectif
1

Mappage des paramètres entre Control Hub et Cisco Unified Border Element

Utilisez ce tableau comme référence pour les paramètres qui proviennent du Control Hub et où ils sont mappés sur la passerelle locale.

2

Effectuer la configuration de la plate-forme de référence

Mettez en œuvre ces étapes comme une configuration globale commune pour la passerelle locale. La configuration comprend la configuration de la plate-forme de référence et une mise à jour du pool de confiance.

3

Inscription de la passerelle locale à l’appel Webex

4

Choisissez une option, en fonction de votre déploiement :

Le routage des appels sur la passerelle locale est basé sur l’option de déploiement Webex Calling que vous avez choisie. Cette section suppose que la terminaison RTCP IP est sur la même plate-forme que la passerelle locale. La configuration qui suit concerne l’une de ces options sur la passerelle locale :

  • L’option de déploiement de la passerelle locale sans PBX IP sur site. La passerelle locale et le CUBE IP RTCP sont corésidents.

  • L’option de déploiement de la passerelle locale dans un environnement Unified CM existant. La passerelle locale et le CUBE IP RTCP sont corésidents.

Tableau 1. Mappage des paramètres entre Control Hub et la passerelle locale

Control Hub

Passerelle locale

Domaine d’inscription :

Le Control Hub doit analyser le domaine à partir du port de ligne reçu de l’UCAPI.

exemple.com

s’inscrire

exemple.com

Groupe de jonction OTG/DTG

profils sip :

règle <rule-number> demande TOUT type d’en-tête SIP

De modifier « > » «;otg=otgDtgId> »

Ligne/Port

User1@example.com

numéro : utilisateur

Proxy sortant

proxy sortant (nom DNS - SRV de l’Access SBC)

Nom d’utilisateur AXL

nom d’utilisateur

Afficher le mot de passe

mot de passe

Avant de commencer

  • Assurez-vous que la configuration de base de la plate-forme, comme les NTP, les ACL, les mots de passe d’activation, le mot de passe principal, le routage IP, les adresses IP, etc. sont configurés conformément aux politiques et procédures de votre organisation.

  • La version minimum prise en charge d’IOS-XE 16.12 ou IOS-XE 17.3 est requise pour tous les déploiements LGW.

1

Assurez-vous que des adresses IP valides et routables sont attribuées à toutes les interfaces de couche 3 :

interface GigabitEthernet0/0/0
 description Interface facing PSTN and/or CUCM
 ip address 192.168.80.14 255.255.255.0
!
interface GigabitEthernet0/0/1
 description Interface facing Webex Calling
 ip address 192.168.43.197 255.255.255.0
2

Vous devez préconfigurer une clé primaire pour le mot de passe à l’aide des commandes indiquées ci-dessous avant qu’il puisse être utilisé dans les informations d’identification et les secrets partagés. Les mots de passe de type 6 sont chiffrés à l’aide du chiffrement AES et de la clé primaire définie par l’utilisateur.


LocalGateway#conf t
LocalGateway(config)#key config-key password-encrypt Password123
LocalGateway(config)#password encryption aes
3

Configurez le serveur de nom IP pour activer la recherche DNS et assurez-vous qu’il est joignable par ping :


LocalGateway#conf t
Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z.
LocalGateway(config)#ip name-server 8.8.8.8
LocalGateway(config)#end
4

Activez l’exclusivité TLS 1.2 et un point de confiance par défaut :

  1. Créez un point de confiance de l’ICP et appelez-le sampleTP.

  2. Assignez le point de confiance comme point de confiance de signalisation par défaut sous sip-ua

  3. Le serveur cn-san-validate est nécessaire pour garantir que la passerelle locale n’établit la connexion que si le proxy sortant configuré sur le tenant 200 (décrit plus loin) correspond à la liste CN-SAN reçue du serveur.

  4. Le point de confiance cryptographique est nécessaire pour que TLS fonctionne, même si un certificat client local (par exemple, mTLS) n’est pas nécessaire pour que la connexion soit établie.

  5. Désactivez TLS v1.0 et v1.1 en activant l’exclusivité v1.2.

  6. Définissez le nombre de tentatives tcp-retry à 1000 (multiples de 5 msec = 5 secondes).

  7. (IOS-XE 17.3.2 et versions ultérieures) Définir les délais de connexion establish tls <wait-timer in="" sec="">. La plage est comprise entre 5 et 20 secondes et la valeur par défaut est 20 secondes. (LGW prend 20 secondes pour détecter l’échec de la connexion TLS avant de tenter d’établir une connexion avec le prochain SBC Webex Calling Access disponible. Cette CLI permet à l’administrateur de modifier la valeur pour s’adapter aux conditions du réseau et détecter les échecs de connexion avec le SBC d’accès beaucoup plus rapidement).


LocalGateway#configure terminal
Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z.
LocalGateway(config)#
LocalGateway(config)#crypto pki trustpoint sampleTP
LocalGateway(ca-trustpoint)# revocation-check crl
LocalGateway(ca-trustpoint)#exit

LocalGateway(config)#sip-ua
LocalGateway(config-sip-ua)# crypto signaling default trustpoint sampleTP cn-san-validate server

LocalGateway(config-sip-ua)# transport tcp tls v1.2
LocalGateway(config-sip-ua)# tcp-retry 1000
LocalGateway(config-sip-ua)#end
5

Mise à jour du Trustpool de la passerelle locale :

Le groupe de certificats de confiance par défaut n’inclut pas les certificats « DigiCert Root CA » ou « IdenTrust Commercial » nécessaires pour la validation du certificat du côté du serveur au cours de la connexion TLS vers le Webex Calling.

Le trustpool bundle doit être mis à jour en téléchargeant le dernier « Cisco Trusted Core Root Bundle » à partir de http://www.cisco.com/security/pki/.

  1. Vérifiez si l’AC de la salle DigiCert et IdenTrust Commercial existent :

    
    LocalGateway#show crypto pki trustpool | include DigiCert
  2. S’il n’existe pas, mettez-le à jour comme suit :

    
    LocalGateway#configure terminal
    Enter configuration commands, one per line.  End with CNTL/Z.
    LocalGateway(config)#crypto pki trustpool import clean url 
    http://www.cisco.com/security/pki/trs/ios_core.p7b
    Reading file from http://www.cisco.com/security/pki/trs/ios_core.p7b
    Loading http://www.cisco.com/security/pki/trs/ios_core.p7b 
    % PEM files import succeeded.
    LocalGateway(config)#end
    
  1. Vérifier :

    
    LocalGateway#show crypto pki trustpool | include DigiCert
    cn=DigiCert Global Root CA
    o=DigiCert Inc
    cn=DigiCert Global Root CA
    o=DigiCert Inc
    
    LocalGateway#show crypto pki trustpool | include IdenTrust Commercial
    cn=IdenTrust Commercial Root CA 1
    cn=IdenTrust Commercial Root CA 1

Avant de commencer

Assurez-vous que vous avez effectué les étapes dans le Control Hub pour créer un emplacement et ajouter un tronc pour cet emplacement. Dans l’exemple présenté ici, les informations ont été obtenues à partir du Control Hub.

1

Saisissez ces commandes pour activer l’application de passerelle locale (voir les Informations de référence du port pour l’appel Cisco Webex pour les derniers sous-réseaux IP qui doivent être ajoutés à la liste de confiance) :

LocalGateway#configure terminal
LocalGateway(config)#voice service voip
LocalGateway(conf-voi-serv)#ip address trusted list
LocalGateway(cfg-iptrust-list)#ipv4 x.x.x.x y.y.y.y
LocalGateway(cfg-iptrust-list)#exit
LocalGateway(conf-voi-serv)#allow-connections sip to sip
LocalGateway(conf-voi-serv)#media statistics
LocalGateway(conf-voi-serv)#media bulk-stats
LocalGateway(conf-voi-serv)#no supplementary-service sip refer
LocalGateway(conf-voi-serv)#no supplementary-service sip handle-replaces
LocalGateway(conf-voi-serv)# fax protocol t38 version 0 ls-redundancy 0 hs-redundancy 0 fallback none

LocalGateway(conf-serv-stun)#stun
LocalGateway(conf-serv-stun)#stun flowdata agent-id 1 boot-count 4
LocalGateway(conf-serv-stun)#stun flowdata shared-secret 0 Password123$

LocalGateway(conf-serv-stun)#sip

   LocalGateway(conf-serv-sip)#g729 annexb-all
   LocalGateway(conf-serv-sip)#early-offer forced
   LocalGateway(conf-serv-sip)#end

Explication des commandes :

Prévention de la fraude au péage
Device(config)# voice service voip
Device(config-voi-serv)# ip address trusted list
Device(cfg-iptrust-list)# ipv4 x.x.x.x y.y.y.y
  • Active explicitement les adresses IP sources des entités à partir desquelles la passerelle locale attend des appels VoIP légitimes, comme les pairs Webex Calling, les nœuds Unified CM, le RTCP IP.

  • Par défaut, la passerelle locale bloque tous les établissements d’appels VoIP entrants provenant d’adresses IP qui ne figurent pas dans sa liste de confiance. Les adresses IP de dial-peers avec « IP cible de la session » ou Groupe de serveurs sont fiables par défaut et n’ont pas besoin d’être renseignées ici.

  • Les adresses IP de cette liste doivent correspondre aux sous-réseaux IP selon le centre de données régional Webex Calling auquel le client est connecté. Pour plus d’informations, voir Informations de référence sur les ports pour Webex Calling.


     

    Si votre LGC se trouve derrière un pare-feu avec NAT de cône restreint, vous préférerez peut-être désactiver la liste de confiance des adresses IP sur l’interface faisant face à Webex Calling. En effet, le pare-feu vous protège déjà contre la VoIP entrante non sollicitée. Cette action réduirait votre surcharge de configuration à long terme, car nous ne pouvons pas garantir que les adresses des pairs Webex Calling resteront fixes, et vous devrez de toute façon configurer votre pare-feu pour les pairs.

  • D’autres adresses IP devront peut-être être configurées sur d’autres interfaces ; par exemple, les adresses de votre CM unifié devront peut-être être ajoutées aux interfaces tournées vers l’intérieur.

  • Les adresses IP doivent correspondre aux adresses IP des organisateurs vers lesquels le outbound-proxy se résout en tenant 200

  • Voir https://www.cisco.com/c/en/us/support/docs/voice/call-routing-dial-plans/112083-tollfraud-ios.html pour plus d’informations.

Média
voice service voip
 media statistics 
 media bulk-stats 
  • Statistiques média active la surveillance des médias sur la passerelle locale.

  • Media bulk-stats permet au plan de contrôle d’interroger le plan de données pour les statistiques d’appel en vrac.

Fonctionnalité de base SIP-to-SIP
allow-connections sip to sip
Services supplémentaires
 no supplementary-service sip refer
 no supplementary-service sip handle-replaces

Désactive REFER et remplace l’ID de dialogue dans l’en-tête Replaces par l’ID de dialogue du pair.

Voir https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/vcr4/vcr4-cr-book/vcr-s12.html#wp2876138889 pour plus d’informations.

Protocole de télécopie
fax protocol t38 version 0 ls-redundancy 0 hs-redundancy 0 fallback none

Active le protocole T.38 pour le transport de fax, bien que le trafic fac ne soit pas crypté.

Activer le STUN global
stun
  stun flowdata agent-id 1 boot-count 4
  stun flowdata shared-secret 0 Password123$
  • Lorsqu’un appel est renvoyé vers un utilisateur Webex Calling (par exemple, l’appelé et l’appelant sont tous deux des abonnés Webex Calling et le média est ancré sur le SBC Webex Calling), le média ne peut pas circuler. SBC), le média ne peut pas circuler vers la passerelle locale car le trou d’épingle n’est pas ouvert.

  • La fonction de liaisons STUN de la passerelle locale permet aux requêtes STUN générées localement d’être envoyées sur le chemin de média négocié. Cela permet d’ouvrir le trou d’épingle dans le pare-feu.

  • Le mot de passe STUN est une condition préalable pour que la passerelle locale puisse envoyer des messages STUN. Les pare-feu basés sur IOS/IOS-XE peuvent être configurés pour vérifier ce mot de passe et ouvrir les pinholes dynamiquement (par exemple, sans règles explicites d’entrée-sortie). Mais dans le cas du déploiement de la passerelle locale, le pare-feu est configuré de manière statique pour ouvrir des trous d’épingle en entrée et en sortie sur la base des sous-réseaux Webex Calling SBC sub nets. En tant que tel, le pare-feu devrait simplement traiter ce paquet comme n’importe quel paquet UDP entrant qui déclenchera l’ouverture du trou d’épingle sans regarder explicitement le contenu du paquet.

G729
sip
  g729 annexb-all

Autorise toutes les variantes de G729.

SIP
early-offer forced

Force la passerelle locale à envoyer les informations SDP dans le message INVITE initial au lieu d’attendre l’accusé de réception du pair voisin.

2

Configurer le « Profil SIP 200 ».

LocalGateway(config)# voice class sip-profiles 200
LocalGateway (config-class)# rule 9 request ANY sip-header SIP-Req-URI modify "sips:(.*)" "sip:\1"
LocalGateway (config-class)# rule 10 request ANY sip-header To modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
LocalGateway (config-class)# rule 11 request ANY sip-header From modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
LocalGateway (config-class)# rule 12 request ANY sip-header Contact modify "<sips:(.*)>" "<sip:\1;transport=tls>" 
LocalGateway (config-class)# rule 13 response ANY sip-header To modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
LocalGateway (config-class)# rule 14 response ANY sip-header From modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
LocalGateway (config-class)# rule 15 response ANY sip-header Contact modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
LocalGateway (config-class)# rule 20 request ANY sip-header From modify ">" ";otg=hussain2572_lgu>"
LocalGateway (config-class)# rule 30 request ANY sip-header P-Asserted-Identity modify "sips:(.*)" "sip:\1"

Ces règles sont

Explication des commandes :

  • la règle 9 garantit que l’en-tête est répertorié en tant que “SIP-Req-URI” et non “SIP-Req-URL”

    Cela permet de convertir les URI SIP en URL SIP, car Webex Calling ne prend pas en charge les URI SIP dans les messages de demande/réponse, mais en a besoin pour les requêtes SRV, par exemple. _sips._tcp.<outbound-proxy>.
  • La règle 20 modifie l’en-tête De pour inclure le paramètre Groupe de lignes auxiliaires OTG/DTG du Control Hub afin d’identifier de manière unique un site LBV au sein d’une entreprise.

  • Ce profil SIP sera appliqué au tenant de classe vocale 200 (voir plus loin) pour tout le trafic destiné à Webex Calling.

3

Configurez le profil de codec, la définition STUN et la suite cryptographique SRTP.

LocalGateway(config)# voice class codec 99
LocalGateway(config-class)# codec preference 1 g711ulaw
LocalGateway(config-class)# codec preference 2 g711alaw 
LocalGateway(config-class)# exit
LocalGateway(config)# voice class srtp-crypto 200
LocalGateway(config-class)# crypto 1 AES_CM_128_HMAC_SHA1_80
LocalGateway(config-class)# exit
LocalGateway(config)# voice class stun-usage 200
LocalGateway(config-class)# stun usage firewall-traversal flowdata
LocalGateway(config-class)# stun usage ice lite
LocalGateway(config-class)# exit

Explication des commandes :

  • Codec de classe vocale 99 : Autorise les deux codecs g711 (mu et a-law) pour les sessions. S’applique à tous les dial-peers.

  • Classe vocale srtp-crypto 200 : Indique SHA1 80 comme la seule suite de chiffrement SRTP offerte par la passerelle locale du SDP dans_l’offre et la réponse. Webex Calling prend uniquement en charge SHA1_80.

  • Sera appliqué au tenant de classe vocale 200 (discuté ultérieurement) face à Webex Calling.

  • Classe vocale stun-usage 200 : définit l’utilisation de STUN. S’applique à tous les pairs d’appel faisant face à Webex Calling (balise 2XX) afin d’éviter l’absence de son lorsqu’un téléphone CM unifié transfère l’appel à un autre téléphone Webex Calling.


 

Dans les cas où le média est ancré au SBC ITSP et la passerelle locale est derrière un NAT et attend le flux média entrant de l’ITSP, cette commande peut être appliquée sur les pairs d’appel faisant face à l’ITSP.


 

L’utilisation de Stun ice lite est nécessaire pour les flux d’appels utilisant l’optimisation du chemin du média.

4

Mapper les paramètres du Control Hub à la configuration de la passerelle locale :

Webex Calling est ajouté comme tenant dans la passerelle locale. La configuration requise pour enregistrer la passerelle locale est définie sous tenant de classe vocale 200. Vous devez obtenir les éléments de cette configuration à partir de la page Informations sur la ligne auxiliaire du Control Hub comme le montre cette image. Il s’agit d’un exemple pour montrer quels champs correspondent à la CLI de la passerelle locale respective.

Le Tenant 200 est ensuite appliqué à tous les dial-peers Webex Calling (2xx tag) de la configuration de la passerelle locale. La fonction de tenant de classe vocale permet de regrouper et de configurer les paramètres de la ligne de jonction SIP, ce qui serait autrement fait sous le service vocal voip et sip-ua. Lorsqu’un tenant est configuré et appliqué sous un dial-peer, les configurations IOS-XE sont appliquées dans l’ordre de préférence suivant :

  • Configuration du dial-peer d’appel

  • Configuration du tenant

  • Configuration globale (service vocal voip/sip-ua)

5

Configurez le tenant de classe vocale 200 pour activer l’enregistrement de lignes auxiliaires de LGW vers Webex Calling en fonction des paramètres que vous avez obtenus du Control Hub :


 

La ligne de commande et les paramètres ci-dessous ne sont que des exemples. Vous devez utiliser les paramètres pour votre propre déploiement.

LocalGateway(config)#voice class tenant 200
  registrar dns:40462196.cisco-bcld.com scheme sips expires 240 refresh-ratio 50 tcp tls
  credentials number Hussain6346_LGU username Hussain2572_LGU password 0 meX7]~)VmF realm BroadWorks
  authentication username Hussain2572_LGU password 0 meX7]~)VmF realm BroadWorks
  authentication username Hussain2572_LGU password 0 meX7]~)VmF realm 40462196.cisco-bcld.com
  no remote-party-id
  sip-server dns:40462196.cisco-bcld.com
  connection-reuse
  srtp-crypto 200
  session transport tcp tls 
  url sips 
  error-passthru
  asserted-id pai 
  bind control source-interface GigabitEthernet0/0/1
  bind media source-interface GigabitEthernet0/0/1
  no pass-thru content custom-sdp 
  sip-profiles 200 
  outbound-proxy dns:la01.sipconnect-us10.cisco-bcld.com  
  privacy-policy passthru

Explication des commandes :

voice class tenant 200

La fonction multitenant d’une passerelle locale permet des configurations globales spécifiques pour plusieurs tenants sur des troncs SIP qui permettent des services différenciés pour les tenants.

registrar dns:40462196.cisco-bcld.com scheme sips expires 240 refresh-ratio 50 tcp tls

Serveur d’enregistrement pour la passerelle locale avec l’enregistrement configuré pour se rafraîchir toutes les deux minutes (50% de 240 secondes). Pour plus d’informations, voir https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/vcr3/vcr3-cr-book/vcr-r1.html#wp1687622014.

credentials number Hussain6346_LGU username Hussain2572_LGU password 0 meX71]~)Vmf realm BroadWorks

Informations d’identification pour le défi d’enregistrement des troncs. Pour plus d’informations, voir https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/vcr1/vcr1-cr-book/vcr-c6.html#wp3153621104.

authentication username Hussain2572_LGU password 0 meX71]~)Vmf realm BroadWorks
authentication username Hussain2572_LGU password 0 meX71]~)Vmf realm 40462196.cisco-bcld.com

Défi d’authentification pour les appels. Pour plus d’informations, voir https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/vcr1/vcr1-cr-book/vcr-a1.html#wp1551532462.

no remote-party-id

Désactivez l’en-tête SIP ID de la partie distante (RPID) car Webex Calling prend en charge PAI, qui est activé à l’aide de CIO asserted-id pai(voir ci-dessous).

sip-server dns:40462196.cisco-bcld.com
Serveurs Webex Calling. Pour plus d’informations, voir https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/vcr1/vcr1-cr-book/vcr-a1.html#wp1551532462
connection-reuse

Pour utiliser la même connexion persistante pour l’enregistrement et le traitement des appels.

srtp-crypto 200

Indique SHA1_80 comme défini dans voice class srtp-crypto 200.

session transport tcp tls
Définit le transport à TLS
url sips

La requête SRV doit être SIP telle que prise en charge par le SBC d’accès ; tous les autres messages sont modifiés en SIP par sip-profile 200.

error-passthru

Fonctionnalité de passage de la réponse d’erreur SIP

asserted-id pai

Active le traitement PAI dans la passerelle locale.

bind control source-interface GigabitEthernet0/0/1

Interface source de signalisation faisant face à Webex Calling.

bind media source-interface GigabitEthernet0/0/1

Interface source de média en face de Webex Calling.

no pass-thru content custom-sdp

Commande par défaut sous tenant.

sip-profiles 200

Change SIPS en SIP et modifie Line/Port pour les messages INVITE et REGISTER comme défini dans voice class sip-profiles 200.

outbound-proxy dns:la01.sipconnect-us10.cisco-bcld.com

Webex Calling Access SBC. Pour plus d’informations, voir https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/vcr3/vcr3-cr-book/vcr-o1.html#wp3297755699.

privacy-policy passthru

Transmettre de manière transparente les valeurs d’en-tête de confidentialité du segment entrant au segment sortant.

Une fois que le tenant 200 est défini au sein de la passerelle locale et qu’un dial-peer SIP VoIP est configuré, la passerelle initie une connexion TLS vers Webex Calling, au moment où l’Access SBC présente son certificat à la passerelle locale. La passerelle locale valide le certificat du Webex Calling Access SBC en utilisant le faisceau de racines de l’AC mis à jour précédemment. Une session TLS persistante est établie entre la passerelle locale et le Webex Calling Access SBC. La passerelle locale envoie ensuite un REGISTER au SBC d’accès qui est contesté. L’enregistrement AOR est numéro@domaine. Le numéro est tiré des informations d’identification du paramètre « numéro » et le domaine du paramètre « registrar dns :<fqdn> ». Lorsque l’enregistrement est contesté, les paramètres nom d’utilisateur, mot de passe et domaine des identifiants sont utilisés pour constituer l’en-tête et le profil sip 200 convertit l’URL SIPS en SIP. L’enregistrement est réussi une fois que 200 OK est reçu d’Access SBC.

La configuration suivante sur la passerelle locale est requise pour cette option de déploiement :

  1. « Tenants de classe vocale–Nous créerons d’abord des tenants supplémentaires pour les pairs d’appel faisant face à l’ITSP comme tenant 200 que nous avons créé pour les demandeurs Webex Calling. »

  2. URI de la classe vocale–Modèles définissant les adresses IP/ports hôtes pour les différentes lignes auxiliaires se terminant sur la passerelle locale : Webex Calling vers LGW ; et la terminaison de la ligne auxiliaire SIP du RTCP sur LGW.

  3. Pairs d’appel sortants–Acheminer les segments d’appels sortants de LGW vers la ligne auxiliaire SIP du RTCP et Webex Calling.

  4. Classe vocale DPG–Cibler les pairs d’appel sortants invoqués à partir d’un pair d’appel entrant.

  5. Pairs d’appel entrants–Pour accepter les segments d’appels entrants d’ITSP et Webex Calling.

La configuration de cette section peut être utilisée pour la configuration de la passerelle locale hébergée par le partenaire, comme indiqué ci-dessous, ou pour la passerelle locale du site du client.

1

Configurez les tenants de classe vocale suivants :

  1. Le tenant de classe vocale 100 est appliqué sur tous les pairs d’appel SORTANTS faisant face au RTCP IP.

    voice class tenant 100 
      session transport udp
      url sip
      error-passthru
      bind control source-interface GigabitEthernet0/0/0
      bind media source-interface GigabitEthernet0/0/0
      no pass-thru content custom-sdp
    
  2. Le tenant de classe vocale 300 est appliqué à tous les commutateurs ENTRANTS du RTCP IP.

    voice class tenant 300 
      bind control source-interface GigabitEthernet0/0/0
      bind media source-interface GigabitEthernet0/0/0
      no pass-thru content custom-sdp
    
2

Configurez l’URI de classe vocale suivante :

  1. Définir l’adresse IP de l’hôte ITSP :

    voice class uri 100 sip
      host ipv4:192.168.80.13
    
  2. Définir le modèle pour identifier de façon unique un site de passerelle locale dans une entreprise basée sur le paramètre Groupe de lignes auxiliaires (TrunkGroup) OTG/DTG du Control Hub :

    voice class uri 200 sip
     pattern dtg=hussain2572.lgu
    

     

    La passerelle locale ne prend actuellement pas en charge le trait de_soulignement « » dans le schéma de correspondance. Comme autre solution, nous utilisons le point « . » (faire correspondre n’importe quel) pour qu’il corresponde au_" « .

    Received
    INVITE sip:+16785550123@198.18.1.226:5061;transport=tls;dtg=hussain2572_lgu SIP/2.0
       Via: SIP/2.0/TLS 199.59.70.30:8934;branch=z9hG4bK2hokad30fg14d0358060.1
     pattern :8934
    
3

Configurez les pairs de numérotation sortants suivants :

  1. Périphérique d’appel sortant vers l’IP RTCPP :

    dial-peer voice 101 voip 
     description Outgoing dial-peer to IP PSTN
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session target ipv4:192.168.80.13
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 100
     no vad

    Explication des commandes :

    dial-peer voice 101 voip
     description Outgoing dial-peer to PSTN
    

    Définit un numéro d’appel VOIP avec une balise de 101 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    destination-pattern BAD.BAD

    Modèle de chiffres qui permet la sélection de ce numéro d’appel. Cependant, nous invoquerons ce numéro sortant directement à partir du numéro entrant en utilisant des instructions DPG, ce qui permet de contourner les critères de correspondance du modèle numérique. Par conséquent, nous utilisons un modèle arbitraire basé sur les chiffres alphanumériques autorisés par le schéma de destination CLI.

    session protocol sipv2

    Spécifie que ce dial-peer traitera les segments d’appel SIP.

    session target ipv4:192.168.80.13

    Indique l’adresse IPv4 cible de la destination où ce segment d’appel sera envoyé. Dans ce cas, l’adresse IP de l’ITSP.

    voice-class codec 99

    Indique la liste de préférence de codecs 99 à utiliser pour ce dial-peer.

    dtmf-relay rtp-nte

    Définit RTP-NTE (RFC2833) comme la capacité DTMF attendue sur ce segment d’appel.

    voice-class sip tenant 100

    Le dial-peer héritera de tous les paramètres du Tenant 100 à moins que ce même paramètre soit défini sous le dial-peer lui-même.

    no vad

    Désactive la détection de l’activité vocale.

  2. Numéro d’appel sortant vers Webex Calling (Ce numéro d’appel sera mis à jour pour servir de numéro d’appel entrant depuis Webex Calling plus tard dans le guide de configuration).

    dial-peer voice 200201 voip
     description Inbound/Outbound Webex Calling
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session target sip-server
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class stun-usage 200
     no voice-class sip localhost
     voice-class sip tenant 200
     srtp
     no vad
    

    Explication des commandes :

    dial-peer voice 200201 voip
         description Inbound/Outbound Webex Calling

    définit un numéro d’appel VOIP avec un tag de 200201 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    session target sip-server

    Indique que le serveur SIP global est la destination des appels provenant de ce dial-peer. Le serveur Webex Calling défini dans le tenant 200 est hérité pour ce dial-peer.

    voice-class stun-usage 200

    La fonction de liaisons STUN de la passerelle locale permet aux requêtes STUN générées localement d’être envoyées sur le chemin de média négocié. Cela permet d’ouvrir le trou d’épingle dans le pare-feu.

    no voice-class sip localhost

    Désactive la substitution du nom DNS de l’hôte local (localhost) à la place de l’adresse IP physique dans les en-têtes De, ID de l’appelant et ID de la partie distante-ID des messages sortants.

    voice-class sip tenant 200

    Le dial-peer hérite de tous les paramètres du tenant 200 (LGW <--> Ligne auxiliaire Webex Calling) sauf si ce même paramètre est défini sous le dial-peer lui-même.

    srtp

    SRTP est activé pour ce segment d’appel.

    no vad

    Désactive la détection de l’activité vocale.

4

Configurer les groupes de numérotation (DPG) suivants :

  1. définit le groupe de numérotation 100. Le dial-peer sortant 101 est la cible de tout dial-peer entrant invoquant le groupe de pairs de numérotation 100. « Nous appliquerons DPG 100 à l’appelant entrant 200201 pour Webex Calling --> LGW --> PSTN ».

    voice class dpg 100
     description Incoming WxC(DP200201) to IP PSTN(DP101)
     dial-peer 101 preference 1
    
  2. Définir le groupe de numérotation 200 avec le numéro sortant 200201 comme cible pour le chemin PSTN --> LGW --> Webex Calling. Le DPG 200 sera appliqué au numéro d’appel entrant 100 défini ultérieurement.

    voice class dpg 200
     description Incoming IP PSTN(DP100) to Webex Calling(DP200201)
     dial-peer 200201 preference 1
    
5

Configurez les pairs de numérotation entrants suivants :

  1. périphérique de numérotation entrant pour les segments d’appel IP RTCP entrants :

    dial-peer voice 100 voip
     description Incoming dial-peer from PSTN
     session protocol sipv2
     destination dpg 200
     incoming uri via 100
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 300
     no vad
    

    Explication des commandes

    dial-peer voice 100 voip
    description Incoming dial-peer from PSTN

    Définit un numéro d’appel VOIP avec un tag de 100 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    session protocol sipv2

    Spécifie que ce dial-peer traitera les segments d’appel SIP.

    incoming uri via 100

    Tout le trafic entrant de l’IP RTCP vers LocalGW est mis en correspondance sur l’adresse IP de l’hôte de l’en-tête VIA entrant défini dans la classe vocale URI 100 SIP à mettre en correspondance sur la base de l’adresse IP source (de l’ITSP).

    destination dpg 200

    Avec le groupe de numérotation de destination 200, IOS-XE passe outre les critères classiques de correspondance du numéro d’appel sortant et procède directement à la configuration du segment d’appel sortant en utilisant les numéros d’appel définis dans le groupe de numérotation de destination 200, qui est le numéro d’appel 200201.

    voice-class sip tenant 300

    Le numéro d’appel hérite de tous les paramètres du tenant 300, à moins que ce même paramètre ne soit défini dans le dial-peer lui-même.

    no vad

    Désactive la détection de l’activité vocale.

  2. Code d’accès entrant pour les appels entrants Webex Calling :

    dial-peer voice 200201 voip
     description Inbound/Outbound Webex Calling
     max-conn 250
     destination dpg 100
     incoming uri request 200
     

    Explication des commandes

    dial-peer voice 200201 voip
    description Inbound/Outbound Webex Calling

    Met à jour un numéro d’appel VOIP avec une balise de 200201 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    incoming uri request 200

    Tout le trafic entrant de Webex Calling vers LGW peut être comparé au motif unique dtg dans l’URI de la demande, identifiant de manière unique le site de la passerelle locale au sein d’une entreprise et dans l’écosystème Webex Calling.

    destination dpg 100

    Avec le dpg de destination 100, IOS-XE passe outre les critères classiques de correspondance de numérotation sortante et procède directement à l’établissement du segment d’appel sortant en utilisant les numérotations définies dans le groupe de numérotation de destination 100, qui est le numéro 101.

    max-conn 250

    Limite le nombre d’appels simultanés à 250 entre le LGW et les Webex Calling, en supposant un Webex Calling de numérotation unique de pair à la fois pour les appels entrants et sortants comme défini dans ce guide. Pour plus de détails sur les limites d’appels simultanés impliquant la passerelle locale, visitez https://www.cisco.com/c/dam/en/us/td/docs/solutions/PA/mcp/DEPLOYMENT_CALLING_Unified_CM_to_Webex_Calling.pdf.

Appel RTCP vers Webex

Tous les segments d’appels IP RTCP entrants sur la passerelle locale sont mis en correspondance avec le dial-peer 100 car il définit un critère de correspondance pour l’en-tête VIA avec l’adresse IP du PSTN. La sélection du dial-peer sortant est dictée par le DPG 200 qui invoque directement le dial-peer sortant 200201, dont la destination cible est le serveur Webex Calling.

Webex Calling vers le RTCP

Tous les segments d’appel entrants Webex Calling sur la passerelle locale sont mis en correspondance avec le dial-peer 200201 car il répond à un critère de correspondance pour le modèle d’en-tête DEMANDE URI avec le paramètre Groupe de lignes auxiliaires (TrunkGroup) OTG/DTG, unique à ce déploiement de passerelle locale. La sélection du dial-peer sortants est dictée par le DPG 100 qui invoque directement le dial-peer sortant 101, qui a l’adresse IP du RTCP listée comme destination cible.

Pour cette option de déploiement, la configuration suivante sur la passerelle locale est requise :

  1. Classe vocale tenants-Vous devez créer des tenants supplémentaires pour les pairs de numérotation faisant face à Unified CM et ITSP, de manière similaire au tenant 200 que nous avons créé pour les pairs de numérotation faisant face à Webex Calling.

  2. URI de classe vocale–Modèles définissant les adresses IP/ports hôtes pour les différentes lignes auxiliaires se terminant sur la LGC : d’Unified CM à LGW pour les destinations RTCP ; d’Unified CM à LGW pour les destinations Webex Calling ; Webex Calling à LGW ; et terminaison de ligne auxiliaire SIP RTCP sur LGW.

  3. Groupe de serveurs de classe vocale–Adresses IP/ports cibles pour les liaisons sortantes de LGW vers Unified CM, de LGW vers Webex Calling, et de LGW vers la liaison SIP du RTCP.

  4. Pairs de numérotation sortants–Pour acheminer les segments d’appels sortants de LBV vers Unified CM, la ligne auxiliaire SIP du RTCP et/ou Webex Calling.

  5. Classe vocale DPG–Cibler le(s) numéro(s) sortant(s) invoqué(s) à partir d’un numéro entrant.

  6. Pairs de numérotation entrants–Pour accepter les segments d’appels entrants d’Unified CM, ITSP, et/ou Webex Calling.

1

Configurez les tenants de classe vocale suivants :

  1. le tenant de classe vocale 100 est appliqué sur tous les pairs de numérotation sortants faisant face à Unified CM et IP RTCP :

    voice class tenant 100 
      session transport udp
      url sip
      error-passthru
      bind control source-interface GigabitEthernet0/0/0
      bind media source-interface GigabitEthernet0/0/0
      no pass-thru content custom-sdp
    
  2. le tenant de classe vocale 300 sera appliqué à tous les numéros d’appel entrants d’Unified CM et de l’IP RTCP :

    voice class tenant 300 
      bind control source-interface GigabitEthernet0/0/0
      bind media source-interface GigabitEthernet0/0/0
      no pass-thru content custom-sdp
    
2

Configurez les URI de classe vocale suivantes :

  1. définit l’adresse IP de l’hôte ITSP :

    voice class uri 100 sip
      host ipv4:192.168.80.13
    
  2. Définir le modèle pour identifier de façon unique un site de passerelle locale dans une entreprise basée sur le paramètre Groupe de lignes auxiliaires (TrunkGroup) OTG/DTG du Control Hub :

    voice class uri 200 sip
     pattern dtg=hussain2572.lgu
    

     

    La passerelle locale ne prend actuellement pas en charge le trait de soulignement_« » dans le schéma de correspondance. Comme autre solution, nous utilisons le point « . » (faire correspondre n’importe quel) pour qu’il corresponde au_" « .

    Received
    INVITE sip:+16785550123@198.18.1.226:5061;transport=tls;dtg=hussain2572_lgu SIP/2.0
       Via: SIP/2.0/TLS 199.59.70.30:8934;branch=z9hG4bK2hokad30fg14d0358060.1
     pattern :8934
    
  3. Définit le port VIA de signalisation de CM unifié pour la ligne auxiliaire Webex Calling :

    voice class uri 300 sip
     pattern :5065
    
  4. Définit l’IP de signalisation source CUCM et le port VIA pour la ligne auxiliaire RTCP :

    voice class uri 302 sip
     pattern 192.168.80.60:5060
    
3

Configurez les groupes de serveurs de classe vocale suivants :

  1. Définit l’adresse IP de l’hôte cible et le numéro de port de la ligne auxiliaire Unified CM pour le groupe 1 d’Unified CM (5 nœuds). Unified CM utilise le port 5065 pour le trafic entrant sur la ligne auxiliaire Webex Calling (Webex Calling <-> LGW --> Unified CM).

    voice class server-group 301
     ipv4 192.168.80.60 port 5065
    
  2. Définit l’adresse IP et le numéro de port de l’hôte cible de la ligne auxiliaire d’Unified CM pour le groupe 2 d’Unified CM, le cas échéant :

    voice class server-group 303
     ipv4 192.168.80.60 port 5065
    
  3. Définit l’adresse IP de l’hôte cible de la jonction Unified CM pour le groupe 1 d’Unified CM (5 nœuds). Unified CM utilise le port par défaut 5060 pour le trafic entrant sur la ligne auxiliaire RTCP. Si aucun numéro de port n’est spécifié, le port par défaut 5060 est utilisé. (RTCP <-> LGW --> Unified CM)

    voice class server-group 305
     ipv4 192.168.80.60
    
  4. Définit l’adresse IP de l’hôte cible de la ligne auxiliaire Unified CM pour le groupe 2 d’Unified CM, le cas échéant.

    voice class server-group 307 
     ipv4 192.168.80.60
    
4

Configurez les pairs de numérotation sortants suivants :

  1. périphérique de numérotation sortant vers l’IP RTCP :

    dial-peer voice 101 voip 
     description Outgoing dial-peer to IP PSTN
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session target ipv4:192.168.80.13
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 100
     no vad
    

    Explication des commandes

    dial-peer voice 101 voip
    description Outgoing dial-peer to PSTN

    Définit un numéro d’appel VOIP avec une balise de 101 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    destination-pattern BAD.BAD

    Modèle de chiffres qui permettra la sélection de ce numéro d’appel. Cependant, nous invoquerons ce numéro sortant directement à partir du numéro entrant en utilisant des instructions DPG, ce qui permet de contourner les critères de correspondance du modèle numérique. Par conséquent, nous utilisons un modèle arbitraire basé sur les chiffres alphanumériques autorisés par le schéma de destination CLI.

    session protocol sipv2

    Spécifie que ce dial-peer traitera les segments d’appel SIP.

    session target ipv4:192.168.80.13

    Indique l’adresse IPv4 cible de la destination où ce segment d’appel sera envoyé. (Dans ce cas, l’adresse IP de l’ITSP).

    voice-class codec 99

    Indique la liste de préférence de codecs 99 à utiliser pour ce dial-peer.

    voice-class sip tenant 100

    Le dial-peer héritera de tous les paramètres du Tenant 100 à moins que ce même paramètre soit défini sous le dial-peer lui-même.

  2. Numéro d’appel sortant vers Webex Calling (Ce numéro d’appel sera mis à jour pour servir de numéro d’appel entrant de Webex Calling plus tard dans le guide de configuration) :

    dial-peer voice 200201 voip
     description Inbound/Outbound Webex Calling
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session target sip-server
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class stun-usage 200
     no voice-class sip localhost
     voice-class sip tenant 200
     srtp
     no vad
    

    Explication des commandes

    dial-peer voice 200201 voip
     description Inbound/Outbound Webex Calling

    Définit un numéro d’appel VOIP avec un tag de 200201 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    session target sip-server

    Indique que le serveur SIP global est la destination des appels provenant de ce dial-peer. Le serveur Webex Calling défini dans le tenant 200 sera hérité pour ce dial-peer.

    voice-class stun-usage 200

    La fonction de liaison STUN du LGC permet aux demandes STUN générées localement d’être envoyées sur le chemin de média négocié. Cela permet d’ouvrir le trou d’épingle dans le pare-feu.

    no voice-class sip localhost

    Désactive la substitution du nom de l’hôte local DNS à la place de l’adresse IP physique dans les en-têtes De, ID d’appel et ID de la partie distante des messages sortants.

    voice-class sip tenant 200

    Le dial-peer hérite de tous les paramètres du tenant 200 (LGW <--> Ligne auxiliaire Webex Calling) sauf si ce même paramètre est défini sous le dial-peer lui-même.

    srtp

    SRTP est activé pour ce segment d’appel.

  3. Le dial-peer sortant vers la ligne auxiliaire Webex Calling d’Unified CM :

    dial-peer voice 301 voip
     description Outgoing dial-peer to CUCM-Group-1 for 
    inbound from Webex Calling - Nodes 1 to 5
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session server-group 301
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 100
     no vad
    

    Explication des commandes

    dial-peer voice 301 voip
    description Outgoing dial-peer to CUCM-Group-1 for 
    inbound from Webex Calling – Nodes 1 to 5

    Définit un dial-peer VOIP avec une balise de 301 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    session server-group 301

    Au lieu de l’IP cible de la session dans le dial-peer, nous pointons vers un groupe de serveurs de destination (groupe de serveurs 301 pour le dial-peer 301) pour définir plusieurs nœuds UCM cibles bien que l’exemple ne montre qu’un seul nœud.

    Groupe de serveurs dans le dial-peer sortant

    Avec plusieurs dial-peer dans le DPG et plusieurs serveurs dans le groupe de serveurs du dial-peer, nous pouvons obtenir une distribution aléatoire des appels sur tous les abonnés du traitement des appels d’Unified CM ou une recherche basée sur une préférence définie. Chaque groupe de serveurs peut avoir jusqu’à cinq serveurs (IPv4/v6 avec ou sans port). Un deuxième dial-peer et un deuxième groupe de serveurs ne sont nécessaires que si plus de cinq abonnés de traitement d’appels sont utilisés.

    Voir https://www.cisco.com/c/en/us/td/docs/ios-xml/ios/voice/cube/configuration/cube-book/multiple-server-groups.html pour plus d’informations.

  4. Deuxième numéro d’appel sortant vers la ligne auxiliaire Webex Calling d’Unified CM si vous avez plus de 5 nœuds Unified CM :

    dial-peer voice 303 voip
     description Outgoing dial-peer to CUCM-Group-2 
    for inbound from Webex Calling - Nodes 6 to 10
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session server-group 303
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 100
     no vad
  5. dial-peer sortant vers la ligne auxiliaire RTCP d’Unified CM :

    dial-peer voice 305 voip
     description Outgoing dial-peer to CUCM-Group-1 
    for inbound from PSTN - Nodes 1 to 5
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session server-group 305
     voice-class codec 99 
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 100
     no vad
    
  6. Second dial-peer sortant vers la ligne auxiliaire RTCP d’Unified CM si vous avez plus de 5 nœuds Unified CM :

    dial-peer voice 307 voip
     description Outgoing dial-peer to CUCM-Group-2 
    for inbound from PSTN - Nodes 6 to 10
     destination-pattern BAD.BAD
     session protocol sipv2
     session server-group 307
     voice-class codec 99  
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 100
     no vad
    
5

Configurez le DPG suivant :

  1. Définit DPG 100. Le dial-peer sortant 101 est la cible de tout dial-peer entrant invoquant le groupe de pairs de numérotation 100. Nous appliquerons le DPG 100 à l’appel entrant 302 défini plus bas pour le chemin Unified CM --> LGW --> RTCP :

    voice class dpg 100
     dial-peer 101 preference 1
    
  2. Définissez le DPG 200 avec le dial-peer sortant 200201 comme cible pour le chemin Unified CM --> LGW --> Webex Calling :

    voice class dpg 200
     dial-peer 200201 preference 1
    
  3. « Définissez DPG 300 pour les pairs de numérotation sortants 301 ou 303 pour le Webex Calling --> LGW --> Unified CM : »

    voice class dpg 300
     dial-peer 301 preference 1
     dial-peer 303 preference 1
    
  4. Définissez le DPG 302 pour les pairs de numérotation sortants 305 ou 307 pour le chemin RTCP --> LGW --> Unified CM :

    voice class dpg 302
     dial-peer 305 preference 1
     dial-peer 307 preference 1
    
6

Configurez les pairs de numérotation entrants suivants :

  1. périphérique de numérotation entrant pour les segments d’appel IP RTCP entrants :

    dial-peer voice 100 voip
     description Incoming dial-peer from PSTN
     session protocol sipv2
     destination dpg 302
     incoming uri via 100
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 300
     no vad
    

    Explication des commandes

    dial-peer voice 100 voip
    description Incoming dial-peer from PSTN

    Définit un numéro d’appel VOIP avec un tag de 100 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    session protocol sipv2

    Spécifie que ce dial-peer traitera les segments d’appel SIP.

    incoming uri via 100

    Tout le trafic entrant du RTCP IP vers LGW est mis en correspondance sur l’adresse IP hôte de l’en-tête VIA entrant définie dans la classe vocale URI 100 SIP à mettre en correspondance sur la base de l’adresse IP source (ITSP).

    destination dpg 302

    Avec le DPG de destination 302, IOS-XE passe les critères classiques de mise en correspondance avec le numéro d’appel sortant et procède directement à la configuration du segment d’appel sortant en utilisant les numéros d’appel définis dans le DPG de destination 302, qui peuvent être soit le numéro d’appel 305, soit le numéro d’appel 307.

    voice-class sip tenant 300

    Le numéro d’appel hérite de tous les paramètres du tenant 300, à moins que ce même paramètre ne soit défini dans le dial-peer lui-même.

  2. Code d’accès entrant pour les appels entrants Webex Calling :

    dial-peer voice 200201 voip
     description Inbound/Outbound Webex Calling
     max-conn 250
     destination dpg 300
     incoming uri request 200
     

    Explication des commandes

    dial-peer voice 200201 voip
    description Inbound/Outbound Webex Calling

    Met à jour un numéro d’appel VOIP avec une balise de 200201 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    incoming uri request 200

    Tout le trafic entrant de Webex Calling vers LGW peut être associé au motif unique dtg dans l’URI de la demande, identifiant de manière unique un site de passerelle locale au sein d’une entreprise et dans l’écosystème Webex Calling.

    destination dpg 300

    Avec le DPG de destination 300, IOS-XE passe outre les critères classiques de mise en correspondance du numéro d’appel sortant et procède directement à la configuration du segment d’appel sortant en utilisant les numéros d’appel définis dans le DPG de destination 300, qui peuvent être soit le numéro d’appel 301, soit le numéro d’appel 303.

    max-conn 250

    Limite le nombre d’appels simultanés à 250 entre le LGW et les Webex Calling en supposant un Webex Calling unique de numérotation par pair pour les appels entrants et sortants comme défini dans ce guide. Pour plus de détails sur les limites d’appels simultanés impliquant la passerelle locale, visitez https://www.cisco.com/c/dam/en/us/td/docs/solutions/PA/mcp/DEPLOYMENT_CALLING_Unified_CM_to_Webex_Calling.pdf.

  3. dial-peer entrant pour les segments d’appel Unified CM entrants avec Webex Calling comme destination :

    dial-peer voice 300 voip
     description Incoming dial-peer from CUCM for Webex Calling
     session protocol sipv2
     destination dpg 200
     incoming uri via 300
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 300
     no vad
    

    Explication des commandes

    dial-peer voice 300 voip
    description Incoming dial-peer from CUCM for Webex Calling

    Définit un numéro d’appel VOIP avec une balise de 300 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    incoming uri via 300

    Tout le trafic entrant d’Unified CM vers LGW est associé au port source par l’intermédiaire (5065), défini dans la classe vocale URI 300 SIP.

    destination dpg 200

    Avec le DPG de destination 200, IOS-XE passe les critères classiques de mise en correspondance avec le dial-peer sortant et procède directement à la configuration du segment d’appel sortant en utilisant les pairs de numérotation définis dans le DPG de destination 200, qui sera le dial-peer 200201.

    voice-class sip tenant 300

    Le numéro d’appel hérite de tous les paramètres du tenant 300, à moins que ce même paramètre ne soit défini dans le dial-peer lui-même.

  4. Dial-peer entrant pour les segments d’appels Unified CM entrants avec le RTCP comme destination :

    dial-peer voice 302 voip
     description Incoming dial-peer from CUCM for PSTN
     session protocol sipv2
     destination dpg 100
     incoming uri via 302
     voice-class codec 99
     dtmf-relay rtp-nte
     voice-class sip tenant 300
     no vad
    

    Explication des commandes

    dial-peer voice 302 voip
    description Incoming dial-peer from CUCM for PSTN

    Définit un numéro d’appel VOIP avec une balise de 302 et une description significative est donnée pour faciliter la gestion et le dépannage.

    incoming uri via 302

    Tout le trafic entrant d’Unified CM vers LGW pour une destination de RTCP est associé à l’adresse IP de signalisation source d’Unified CM et au port VIA défini dans la classe vocale URI 302 SIP. Le port SIP standard 5060 est utilisé.

    destination dpg 100

    Avec le DPG de destination 100, IOS-XE passe les critères classiques de mise en correspondance avec le dial-peer sortant et procède directement à la configuration du segment d’appel sortant en utilisant les numéros d’appel définis dans le DPG de destination 100, qui sera le numéro d’appel 101.

    voice-class sip tenant 300

    Le numéro d’appel hérite de tous les paramètres du tenant 300, à moins que ce même paramètre ne soit défini dans le dial-peer lui-même.

RTCP IP vers la ligne auxiliaire RTCP d’Unified CM

Plateforme Webex Calling vers la ligne auxiliaire Webex Calling d’Unified CM

Ligne auxiliaire RTCP d’Unified CM vers le RTCP IP

Ligne auxiliaire Webex Calling d’Unified CM vers la plateforme Webex Calling

Diagnostic Signatures (DS) détecte de manière proactive les problèmes couramment observés dans la passerelle locale basée sur IOS XE et génère une notification de l’événement par courrier électronique, syslog ou message de terminal. Vous pouvez également installer DS pour automatiser la collecte des données de diagnostic et transférer les données collectées au Service d’assistance technique Cisco (CAT) pour accélérer le temps de résolution.

Diagnostic Signatures (DS) (Signatures de diagnostic) sont des fichiers XML qui contiennent des informations sur les événements déclencheurs de problèmes et les actions à entreprendre pour informer, dépanner et remédier au problème. La logique de détection des problèmes est définie à l’aide de messages syslog, d’événements SNMP et par la surveillance périodique de sorties de commandes spécifiques. Les types d’action comprennent la collecte des sorties de commandes, la génération d’un fichier journal consolidé et le téléchargement du fichier vers un emplacement réseau fourni par l’utilisateur, tel qu’un serveur HTTPS, SCP ou FTP. Les fichiers DS sont créés par les ingénieurs de lu CAT et sont signés numériquement pour en protéger l’intégrité. Chaque fichier DS possède un identifiant numérique unique attribué par le système. Outil de recherche de Diagnostic Signatures (DSLT) est une source unique pour trouver les signatures applicables pour la surveillance et le dépannage d’une variété de problèmes.

Avant de commencer :

  • Ne modifiez pas le fichier DS téléchargé à partir de DSLT. Les fichiers modifiés échoueront à l’installation en raison d’une erreur de contrôle d’intégrité.

  • Un serveur SMTP (Simple Mail Transfer Protocol) est nécessaire pour que la passerelle locale puisse envoyer des notifications par courrier électronique.

  • Assurez-vous que la passerelle locale exécute IOS XE 17.3.2 ou une version plus récente si vous souhaitez utiliser un serveur SMTP sécurisé pour les notifications par e-mail.

Conditions préalables

La passerelle locale exécute IOS XE 17.3.2 ou une version plus récente.

  1. Les signatures de diagnostic sont activées par défaut.

  2. Configurez le serveur de messagerie sécurisé à utiliser pour envoyer une notification proactive si le périphérique exécute IOS XE 17.3.2 ou une version ultérieure.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LocalGateway(config)#call-home  
    LocalGateway(cfg-call-home)#mail-server <username>:<pwd>@<email server> priority 1 secure tls 
    LocalGateway(config)#end 
  3. Configurez la variable de ds_email l’environnement avec l’adresse électronique de l’administrateur pour être notifié.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LoclGateway(config)#call-home  
    LocalGateway(cfg-call-home)#diagnostic-signature 
    LocalGateway(cfg-call-home-diag-sign)environment ds_email <email address> 
    LocalGateway(config)#end 

Passerelle locale exécutant IOS XE 16.11.1 ou une version ultérieure.

  1. Les signatures de diagnostic sont activées par défaut.

  2. Configurez le serveur de messagerie à utiliser pour envoyer des notifications proactives si le périphérique exécute une version antérieure à 17.3.2.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LocalGateway(config)#call-home  
    LocalGateway(cfg-call-home)#mail-server  <email server> priority 1 
    LocalGateway(config)#end 
    
  3. Configurez la variable de ds_email l’environnement avec l’adresse électronique de l’administrateur pour être notifié.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LoclGateway(config)#call-home  
    LocalGateway(cfg-call-home)#diagnostic-signature 
    LocalGateway(cfg-call-home-diag-sign)environment ds_email <email address> 
    LocalGateway(config)#end 
    

Passerelle locale exécutant la version 16.9.x

  1. Entrez les commandes suivantes pour activer les signatures de diagnostic.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LocalGateway(config)#call-home reporting contact-email-addr sch-smart-licensing@cisco.com  
    LocalGateway(config)#end  
  2. Configurez le serveur de messagerie à utiliser pour envoyer des notifications proactives si le périphérique exécute une version antérieure à 17.3.2.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LocalGateway(config)#call-home  
    LocalGateway(cfg-call-home)#mail-server  <email server> priority 1 
    LocalGateway(config)#end 
  3. Configurez la variable de ds_email l’environnement avec l’adresse électronique de l’administrateur pour être notifié.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LoclGateway(config)#call-home  
    LocalGateway(cfg-call-home)#diagnostic-signature 
    LocalGateway(cfg-call-home-diag-sign)environment ds_email <email address> 
    LocalGateway(config)#end 

« L’exemple suivant montre la configuration d’une passerelle locale exécutant IOS XE 17.3.2 pour envoyer les notifications proactives à tacfaststart@gmail.com en utilisant Gmail comme serveur SMTP sécurisé : »


call-home
mail-server tacfaststart:password@smtp.gmail.com priority 1 secure tls
diagnostic-signature
environment ds_email "tacfaststart@gmail.com"

La passerelle locale exécutant le logiciel IOS XE n’est pas un client Gmail typique basé sur le Web qui prend en charge OAuth, nous devons donc configurer un paramètre de compte Gmail spécifique et fournir une permission spécifique pour que le courrier électronique provenant du périphérique soit traité correctement :

  1. « Allez sur Gestion du compte Google > Sécurité et activez le paramètre Accès moins sécurisé aux applications. »

  2. Répondez « Oui, c’était moi » lorsque vous recevez un courrier électronique de Gmail indiquant que « Google a empêché quelqu’un de se connecter à votre compte en utilisant une application non Google ».

Installez des signatures de diagnostic pour une surveillance proactive

Surveillance de l’utilisation élevée de l’unité centrale

Cette SD surveille l’utilisation du CPU pendant 5 secondes à l’aide de l’OID SNMP 1.3.6.1.4.1.9.2.1.56. Lorsque l’utilisation atteint 75 % ou plus, il désactive tous les débogages et désinstalle toutes les signatures de diagnostic installées dans la passerelle locale. Suivez les étapes ci-dessous pour installer la signature.

  1. Vérifiez que SNMP est activé à l’aide de la commande show snmp. S’il n’est pas activé, configurez la commande « snmp-server manager ».

    
    LocalGateway# show snmp 
    %SNMP agent not enabled 
    LocalGateway# 
    
    LocalGateway# 
    LocalGateway# config t 
    LocalGateway(config)# snmp-server manager 
    LocalGateway(config)#end 
    LocalGateway# 
    
    LocalGateway# show snmp 
    Chassis: ABCDEFGHIGK 
    149655 SNMP packets input 
        0 Bad SNMP version errors 
        1 Unknown community name 
        0 Illegal operation for community name supplied 
        0 Encoding errors 
        37763 Number of requested variables 
        2 Number of altered variables 
        34560 Get-request PDUs 
        138 Get-next PDUs 
        2 Set-request PDUs 
        0 Input queue packet drops (Maximum queue size 1000) 
    158277 SNMP packets output 
        0 Too big errors (Maximum packet size 1500) 
        20 No such name errors 
        0 Bad values errors 
        0 General errors 
        7998 Response PDUs 
        10280 Trap PDUs 
    Packets currently in SNMP process input queue: 0 
    SNMP global trap: enabled 
    .... 
    .... 
    LocalGateway# 
  2. Téléchargez le DS 64224 en utilisant les options déroulantes suivantes dans Outil de recherche de signatures de diagnostic :

    
    LocalGateway# copy ftp://username:password@<server name or ip>/DS_64224.xml bootflash:

    Nom du champ

    Valeur du champ

    Plateforme

    Cisco séries 4300, 4400 ISR ou Cisco série CSR 1000V Produit

    Produit

    CUBE Enterprise dans la solution Webex Calling

    Problématique

    Performances

    Type de problème

    Utilisation élevée du CPU avec notification par courrier électronique

  3. Copiez le fichier DS XML sur le flash de la passerelle locale.

    
    LocalGateway# copy ftp://username:password@<server name or ip>/DS_64224.xml bootflash:

    L’exemple suivant montre un exemple de copie du fichier depuis un serveur FTP vers la passerelle locale.

    
    LocalGateway# copy ftp://user:pwd@192.0.2.12/DS_64224.xml bootflash: 
    Accessing ftp://*:*@ 192.0.2.12/DS_64224.xml...! 
    [OK - 3571/4096 bytes] 
    3571 bytes copied in 0.064 secs (55797 bytes/sec) 
    LocalGateway # 
  4. Installez le fichier DS XML dans la passerelle locale.

    
    LocalGateway# call-home diagnostic-signature load DS_64224.xml 
    Load file DS_64224.xml success 
    LocalGateway# 
  5. Vérifiez que la signature est bien installée en utilisant show call-home diagnostic-signature. La colonne d’état doit avoir une valeur « enregistré ».

    
    LocalGateway# show call-home diagnostic-signature  
    Current diagnostic-signature settings: 
     Diagnostic-signature: enabled 
     Profile: CiscoTAC-1 (status: ACTIVE) 
     Downloading  URL(s):  https://tools.cisco.com/its/service/oddce/services/DDCEService 
     Environment variable: 
               ds_email: username@gmail.com 

    Télécharger les SD :

    ID de la SD

    Nom de la SD

    Révision

    Statut

    Dernière mise à jour (GMT+00:00)

    64224

    DS_LGW_CPU_MON75

    0.0.10

    Inscrit(s)

    2020-11-07 22:05:33

    Passerelle locale#


    Lorsqu’elle est déclenchée, cette signature désinstalle toutes les SD en cours d’exécution, y compris elle-même. Si nécessaire, veuillez réinstaller la SD 64224 pour continuer à surveiller l’utilisation élevée du CPU sur la passerelle locale.

Surveillance de l’enregistrement de la ligne auxiliaire SIP

Cette SD vérifie le désenregistrement d’une ligne auxiliaire SIP de passerelle locale avec le cloud Cisco Webex Calling toutes les 60 secondes. Une fois l’événement de désenregistrement détecté, il génère une notification par courrier électronique et syslog et se désinstalle après deux occurrences de désenregistrement. Veuillez suivre les étapes ci-dessous pour installer la signature.

  1. Téléchargez DS 64117 en utilisant les options déroulantes suivantes dans L’outil de recherche de signatures de diagnostic :

    Nom du champ

    Valeur du champ

    Plateforme

    Cisco séries 4300, 4400 ISR ou Cisco série CSR 1000V Produit

    Produit

    CUBE Enterprise dans la solution Webex Calling

    Problématique

    SIP-SIP

    Type de problème

    Désenregistrement d’une ligne auxiliaire SIP avec notification par courrier électronique

  2. Copiez le fichier DS XML sur la passerelle locale.

    
    LocalGateway# copy ftp://username:password@<server name or ip>/DS_64117.xml bootflash:
  3. Installez le fichier DS XML dans la passerelle locale.

    
    LocalGateway# call-home diagnostic-signature load DS_64117.xml 
    Load file DS_64117.xml success 
    LocalGateway#  
  4. Vérifiez que la signature est bien installée en utilisant show call-home diagnostic-signature. La colonne d’état doit avoir une valeur « enregistré ».

Surveillance des déconnexions d’appel anormales

Cette SD utilise l’interrogation SNMP toutes les 10 minutes pour détecter les déconnexions d’appel anormales avec les erreurs SIP 403, 488 et 503.  Si l’incrément du nombre d’erreurs est supérieur ou égal à 5 depuis la dernière interrogation, il génère un syslog et une notification par courrier électronique. Veuillez suivre les étapes ci-dessous pour installer la signature.

  1. Vérifiez si SNMP est activé en utilisant la commande show snmp. S’il n’est pas activé, configurez la commande « snmp-server manager ».

    
    LocalGateway# show snmp 
    %SNMP agent not enabled 
    LocalGateway# 
    
    LocalGateway# 
    LocalGateway# config t 
    LocalGateway(config)# snmp-server manager 
    LocalGateway(config)#end 
    LocalGateway# 
    
    LocalGateway# show snmp 
    Chassis: ABCDEFGHIGK 
    149655 SNMP packets input 
        0 Bad SNMP version errors 
        1 Unknown community name 
        0 Illegal operation for community name supplied 
        0 Encoding errors 
        37763 Number of requested variables 
        2 Number of altered variables 
        34560 Get-request PDUs 
        138 Get-next PDUs 
        2 Set-request PDUs 
        0 Input queue packet drops (Maximum queue size 1000) 
    158277 SNMP packets output 
        0 Too big errors (Maximum packet size 1500) 
        20 No such name errors 
        0 Bad values errors 
        0 General errors 
        7998 Response PDUs 
        10280 Trap PDUs 
    Packets currently in SNMP process input queue: 0 
    SNMP global trap: enabled 
    .... 
    .... 
    LocalGateway# 
  2. Téléchargez le DS 65221 en utilisant les options suivantes dans l'outil de recherche des signatures de diagnostic :

    Nom du champ

    Valeur du champ

    Plateforme

    Cisco séries 4300, 4400 ISR ou Cisco série CSR 1000V Produit

    Produit

    CUBE Enterprise dans la solution Webex Calling

    Problématique

    Performances

    Type de problème

    Détection de la déconnexion anormale d’un appel SIP avec notification par courrier électronique et Syslog.

  3. Copiez le fichier DS XML sur la passerelle locale.

    
    LocalGateway# copy ftp://username:password@<server name or ip>/DS_65221.xml bootflash:
  4. Installez le fichier DS XML dans la passerelle locale.

    
    LocalGateway# call-home diagnostic-signature load DS_65221.xml 
    Load file DS_65221.xml success 
    LocalGateway# 
  5. Vérifiez que la signature est bien installée en utilisant show call-home diagnostic-signature. La colonne d’état doit avoir une valeur « enregistré ».

Installer des signatures de diagnostic pour dépanner un problème

Les signatures de diagnostic (DS) peuvent également être utilisées pour résoudre rapidement les problèmes. Les ingénieurs du CAT Cisco ont créé plusieurs signatures qui permettent de déboguer un problème donné, de détecter l’apparition du problème, de collecter le bon ensemble de données de diagnostic et de transférer automatiquement les données vers le cas du CAT Cisco. Il n’est donc plus nécessaire de vérifier manuellement l’apparition du problème, ce qui facilite grandement le dépannage des problèmes intermittents et transitoires.

Vous pouvez utiliser l’outil de recherche de signatures de diagnostic pour trouver les signatures applicables et les installer pour résoudre vous-même un problème donné ou vous pouvez installer la signature recommandée par l’ingénieur du CAT dans le cadre de l’engagement de service d’assistance.

Voici un exemple de la façon de trouver et installer un DS pour détecter l’occurrence « %VOICE_IEC-3-GC : CCAPI : Erreur interne (seuil de pointe d’appel) : IEC=1.1.181.1.29.0 » syslog et automatiser la collecte des données de diagnostic en suivant les étapes ci-dessous.

  1. Configurez une variable d’environnement DS supplémentaire qui est le chemin du serveur de fichiers CiscoTAC (cxd.cisco.com) sur lequel les données de ds_fsurl_prefix diagnostic collectées sont téléchargées. Le nom d’utilisateur dans le chemin du fichier est le numéro de cas et le mot de passe est le jeton de téléchargement de fichier qui peut être récupéré à partir du Gestionnaire de cas d’assistance comme indiqué ci-dessous. Le jeton de téléchargement de fichier peut être généré dans la section Pièces jointes du gestionnaire de cas de support, selon les besoins.

    
    LocalGateway#configure terminal 
    LocalGateway(config)#call-home  
    LocalGateway(cfg-call-home)#diagnostic-signature 
    LocalGateway(cfg-call-home-diag-sign)environment ds_fsurl_prefix "scp://<case number>:<file upload token>@cxd.cisco.com"  
    LocalGateway(config)#end 

    Exemple :

    
    call-home  
    diagnostic-signature 
    environment ds_fsurl_prefix " environment ds_fsurl_prefix "scp://612345678:abcdefghijklmnop@cxd.cisco.com"  
  2. Vérifiez que SNMP est activé à l’aide de la commande show snmp. S’il n’est pas activé, configurez la commande « snmp-server manager ».

    
    LocalGateway# show snmp 
    %SNMP agent not enabled 
    LocalGateway# 
     
    LocalGateway# 
    LocalGateway# config t 
    LocalGateway(config)# snmp-server manager 
    LocalGateway(config)#end 
    LocalGateway# 
  3. Il est recommandé d’installer la surveillance de l’utilisation élevée du processeur DS 64224 comme mesure proactive pour désactiver toutes les signatures de débogage et de diagnostic pendant les périodes d’utilisation élevée du processeur. Téléchargez DS 64224 en utilisant les options suivantes dans L’outil de recherche de signatures de diagnostic :

    Nom du champ

    Valeur du champ

    Plateforme

    Cisco séries 4300, 4400 ISR, ou Cisco série CSR 1000V

    Produit

    CUBE Enterprise dans la solution Webex Calling

    Problématique

    Performances

    Type de problème

    Utilisation élevée du CPU avec notification par courrier électronique

  4. Téléchargez DS 65095 en utilisant les options suivantes dans L’outil de recherche de signatures de diagnostic :

    Nom du champ

    Valeur du champ

    Plateforme

    Cisco séries 4300, 4400 ISR, ou Cisco série CSR 1000V

    Produit

    CUBE Enterprise dans la solution Webex Calling

    Problématique

    Journaux du système (Syslogs)

    Type de problème

    Syslog - %VOICE_IEC-3-GC : CCAPI : Erreur interne (seuil de pointe d’appel) : IEC=1.1.181.1.29.0

  5. Copier les fichiers XML DS sur la passerelle locale.

    
    LocalGateway# copy ftp://username:password@<server name or ip>/DS_64224.xml bootflash: 
    LocalGateway# copy ftp://username:password@<server name or ip>/DS_65095.xml bootflash: 
  6. Installez le fichier XML de surveillance de l’unité centrale haute DS 64224 puis DS 65095 dans la passerelle locale.

    
    LocalGateway# call-home diagnostic-signature load DS_64224.xml 
    Load file DS_64224.xml success 
    LocalGateway# 
    LocalGateway# call-home diagnostic-signature load DS_65095.xml 
    Load file DS_65095.xml success 
    LocalGateway# 
  7. Vérifiez que la signature est bien installée en utilisant show call-home diagnostic-signature. La colonne d’état doit avoir une valeur « enregistré ».

    
    LocalGateway# show call-home diagnostic-signature  
    Current diagnostic-signature settings: 
     Diagnostic-signature: enabled 
     Profile: CiscoTAC-1 (status: ACTIVE) 
     Downloading  URL(s):  https://tools.cisco.com/its/service/oddce/services/DDCEService 
     Environment variable: 
               ds_email: username@gmail.com 
               ds_fsurl_prefix: scp://612345678:abcdefghijklmnop@cxd.cisco.com 

    SD téléchargées :

    ID de la SD

    Nom de la SD

    Révision

    Statut

    Dernière mise à jour (GMT+00:00)

    64224

    00:07:45

    DS_LGW_CPU_MON75

    0.0.10

    Inscrit(s)

    08-11-2020 :00:07:45

    65095

    00:12:53

    DS_LGW_IEC_Call_spike_threshold

    0.0.12

    Inscrit(s)

    08-11-2020 : 00:12:53

    Passerelle locale#

Vérifier l’exécution des signatures de diagnostic

Comme indiqué ci-dessous, la colonne « Statut » de la commande afficher la signature de diagnostic d’appel national passe à « en cours d’exécution » lorsque la passerelle locale exécute l’action définie dans la signature. La sortie des statistiques de la signature de diagnostic d’appel national est le meilleur moyen de vérifier si une signature de diagnostic a détecté un événement intéressant et exécuté l’action. La colonne « Déclenchée(s)/Max/Désinstaller » indique le nombre de fois que la signature donnée a déclenché un événement, le nombre maximum de fois qu’elle est définie pour détecter un événement et si la signature se désinstalle automatiquement après avoir détecté le nombre maximum d’événements déclenchés.


LocalGateway# show call-home diagnostic-signature  
Current diagnostic-signature settings: 
 Diagnostic-signature: enabled 
 Profile: CiscoTAC-1 (status: ACTIVE) 
 Downloading  URL(s):  https://tools.cisco.com/its/service/oddce/services/DDCEService 
 Environment variable: 
           ds_email: carunach@cisco.com 
           ds_fsurl_prefix: scp://612345678:abcdefghijklmnop@cxd.cisco.com 

SD téléchargées :

ID de la SD

Nom de la SD

Révision

Statut

Dernière mise à jour (GMT+00:00)

64224

DS_LGW_CPU_MON75

0.0.10

Inscrit(s)

08-11-2020 00:07:45

65095

DS_LGW_IEC_Call_spike_threshold

0.0.12

En cours d&apos;exécution

08-11-2020 00:12:53

Passerelle locale#

Passerelle locale # afficher les signatures de diagnostic des statistiques d'appel national

ID de la SD

Nom de la SD

Déclenché(s)/Max/Désinstallé(s)

Durée d’exécution moyenne (secondes)

Durée d’exécution maximale (secondes)

64224

DS_LGW_CPU_MON75

0/0/N

0.000

0.000

65095

DS_LGW_IEC_Call_spike_threshold

1/20/Y

23.053

23.053

Passerelle locale#

Le courrier électronique de notification envoyé pendant l’exécution de la signature de diagnostic contient des informations clés telles que le type de problème, les détails du périphérique, la version du logiciel, la configuration en cours d’exécution et les sorties de la commande d’affichage qui sont pertinentes pour le dépannage du problème donné.

Désinstallation des signatures de diagnostic

Les signatures de diagnostic qui sont utilisées à des fins de dépannage sont généralement définies pour être désinstallées après la détection d’un certain nombre d’occurrences de problèmes. Si vous souhaitez désinstaller une signature manuellement, récupérez l’ID SD à partir de la sortie de Afficher la signature de diagnostic d’appel national et exécutez la commande indiquée ci-dessous.


LocalGateway# call-home diagnostic-signature deinstall <DS ID> 
LocalGateway# 

Exemple :


LocalGateway# call-home diagnostic-signature deinstall 64224 
LocalGateway# 

des nouvelles signatures sont ajoutées périodiquement à l’outil de recherche des signatures de diagnostic, en fonction des problèmes couramment observés dans les déploiements. Le CAT ne prend actuellement pas en charge les nouvelles demandes de création de signatures personnalisées.

15 juil. 2021
Implémenter la haute disponibilité de CUBE comme passerelle locale

La passerelle locale (LGW) est la seule option permettant de fournir un accès RTCP sur site aux clients de Cisco Webex Calling. L’objectif de ce document est de vous aider à construire une configuration de passerelle locale en utilisant des CUBE à haute disponibilité, des CUBE actifs/de secours pour un basculement dynamique des appels actifs.

Bases

Conditions préalables

Avant de déployer CUBE HA comme passerelle locale pour Webex Calling, assurez-vous d’avoir une compréhension approfondie des concepts suivants :

Les directives de configuration fournies dans cet article supposent une plateforme de passerelle locale dédiée sans configuration vocale existante. Si un déploiement existant de CUBE Enterprise est modifié pour utiliser également la fonction de passerelle locale pour Cisco Webex Calling, prêtez une attention particulière à la configuration appliquée pour vous assurer que les flux d’appels et les fonctionnalités existants ne sont pas interrompus et que vous adhérez aux exigences de conception de CUBE HA.

Composants matériels et logiciels

CUBE HA en tant que passerelle locale nécessite IOS-XE version 16.12.2 ou ultérieure et une plateforme sur laquelle les fonctions CUBE HA et LGW sont prises en charge.


Les commandes d’affichage et les journaux dans cet article sont basés sur la version logicielle minimale de Cisco IOS-XE 16.12.2 mise en œuvre sur un vCUBE (CSR1000v).

Matériel de référence

Voici quelques guides de configuration détaillés de CUBE HA pour diverses plateformes :

Présentation de la solution Webex Calling

Cisco Webex Calling est une offre de collaboration qui fournit une alternative multi-tenant basée sur le cloud au service téléphonique PBX sur site avec plusieurs options RTCP pour les clients.

Le déploiement de la passerelle locale (représentée ci-dessous) est au centre de cet article. Le tronc de la passerelle locale (RTCP sur site) dans Webex Calling permet la connectivité à un service RTCP appartenant au client. Elle permet également la connectivité à un déploiement PBX IP sur site tel que Cisco Unified CM. Toutes les communications vers et depuis le cloud sont sécurisées à l’aide du transport TLS pour SIP et SRTP pour les médias.

La figure ci-dessous présente un déploiement de Webex Calling sans PBX IP existant et s’applique à un déploiement sur un ou plusieurs sites. La configuration décrite dans cet article est basée sur ce déploiement.

Redondance de boite à boite de niveau 2

La redondance boite à boite de niveau 2 de CUBE HA utilise le protocole d’infrastructure Redundancy Group (RG) pour former une paire de routeurs actifs/de secours. Cette paire partage la même adresse IP virtuelle (VIP) sur leurs interfaces respectives et échange continuellement des messages d’état. Les informations de la session CUBE sont mises en correspondance entre les deux routeurs, ce qui permet au routeur de réserve de prendre immédiatement en charge toutes les responsabilités de traitement des appels CUBE si le routeur actif est hors service, ce qui permet de préserver la signalisation et les médias.


Le contrôle est limité aux appels connectés avec des paquets de média. Les appels en transit ne sont pas contrôlés (par exemple, un état d’essai ou de sonnerie).

Dans cet article, CUBE HA fait référence à la redondance de couche 2 Box-to-box (B2B) de CUBE High Availability (HA) (Haute disponibilité) pour la préservation de l’état des appels.

Depuis IOS-XE 16.12.2, CUBE HA peut être déployé en tant que passerelle locale pour les déploiements de la ligne auxiliaire Cisco Webex Calling (RTCP sur site) et nous aborderons les questions de conception et de configuration dans cet article. Cette figure montre une configuration typique de CUBE HA en tant que passerelle locale pour un déploiement de la ligne auxiliaire Cisco Webex Calling.

Composant d’infrastructure du groupe de redondance

Le composant Infra du groupe de redondance (RG) fournit le support de l’infrastructure de communication boîte à boîte entre les deux CUBEs et négocie l’état de redondance stable final. Ce composant fournit également :

  • Un protocole de type HSRP qui négocie l’état de redondance final pour chaque routeur en échangeant des messages keepalive et hello entre les deux CUBEs (via l’interface de contrôle)–GigabitEthernet3 dans la figure ci-dessus.

  • Un mécanisme de transport pour le point de contrôle de l’état de la signalisation et du média pour chaque appel du routeur actif au routeur de secours (via l’interface de données)–GigabitEthernet3 dans la figure ci-dessus.

  • Configuration et gestion de l’interface Virtual IP (VIP) pour les interfaces de trafic (plusieurs interfaces de trafic peuvent être configurées en utilisant le même groupe RG) – GigabitEthernet 1 et 2 sont considérés comme des interfaces de trafic.

Ce composant RG doit être spécifiquement configuré pour prendre en charge la voix B2B HA.

Gestion des adresses IP virtuelles (VIP) pour la signalisation et les médias

B2B HA s’appuie sur le VIP pour réaliser la redondance. Le VIP et les interfaces physiques associées sur les deux CUBEs de la paire CUBE HA doivent résider sur le même sous-réseau LAN. La configuration du VIP et la liaison de l’interface VIP à une application vocale particulière (SIP) sont obligatoires pour la prise en charge de la voix par B2B HA. Les périphériques externes tels qu’Unified CM, le SBC d’accès à Webex Calling, le fournisseur de services ou le proxy, utilisent la VIP comme adresse IP de destination pour les appels traversant les routeurs CUBE HA. Par conséquent, du point de vue de Webex Calling, les paires CUBE HA agissent comme une passerelle locale unique.

La signalisation d’appel et les informations de session RTP des appels établis sont transférées du routeur actif au routeur en attente. Lorsque le routeur actif tombe en panne, le routeur en veille prend le relais et continue à acheminer le flux RTP qui était précédemment acheminé par le premier routeur.

Les appels dans un état transitoire au moment du basculement ne seront pas préservés après le basculement. Par exemple, les appels qui ne sont pas encore complètement établis ou qui sont en train d’être modifiés par une fonction de transfert ou de mise en attente. Les appels établis peuvent être déconnectés après le basculement.

Les exigences suivantes s’appliquent à l’utilisation de CUBE HA comme passerelle locale pour le basculement des appels :

  • le CUBE HA ne peut pas avoir d’interfaces TDM ou analogiques co-localisées.

  • Gig1 et Gig2 sont des interfaces de trafic (SIP/RTP) et Gig3 est l’interface de contrôle/données du groupe de redondance (RG).

  • Pas plus de 2 paires CUBE HA ne peuvent être placées dans le même domaine de couche 2, l’une avec l’D de groupe 1 et l’autre avec l’ID de groupe 2. Si vous configurez 2 paires HA avec le même identifiant de groupe, les interfaces de contrôle/données RG doivent appartenir à des domaines de couche 2 différents (vlan, commutateur séparé).

  • Le canal de port est pris en charge pour les interfaces de contrôle/données et de trafic du RG.

  • Tous les signaux/médias proviennent de/vers l’adresse IP virtuelle.

  • Chaque fois qu’une plate-forme est rechargée dans une relation CUBE-HA, elle démarre toujours en tant que Veille.

  • L’adresse inférieure de toutes les interfaces (Gig1, Gig2, Gig3) doit se trouver sur la même plateforme.

  • L’identifiant d’interface de redondance, rii, doit être unique pour une combinaison paire/interface sur la même couche 2.

  • La configuration des deux CUBEs doit être identique, y compris la configuration physique, et ils doivent fonctionner sur le même type de plateforme et la même version d’IOS-XE.

  • Les interfaces de bouclage ne peuvent pas être utilisées comme liaison car elles sont toujours actives.

  • Les interfaces à trafic multiple (SIP/RTP) (Gig1, Gig2) nécessitent la configuration d’un suivi d’interface.

  • CUBE-HA n’est pas supporté sur une connexion par câble croisé pour la liaison RG-control/données (Gig3).

  • Les deux plateformes doivent être identiques et être connectées via un commutateur physique . sur toutes les interfaces similaires pour que CUBE HA fonctionne, c’est-à-dire que les GE0/0/0 de CUBE-1 et CUBE-2 doivent se terminer sur le même commutateur et ainsi de suite.

  • Le réseau étendu ne peut pas se terminer directement sur les CUBE ou sur le Data HA d’un côté ou de l’autre.

  • Les systèmes actifs et de secours doivent se trouver dans le même centre de données.

  • Il est obligatoire d’utiliser une interface L3 distincte pour la redondance (RG Control/data, Gig3), c’est-à-dire que l’interface utilisée pour le trafic ne peut pas être utilisée pour les keepalives HA et le contrôle.

  • En cas de basculement, le CUBE précédemment actif subit un rechargement par défaut, préservant la signalisation et les médias.

Configurer la redondance sur les deux CUBEs

Vous devez configurer la redondance boite à boite de niveau 2 sur les deux CUBE destinés à être utilisés dans une paire HD pour mettre en place les IP virtuelles.

1

Configurez le suivi d’interface à un niveau global pour suivre l’état de l’interface.

conf t
 track 1 interface GigabitEthernet1 line-protocol
 track 2 interface GigabitEthernet2 line-protocol
 exit
VCUBE-1#conf t
VCUBE-1(config)#track 1 interface GigabitEthernet1 line-protocol
VCUBE-1(config-track)#track 2 interface GigabitEthernet2 line-protocol
VCUBE-1(config-track)#exit
VCUBE-2#conf t
VCUBE-2(config)#track 1 interface GigabitEthernet1 line-protocol
VCUBE-2(config-track)#track 2 interface GigabitEthernet2 line-protocol
VCUBE-2(config-track)#exit

Le suivi de l’interface est utilisé dans RG pour suivre l’état de l’interface de trafic vocal afin que la route active reprenne son rôle actif après l’arrêt de l’interface de trafic.

2

Configurez un RG pour l’utiliser avec la VoIP HD sous le sous-mode de redondance d’application.

redundancy
  application redundancy
   group 1
    name LocalGateway-HA
    priority 100 failover threshold 75
    control GigabitEthernet3 protocol 1
    data GigabitEthernet3
    timers delay 30 reload 60
    track 1 shutdown
    track 2 shutdown
    exit
   protocol 1
    timers hellotime 3 holdtime 10
   exit
  exit
 exit
VCUBE-1(config)#redundancy
VCUBE-1(config-red)#application redundancy
VCUBE-1(config-red-app)#group 1
VCUBE-1(config-red-app-grp)#name LocalGateway-HA
VCUBE-1(config-red-app-grp)#priority 100 failover threshold 75
VCUBE-1(config-red-app-grp)#control GigabitEthernet3 protocol 1
VCUBE-1(config-red-app-grp)#data GigabitEthernet3
VCUBE-1(config-red-app-grp)#timers delay 30 reload 60
VCUBE-1(config-red-app-grp)#track 1 shutdown
VCUBE-1(config-red-app-grp)#track 2 shutdown
VCUBE-1(config-red-app-grp)#exit
VCUBE-1(config-red-app)#protocol 1
VCUBE-1(config-red-app-prtcl)#timers hellotime 3 holdtime 10
VCUBE-1(config-red-app-prtcl)#exit
VCUBE-1(config-red-app)#exit
VCUBE-1(config-red)#exit
VCUBE-1(config)#
VCUBE-2(config)#redundancy
VCUBE-2(config-red)#application redundancy
VCUBE-2(config-red-app)#group 1
VCUBE-2(config-red-app-grp)#name LocalGateway-HA
VCUBE-2(config-red-app-grp)#priority 100 failover threshold 75
VCUBE-2(config-red-app-grp)#control GigabitEthernet3 protocol 1
VCUBE-1(config-red-app-grp)#data GigabitEthernet3
VCUBE-2(config-red-app-grp)#timers delay 30 reload 60
VCUBE-2(config-red-app-grp)#track 1 shutdown
VCUBE-2(config-red-app-grp)#track 2 shutdown
VCUBE-2(config-red-app-grp)#exit
VCUBE-2(config-red-app)#protocol 1
VCUBE-2(config-red-app-prtcl)#timers hellotime 3 holdtime 10
VCUBE-2(config-red-app-prtcl)#exit
VCUBE-2(config-red-app)#exit
VCUBE-2(config-red)#exit
VCUBE-2(config)#

Voici une explication des champs utilisés dans cette configuration :

  • redondance–Entre dans le mode de redondance

  • redondance de l’application–Saisit le mode de configuration de la redondance de l’application

  • groupe–Saisit le mode de configuration de la redondance du groupe d’applications

  • nommer la passerelle locale-HD–Définit le nom du groupe RG

  • seuil de secours de priorité 75–Spécifie la priorité initiale et les seuils de basculement d’un RG.

  • timers delay 30 reload 60–Configure les deux délais de retard et de rechargement.

    • Temporisateur de retard qui est la quantité de temps pour retarder l’initialisation du groupe RG et la négociation de rôle après que l’interface soit ouverte – Pae défaut 30 secondes. La plage est de 0 à 10 000 secondes.

    • Rechargement – Il s’agit du temps nécessaire pour retarder l’initialisation du groupe RG et la négociation des rôles après un rechargement – Valeur par défaut : 60 secondes. La plage est de 0 à 10 000 secondes.

    • Les temporisations par défaut sont recommandées, bien que ces temporisations puissent être ajustées pour tenir compte de tout délai supplémentaire de convergence du réseau qui peut se produire pendant le démarrage/le rechargement des routeurs, afin de garantir que la négociation du protocole RG a lieu après que le routage dans le réseau a convergé vers un point stable. Par exemple, si l’on constate après un basculement qu’il faut jusqu’à 20 secondes au nouveau STANDBY pour voir le premier paquet RG HELLO du nouvel ACTIVE, les temporisateurs doivent être ajustés à « timers delay 60 reload 120 » pour prendre en compte ce délai.

  • Contrôle du protocole Gigabit Ethernet 3–Configure l’interface utilisée pour échanger des messages keepalive et hello entre les deux CUBE, et spécifie l’instance de protocole qui sera attachée à une interface de contrôle et saisit le mode de configuration du protocole d’application de la redondance.

  • data GigabitEthernet3–Configure l’interface utilisée pour le contrôle du trafic de données

  • suivi–Suivi des interfaces par les groupes de RG

  • protocole 1–Spécifie l’instance de protocole qui sera attachée à une interface de contrôle et saisit le mode de configuration de protocole d’application de redondance

  • timers hellotime 3 holdtime 10-Configure les deux temporisateurs pour le temps d’appel et le temps de rétention :

    • Heure d’appel–Intervalle entre les messages d’appel successifs - Valeur par défaut : 3 secondes. La plage est de 250 millisecondes à 254 secondes.

    • Holdtime- L’intervalle entre la réception d’un message d’accueil et la présomption que le routeur émetteur a échoué. Cette durée doit être supérieure à la durée du message d’accueil - Par défaut 10 secondes. La plage est de 750 millisecondes à 255 secondes.

      Nous vous recommandons de configurer l’heure de maintien (holdtime) pour qu’il soit au moins 3 fois supérieur à la valeur de l’heure d’accueil (hello-time).

3

Activez la redondance boîte à boîte pour l’application CUBE. Configurez le RG de l’étape précédente sous voice service voip. Ceci permet à l’application CUBE de contrôler le processus de redondance.

voice service voip
   redundancy-group 1
   exit
VCUBE-1(config)#voice service voip
VCUBE-1(config-voi-serv)#redundancy-group 1
% Created RG 1 association with Voice B2B HA; reload the router for the new configuration to take effect
VCUBE-1(config-voi-serv)# exit
VCUBE-2(config)#voice service voip
VCUBE-2(config-voi-serv)#redundancy-group 1
% Created RG 1 association with Voice B2B HA; reload the router for the new configuration to take effect
VCUBE-2(config-voi-serv)# exit

redundancy-group 1–L’ajout et la suppression de cette commande nécessite un rechargement pour que la configuration mise à jour prenne effet. Nous rechargerons les plateformes après que toute la configuration ait été appliquée.

4

Configurez les interfaces Gig1 et Gig2 avec leurs IP virtuelles respectives comme indiqué ci-dessous et appliquez l’identifiant d’interface de redondance (rii).

VCUBE-1(config)#interface GigabitEthernet1
VCUBE-1(config-if)# redundancy rii 1
VCUBE-1(config-if)# redundancy group 1 ip 198.18.1.228 exclusive
VCUBE-1(config-if)# exit
VCUBE-1(config)#
VCUBE-1(config)#interface GigabitEthernet2
VCUBE-1(config-if)# redundancy rii 2
VCUBE-1(config-if)# redundancy group 1 ip 198.18.133.228 exclusive
VCUBE-1(config-if)# exit
VCUBE-2(config)#interface GigabitEthernet1
VCUBE-2(config-if)# redundancy rii 1
VCUBE-2(config-if)# redundancy group 1 ip 198.18.1.228 exclusive
VCUBE-2(config-if)# exit
VCUBE-2(config)#
VCUBE-2(config)#interface GigabitEthernet2
VCUBE-2(config-if)# redundancy rii 2
VCUBE-2(config-if)# redundancy group 1 ip 198.18.133.228 exclusive
VCUBE-v(config-if)# exit

Voici une explication des champs utilisés dans cette configuration :

  • redondance rii–Configure l’identifiant d’interface de redondance pour le groupe de redondance. Requis pour générer une adresse MAC virtuelle (VMAC). La même valeur d’ID rii doit être utilisée sur l’interface de chaque routeur (ACTIF/STANDBY) qui a le même VIP.


     

    S’il y a plus d’une paire B2B sur le même LAN, chaque paire DOIT avoir des ID rii uniques sur leurs interfaces respectives (pour éviter les collisions). Le message « show redundancy application group all » devrait indiquer les informations locales et les informations sur les pairs.

  • groupe de redondance 1–Associe l’interface au groupe de redondance créé à l’étape 2 ci-dessus. Configurez le groupe RG, ainsi que le VIP attribué à cette interface physique.


     

    Il est obligatoire d’utiliser une interface séparée pour la redondance, c’est-à-dire que l’interface utilisée pour le trafic vocal ne peut pas être utilisée comme interface de contrôle et de données spécifiée à l’étape 2 ci-dessus. Dans cet exemple, l’interface Gigabit 3 est utilisée pour le contrôle/données RG

5

Enregistrez la configuration du premier CUBE et rechargez-le.

La plateforme à recharger en dernier est toujours celle en attente.

VCUBE-1#wr
Building configuration...
[OK]
VCUBE-1#reload
Proceed with reload? [confirm]

Après le démarrage complet de VCUBE-1 , sauvegardez la configuration de VCUBE-2 et rechargez-la.

VCUBE-2#wr
Building configuration...
[OK]
VCUBE-2#reload
Proceed with reload? [confirm]
6

Vérifiez que la configuration box-to-box fonctionne comme prévu. Les résultats pertinents sont mis en évidence en gras.

Nous avons rechargé VCUBE-2 en dernier et, conformément aux considérations de conception, la plate-forme à recharger en dernier sera toujours Standby (Veille).


VCUBE-1#show redundancy application group all
Faults states Group 1 info:
       Runtime priority: [100]
               RG Faults RG State: Up.
                       Total # of switchovers due to faults:           0
                       Total # of down/up state changes due to faults: 0
Group ID:1
Group Name:LocalGateway-HA
  
Administrative State: No Shutdown
Aggregate operational state: Up
My Role: ACTIVE
Peer Role: STANDBY
Peer Presence: Yes
Peer Comm: Yes
Peer Progression Started: Yes

RF Domain: btob-one
         RF state: ACTIVE
         Peer RF state: STANDBY HOT

RG Protocol RG 1
------------------
        Role: Active
        Negotiation: Enabled
        Priority: 100
        Protocol state: Active
        Ctrl Intf(s) state: Up
        Active Peer: Local
        Standby Peer: address 10.1.1.2, priority 100, intf Gi3
        Log counters:
                role change to active: 1
                role change to standby: 1
                disable events: rg down state 0, rg shut 0
                ctrl intf events: up 1, down 0, admin_down 0
                reload events: local request 0, peer request 0

RG Media Context for RG 1
--------------------------
        Ctx State: Active
        Protocol ID: 1
        Media type: Default
        Control Interface: GigabitEthernet3
        Current Hello timer: 3000
        Configured Hello timer: 3000, Hold timer: 10000
        Peer Hello timer: 3000, Peer Hold timer: 10000
        Stats:
            Pkts 1509, Bytes 93558, HA Seq 0, Seq Number 1509, Pkt Loss 0
            Authentication not configured
            Authentication Failure: 0
            Reload Peer: TX 0, RX 0
            Resign: TX 0, RX 0
    Standy Peer: Present. Hold Timer: 10000
            Pkts 61, Bytes 2074, HA Seq 0, Seq Number 69, Pkt Loss 0

VCUBE-1#

VCUBE-2#show redundancy application group all
Faults states Group 1 info:
       Runtime priority: [100]
               RG Faults RG State: Up.
                       Total # of switchovers due to faults:           0
                       Total # of down/up state changes due to faults: 0
Group ID:1
Group Name:LocalGateway-HA
  
Administrative State: No Shutdown
Aggregate operational state: Up
My Role: STANDBY
Peer Role: ACTIVE
Peer Presence: Yes
Peer Comm: Yes
Peer Progression Started: Yes

RF Domain: btob-one
         RF state: ACTIVE
         Peer RF state: STANDBY HOT

RG Protocol RG 1
------------------
        Role: Active
        Negotiation: Enabled
        Priority: 100
        Protocol state: Active
        Ctrl Intf(s) state: Up
        Active Peer: address 10.1.1.2, priority 100, intf Gi3
        Standby Peer: Local
        Log counters:
                role change to active: 1
                role change to standby: 1
                disable events: rg down state 0, rg shut 0
                ctrl intf events: up 1, down 0, admin_down 0
                reload events: local request 0, peer request 0

RG Media Context for RG 1
--------------------------
        Ctx State: Active
        Protocol ID: 1
        Media type: Default
        Control Interface: GigabitEthernet3
        Current Hello timer: 3000
        Configured Hello timer: 3000, Hold timer: 10000
        Peer Hello timer: 3000, Peer Hold timer: 10000
        Stats:
            Pkts 1509, Bytes 93558, HA Seq 0, Seq Number 1509, Pkt Loss 0
            Authentication not configured
            Authentication Failure: 0
            Reload Peer: TX 0, RX 0
            Resign: TX 0, RX 0
    Standy Peer: Present. Hold Timer: 10000
            Pkts 61, Bytes 2074, HA Seq 0, Seq Number 69, Pkt Loss 0

VCUBE-2#

Configurer une passerelle locale sur les deux CUBEs

Dans notre configuration d’exemple, nous utilisons les informations suivantes du tronc du Control Hub pour construire la configuration de la passerelle locale sur les deux plateformes, VCUBE-1 et VCUBE-2. Le nom d’utilisateur et le mot de passe pour cette configuration sont les suivants :

  • Nom d’utilisateur : Hussain1076_LGU

  • Mot de passe : lOV12MEaZx

1

Assurez-vous qu’une clé de configuration est créée pour le mot de passe, avec les commandes indiquées ci-dessous, avant qu’il ne puisse être utilisé dans les informations d’identification ou les secrets partagés. Les mots de passe de type 6 sont cryptés à l’aide du chiffrement AES et de cette clé de configuration définie par l’utilisateur.


LocalGateway#conf t
LocalGateway(config)#key config-key password-encrypt Password123
LocalGateway(config)#password encryption aes

Voici la configuration de la passerelle locale qui s’appliquera aux deux plateformes en fonction des paramètres du Control Hub affichés ci-dessus, enregistrez et rechargez. Les informations d’identification SIP Digest de Control Hub sont mises en évidence en gras.


configure terminal
crypto pki trustpoint dummyTp
revocation-check crl
exit
sip-ua
crypto signaling default trustpoint dummyTp cn-san-validate server
transport tcp tls v1.2
end


configure terminal
crypto pki trustpool import clean url
http://www.cisco.com/security/pki/trs/ios_core.p7b
end


configure terminal
voice service voip
  ip address trusted list
    ipv4 x.x.x.x y.y.y.y
    exit
   allow-connections sip to sip
  media statistics
  media bulk-stats
  no supplementary-service sip refer
  no supplementary-service sip handle-replaces
  fax protocol pass-through g711ulaw
  stun
    stun flowdata agent-id 1 boot-count 4
    stun flowdata shared-secret 0 Password123!
  sip
    g729 annexb-all
    early-offer forced
    end


configure terminal
voice class sip-profiles 200
  rule 9 request ANY sip-header SIP-Req-URI modify "sips:(.*)"
"sip:\1"
  rule 10 request ANY sip-header To modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
  rule 11 request ANY sip-header From modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
  rule 12 request ANY sip-header Contact modify "<sips:(.*)>"
"<sip:\1;transport=tls>"
  rule 13 response ANY sip-header To modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
  rule 14 response ANY sip-header From modify "<sips:(.*)" "<sip:\1"
  rule 15 response ANY sip-header Contact modify "<sips:(.*)"
"<sip:\1"
  rule 20 request ANY sip-header From modify ">"
";otg=hussain1076_lgu>"
  rule 30 request ANY sip-header P-Asserted-Identity modify
"sips:(.*)" "sip:\1"


voice class codec 99
  codec preference 1 g711ulaw
  codec preference 2 g711ulaw
  exit

voice class srtp-crypto 200
  crypto 1 AES_CM_128_HMAC_SHA1_80
  exit

voice class stun-usage 200
  stun usage firewall-traversal flowdata
  exit






voice class tenant 200
  registrar dns:40462196.cisco-bcld.com scheme sips expires 240
refresh-ratio 50 tcp tls
  credentials number Hussain5091_LGU username Hussain1076_LGU
password 0 lOV12MEaZx realm Broadworks 
  authentication username Hussain5091_LGU password 0 lOV12MEaZx
realm BroadWorks

  authentication username Hussain5091_LGU password 0 lOV12MEaZx
realm 40462196.cisco-bcld.com
  no remote-party-id
  sip-server dns:40462196.cisco-bcld.com
  connection-reuse
  srtp-crypto 200
  session transport tcp tls
  url sips
  error-passthru
  asserted-id pai
  bind control source-interface GigabitEthernet1
  bind media source-interface GigabitEthernet1
  no pass-thru content custom-sdp
  sip-profiles 200
  outbound-proxy dns:la01.sipconnect-us10.cisco-bcld.com
  privacy-policy passthru


voice class tenant 100
  session transport udp
  url sip
  error-passthru
  bind control source-interface GigabitEthernet2
  bind media source-interface GigabitEthernet2
  no pass-thru content custom-sdp

voice class tenant 300
  bind control source-interface GigabitEthernet2
  bind media source-interface GigabitEthernet2
  no pass-thru content custom-sdp
  

voice class uri 100 sip
 host ipv4:198.18.133.3

voice class uri 200 sip
 pattern dtg=hussain1076.lgu



dial-peer voice 101 voip
 description Outgoing dial-peer to IP PSTN
 destination-pattern BAD.BAD
 session protocol sipv2
 session target ipv4:198.18.133.3
 voice-class codec 99
 voice-class sip tenant 100
 dtmf-relay rtp-nte
 no vad

dial-peer voice 201 voip
 description Outgoing dial-peer to Webex Calling
 destination-pattern BAD.BAD
 session protocol sipv2
 session target sip-server
 voice-class codec 99
 voice-class stun-usage 200
 no voice-class sip localhost
 voice-class sip tenant 200
 dtmf-relay rtp-nte
 srtp
 no vad


voice class dpg 100
 description Incoming WebexCalling(DP200) to IP PSTN(DP101)
 dial-peer 101 preference 1

voice class dpg 200
 description Incoming IP PSTN(DP100) to Webex Calling(DP201)
 dial-peer 201 preference 1





dial-peer voice 100 voip
 desription Incoming dial-peer from IP PSTN
 session protocol sipv2
 destination dpg 200
 incoming uri via 100
 voice-class codec 99
 voice-class sip tenant 300
 dtmf-relay rtp-nte
 no vad

dial-peer voice 200 voip
 description Incoming dial-peer from Webex Calling
 session protocol sipv2
 destination dpg 100
 incoming uri request 200
 voice-class codec 99
 voice-class stun-usage 200
 voice-class sip tenant 200
 dtmf-relay rtp-nte
 srtp
 no vad

end

copy run start

Pour afficher la sortie de la commande show, nous avons rechargé VCUBE-2 suivi de VCUBE-1, faisant de VCUBE-1 le CUBE de secours et de VCUBE-2 le CUBE actif.

2

À tout moment, une seule plate-forme maintiendra un enregistrement actif en tant que passerelle locale avec le SBC d’accès à l’appel Webex. Regardez la sortie des commandes suivantes.

Afficher l’application de redondance de groupe 1 (redundancy application group 1)

Afficher le statut de sip-ua-register


VCUBE-1#show redundancy application group 1
Group ID:1
Group Name:LocalGateway-HA

Administrative State: No Shutdown
Aggregate operational state : Up
My Role: Standby
Peer Role: ACTIVE
Peer Presence: Yes
Peer Comm: Yes
Peer Progression Started: Yes

RF Domain: btob-one
         RF state: STANDBY HOT
         Peer RF state: ACTIVE

VCUBE-1#show sip-ua register status
VCUBE-1#

VCUBE-2#show redundancy application group 1
Group ID:1
Group Name:LocalGateway-HA

Administrative State: No Shutdown
Aggregate operational state : Up
My Role: ACTIVE
Peer Role: STATUS
Peer Presence: Yes
Peer Comm: Yes
Peer Progression Started: Yes

RF Domain: btob-one
         RF state: ACTIVE
         Peer RF state: STANDBY HOT

VCUBE-2#show sip-ua register status

Tenant: 200
--------------------Registrar-Index  1 ---------------------
Line                           peer       expires(sec) reg survival P-Associ-URI
============================== ========== ============ === ======== ============
Hussain5091_LGU                -1          48          yes normal
VCUBE-2#

Dans le résultat ci-dessus, vous pouvez voir que VCUBE-2 est la LGC active qui maintient l’enregistrement avec le SBC d’accès à l’appel Webex, alors que le résultat de la commande « afficher le statut d’inscription sip-ua » est vide dans VCUBE-1.

3

Activez maintenant les débogages suivants sur VCUBE-1


VCUBE-1#debug ccsip non-call
SIP Out-of-Dialog tracing is enabled
VCUBE-1#debug ccsip info
SIP Call info tracing is enabled
VCUBE-1#debug ccsip message
4

Simulez le basculement en émettant la commande suivante sur la LGC active, VCUBE-2 dans ce cas.


VCUBE-2#redundancy application reload group 1 self

Le basculement de la LGC ACTIVE vers la LGC EN ATTENTE se produit dans le scénario suivant, en plus de la CLI listée ci-dessus.

  • Lorsque le routeur ACTIF se recharge

  • Lorsque le routeur ACTIF effectue un cycle d’alimentation

  • Lorsqu’une interface configurée RG du routeur ACTIF est arrêtée et que le suivi est activé.

5

Vérifiez que VCUBE-1 s’est enregistré auprès du SBC d’accès à l’appel Webex. VCUBE-2 aurait déjà été rechargé.


VCUBE-1#show sip-ua register status

Tenant: 200
--------------------Registrar-Index  1 ---------------------
Line                           peer       expires(sec) reg survival P-Associ-URI
============================== ========== ============ === ======== ============
Hussain5091_LGU                -1          56          yes normal
VCUBE-1#

VCUBE-1 est maintenant la LGC active.

6

Regardez le journal de débogage pertinent sur VCUBE-1 envoyant un SIP REGISTER à Webex Calling via l’IP virtuelle et recevant un 200 OK.


VCUBE-1#show log

Jan 9 18:37:24.769: %RG_MEDIA-3-TIMEREXPIRED: RG id 1 Hello Time Expired.
Jan 9 18:37:24.771: %RG_PROTCOL-5-ROLECHANGE: RG id 1 role change from Standby to Active
Jan 9 18:37:24.783: %VOICE_HA-2-SWITCHOVER_IND: SWITCHOVER, from STANDBY_HOT to ACTIVE state.
Jan 9 18:37:24.783: //-1/xxxxxxxxxxxx/SIP/Info/info/4096/sip_ha_notify_active_role_event: Received notify active role event

Jan 9 18:37:25.758: //-1/xxxxxxxxxxxx/SIP/Msg/ccsipDisplayMsg:
Sent:
REGISTER sip: 40462196.cisco-bcld.com:5061 SIP/2.0
Via: SIP/2.0/TLS 198.18.1.228:5061;branch=z9hG4bK0374
From: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com;otg=hussain1076_lgu>;tag=8D573-189
To: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com>
Date: Thu, 09 Jan 2020 18:37:24 GMT
Call-ID: FFFFFFFFEA0684EF-324511EA-FFFFFFFF800281CD-FFFFFFFFB5F93B97
User-Agent: Cisco-SIPGateway/IOS-16.12.02
Max-Forwards: 70
Timestamp: 1578595044
CSeq: 2 REGISTER
Contact: <sip:Hussain5091_LGU@198.18.1.228:5061;transport=tls>
Expires: 240
Supported: path
Content-Length: 0
Jan 9 18:37:25.995: //-1/000000000000/SIP/Msg/ccsipDisplayMsg:
Received:
SIP/2.0 401 Unauthorized
Via: SIP/2.0/TLS 198.18.1.228:5061;received=173.38.218.1;branch=z9hG4bK0374;rport=4742
From: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com;otg=hussain1076_lgu>;tag=8D573-189
To: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com>;tag=SD1u8bd99-1324701502-1578595045969
Date: Thu, 09 Jan 2020 18:37:24 GMT
Call-ID: FFFFFFFFEA0684EF-324511EA-FFFFFFFF800281CD-FFFFFFFFB5F93B97
Timestamp: 1578595044
CSeq: 2 REGISTER
WWW-Authenticate; DIGEST realm="BroadWorks",qop="auth",nonce="BroadWorksXk572qd01Ti58zliBW",algorithm=MD5
Content-Length: 0
Jan 9 18:37:26.000: //-1/xxxxxxxxxxxx/SIP/Msg/ccsipDisplayMsg:
Sent:
REGISTER sip:40462196.cisco-bcld.com:5061 SIP/2.0
Via: SIP/2.0/TLS 198.18.1.228:5061;branch=z9hG4bK16DC
From: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com;otg=hussain1076_lgu>;tag=8D573-189
To: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com>
Date: Thu, 09 Jan 2020 18:37:25 GMT
Call-ID: FFFFFFFFEA0684EF-324511EA-FFFFFFFF800281CD-FFFFFFFFB5F93B97
User-Agent:Cisco-SIPGateway/IOS-16.12.02
Max-Forwards: 70
Timestamp: 1578595045
CSeq: 3 REGISTER
Contact: <sip:Hussain5091_LGU@198.18.1.228:5061;transport=tls>
Expires: 240
Supported: path
Authorization: Digest username="Hussain1076_LGU",realm="BroadWorks",uri="sips:40462196.cisco-bcld.com:5061",response="b6145274056437b9c07f7ecc08ebdb02",nonce="BroadWorksXk572qd01Ti58z1iBW",cnonce="3E0E2C4D",qop=auth,algorithm=MD5,nc=00000001
Content-Length: 0
Jan 9 18:37:26.190: //1/000000000000/SIP/Msg/ccsipDisplayMsg:

Received:
SIP/2.0 200 OK
Via: SIP/2.0/TLS 198.18.1.228:5061;received=173.38.218.1;branch=z9hG4bK16DC;rport=4742
From: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com;otg=hussain1076_lgu>;tag=8D573-189
To: <sip:Hussain5091_LGU@40462196.cisco-bcld.com>;tag=SD1u8bd99-1897486570-1578595-46184
Call-ID: FFFFFFFFEA0684EF-324511EA-FFFFFFFF800281CD-FFFFFFFFB5F93B97
Timestamp: 1578595045
CSeq: 3 REGISTER
Contact: <sip:Hussain5091_LGU@198.18.1.228:5061;transport=tls>;expires=120;q=0.5
Allow-Events: call-info,line-seize,dialog,message-summary,as-feature-event,x-broadworks-hoteling,x-broadworks-call-center-status,conference
Content-Length: 0
15 juil. 2021
Configurer Unified CM pour Webex Calling

Vous pouvez avoir besoin d’une intégration avec Unified CM si des sites compatibles avec Webex Calling sont ajoutés à un déploiement existant où Unified CM est la solution de contrôle des appels sur site et si vous avez besoin d’une numérotation directe entre les téléphones enregistrés auprès d’Unified CM et les téléphones des sites Webex Calling.

Configurer le profil de sécurité de la ligne auxiliaire SIP pour la ligne auxiliaire vers la passerelle locale

Dans les cas où la passerelle locale et la passerelle RTCP résident sur le même périphérique, Unified CM doit être activé pour différencier deux types de trafic différents (appels de Webex et du RTCP) qui proviennent du même périphérique et appliquer une classe de service différenciée à ces types d’appels. Ce traitement différencié des appels est réalisé par le provisionnement de deux lignes auxiliaires entre Unified CM et le périphérique combiné de passerelle locale et de passerelle PSTN qui nécessite des ports d’écoute SIP différents pour les deux lignes auxiliaires.

Créez un profil de sécurité de ligne auxiliaire SIP dédié pour le tronc de la passerelle locale avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Nom Nom unique, tel que Webex
Description Description significative, telle que Profil de sécurité de la ligne auxiliaire SIP de Webex
Port entrant Doit correspondre au port utilisé dans la configuration de la passerelle locale pour le trafic vers/depuis Webex : 5065

Configuration du profil SIP pour la ligne auxiliaire de la passerelle locale

Créez un profil SIP dédié pour a ligne auxiliaire de la passerelle locale avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Nom Nom unique, tel que Webex
Description Description significative, telle que Profil SIP Webex
Activer les OPTIONS de Ping pour surveiller l’état de la destination pour les lignes réseau avec le type de service « Aucun (par défaut) ». Vérifié(s)

Créer un espace de recherche d’appel pour les appels provenant de Webex

Créez un espace de recherche d’appels pour les appels provenant de Webex avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Nom Nom unique, tel que Webex
Description Description significative, telle que Espace de recherche Webex Calling
Partitions sélectionnées

NR (numéro de répertoire +E.164)

ESN (numérotation abrégée entre sites)

RTCP International (accès RTCP)

onNetRemote (destinations apprises GDPR)


 

La dernière partition onNetRemote est uniquement utilisée dans un environnement à plusieurs groupes où les informations de routage sont échangées entre les groupes Unified CM à l’aide du service de recherche intergroupes (ILS) ou de la réplication globale du plan de numérotation (GDPR).

Configuration d’une ligne auxiliaire SIP vers et depuis Webex

Créez une ligne auxiliaire SIP pour les appels vers et depuis Webex au moyen de la passerelle locale avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Informations sur le périphérique
Nom du périphérique Un nom unique, tel que Webex
Description Description significative, telle que Ligne auxiliaire SIP Webex
Exécuter sur tous les nœuds Unified CM actifs Vérifié(s)
Appels entrants
Espace de recherche des appels L’espace de recherche des appels précédemment défini : Webex
Espace de recherche des appels AAR Un espace de recherche des appels avec seulement un accès aux modèles d’itinéraire RTCP : PSTNReroute
Informations SIP
Adresse de destination Adresse IP de la passerelle locale CUBE
Port de destination 5060
Profil de sécurité de la ligne auxiliaire SIP Défini précédemment : Webex
Profil SIP Défini précédemment : Webex

Configurer le groupe de routage pour Webex

Créez un groupe de routage avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Informations sur le groupe de routage
Nom du groupe de routage Un nom unique, tel que Webex
Périphériques sélectionnés La ligne auxiliaire SIP configurée précédemment : Webex

Configurer une liste de routage pour Webex

Créez une liste de routage avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Informations sur la liste des routes
Nom Un nom unique, tel que RL_Webex
Description Description significative, telle que Liste de routage pour Webex
Exécuter sur tous les nœuds Unified CM actifs Vérifié(s)
Informations sur les membres de la liste de routage
Groupes sélectionnés Uniquement le groupe de routage défini précédemment : Webex

Créer une partition pour les destinations Webex

Créez une partition pour les destinations Webex avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Informations sur la liste des routes
Nom Nom unique, tel que Webex
Description Description significative, telle que Partition Webex

Ce qu’il faut faire ensuite

Veillez à ajouter cette partition à tous les espaces de recherche d’appel qui doivent avoir accès aux destinations Webex. Vous devez ajouter cette partition spécifiquement à l’espace de recherche d’appel qui est utilisé comme espace de recherche d’appel entrant sur les lignes RTCP, afin que les appels du RTCP vers Webex puissent être acheminés.

Configuration des modèles d’acheminement pour les destinations Webex

Configurez les modèles d’acheminement pour chaque plage SDA sur Webex avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Modèle de route Modèle complet +E.164 pour la plage SDA dans Webex avec le « \ » en tête. Par exemple : \+140855501XX
Partition de routage Webex
Passerelle/Liste de routage RL_Webex
Priorité urgente Vérifié(s)

Configuration de la normalisation de la numérotation intersites abrégée pour Webex

Si la numérotation intersites abrégée est requise pour Webex, configurez les modèles de normalisation de la numérotation pour chaque plage ESN sur Webex avec les paramètres suivants :

Paramètre Valeur
Schéma de traduction Schéma ESN pour la gamme ESN dans Webex. Par exemple : 80121XX
Partition Webex
Description Description significative, telle que Schéma de normalisation Webex
Utiliser l’espace de recherche de l’appelant Vérifié(s)
Priorité urgente Vérifié(s)
Ne pas attendre le délai d’attente d’un chiffre sur les sauts suivants Vérifié(s)
Masque de transformation de l’appelé Masque pour normaliser le numéro en +E.164. Par exemple : +140855501XX
15 juil. 2021
Configurer vos fonctionnalités Webex Calling

Créer et gérer des répondeurs automatiques

Assurez-vous que les appels sont pris et que les besoins des appelants sont satisfaits. Vous pouvez ajouter des messages d’accueil, configurer des menus et acheminer les appels vers un service de réponse, un groupe de recherche, une boîte vocale ou une personne réelle. Vous pouvez créer un horaire de 24 heures ou proposer différentes options lorsque votre entreprise est ouverte ou fermée.

Pour plus d’informations sur la création et la gestion des répartiteurs automatiques, voir Gestion des répartiteurs automatiques dans Cisco Webex Control Hub.

Configurer un groupe de recherche

Les groupes de recherche peuvent acheminer les appels entrants vers un groupe d’utilisateurs ou d’espaces de travail. Vous pouvez même configurer un modèle pour acheminer les appels vers un groupe entier.

Pour plus d’informations sur la configuration d’un groupe de recherche, voir Groupes de recherche dans Cisco Webex Control Hub.

Créer un client réceptionniste

Répondez aux besoins de votre personnel de bureau. Vous pouvez configurer des utilisateurs en tant que réceptionnistes afin qu’ils puissent filtrer tous les appels entrants vers certaines personnes de votre organisation.

Pour plus d’informations sur la configuration et l’affichage de vos clients réceptionnistes, voir Clients réceptionnistes dans Cisco Webex Control Hub.

Configurer un groupe de radiomessagerie

La radiomessagerie de groupe permet à un utilisateur de placer un appel unidirectionnel ou une radiomessagerie de groupe vers un maximum de 75 utilisateurs et espaces de travail cibles en composant un numéro ou un poste attribué à un groupe de radiomessagerie spécifique.

Pour plus d’informations sur la configuration et la modification des groupes de paging, voir Configurer un groupe de paging dans Cisco Webex Control Hub.

Créer une file d’attente d’appels

Vous pouvez configurer une file d’attente d’appels de sorte que lorsque les clients ne peuvent pas répondre à leurs appels, ils bénéficient d’une réponse automatique, de messages de confort et d’une musique d’attente jusqu’à ce que quelqu’un puisse répondre à leur appel.

Pour plus d’informations sur la configuration et la gestion d’une file d’attente d’appels, voir Gérer les files d’attente d’appels dans Cisco Webex Control Hub.

Configurer la prise d’appels

Vous pouvez améliorer le travail d’équipe et la collaboration en créant un groupe de prise d’appel afin que les utilisateurs puissent répondre aux appels des uns et des autres. Lorsque vous Ajouter des utilisateurs à un groupe de prise d’appel et un membre du groupe est occupé ou absent (e), un autre membre peut répondre à leurs appels.

Pour plus d’informations sur la configuration d’un groupe de prise d’appel, voir Prise d’appel dans Cisco Webex Control Hub.

Configurer le parcage d’appels

Le parcage d’appels permet à un groupe défini d’utilisateurs de parquer des appels contre d’autres membres disponibles d’un groupe de parcage d’appels. Les appels parqués peuvent être récupérés par les autres membres du groupe sur leur téléphone.

Pour plus d’informations sur la configuration du parcage d’appels, voir Parcage d’appels dans Cisco Webex Control Hub.

Autoriser les utilisateurs à intervenir au cours des appels téléphoniques des personnes

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, puis sélectionnez l’utilisateur que vous souhaitez modifier.

2

Sélectionnez Appeler, allez à Paramètres d’appel avancés, puis sélectionnez Intervenir.

3

Activez Intervenir, choisissez si vous voulez que le téléphone émette un son lorsque quelqu’un intervient dans un appel, puis cliquez sur Enregistrer.

Activer la fonction Hôte pour un utilisateur

L’activation de la fonction Hôte pour un utilisateur lui permet de travailler dans un autre espace tout en conservant les fonctionnalités et les caractéristiques de son téléphone de bureau principal.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez à Utilisateurs et sélectionnez l’utilisateur que vous voulez modifier.

2

Sélectionnez Calling, choisissez Paramètres d’appel avancés, et cliquez sur Hébergement.

3

Activez l’option Hôte, puis cliquez sur Enregistrer.

Empêcher une personne de surveiller l’état de la ligne d’un utilisateur

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, et sélectionnez l’utilisateur que vous voulez modifier.

2

Sélectionnez Calling, puis allez dans Confidentialité.

3

Choisissez les paramètres Confidentialité du standard automatique appropriés pour cet utilisateur.

4

Cochez la case Activer la confidentialité. Vous pouvez alors décider de bloquer tout le monde en laissant vide le champ Rechercher l’utilisateur par nom ou choisir qui peut surveiller l’état de la ligne de cet utilisateur.

En reprenant l’exemple du cadre supérieur ci-dessus, vous recherchez le nom de son assistant administratif.

5

Cliquez sur Enregistrer.

Permettre à un utilisateur de voir l’état de la ligne sur le téléphone d’une autre personne ou sur un poste de parcage d’appels

Le nombre maximal de lignes surveillées est de 50, mais vous devez tenir compte de la bande passante. Le maximum peut également être déterminé par le nombre de boutons de ligne sur le téléphone de l’utilisateur.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, et sélectionnez l’utilisateur que vous voulez modifier.

2

Sélectionnez Calling, choisissez Paramètres d’appel avancés, puis allez à Surveillance.

3

Choisissez l’une des options suivantes :

  • Ajouter une ligne surveillée
  • Ajouter un numéro de poste de parcage des appels
4

Choisissez si vous souhaitez que cet utilisateur soit informé des appels parqués, recherchez la personne ou l’extension du parc d’appels à surveiller, puis cliquez sur Enregistrer.


 

La liste des lignes surveillées dans le Control Hub correspond à l’ordre des lignes surveillées qui s’affichent sur le périphérique de l’utilisateur. Vous pouvez réorganiser la liste des lignes surveillées à tout moment.

28 oct. 2021
configurer et gérer vos utilisateurs de Webex Calling

Vous devez ajouter chaque utilisateur dans Control Hub afin qu’ils tirez avantage de Webex Calling services. Le nombre d’utilisateurs que vous devez ajouter déterminera comment vous les ajoutez dans Control Hub, que vous ajoutiez manuellement chaque utilisateur par adresse électronique ou que vous ajoutiez plusieurs utilisateurs à l’aide d’un fichier CSV. Vous avez le choix.


Si vous synchronisez les utilisateurs à partir d’un répertoire tel qu’Active Directory, lorsque vous ajoutez manuellement des personnes dans Control Hub, vous devez également les ajouter à votre répertoire.


Lorsque vous ajoutez des utilisateurs, les noms et prénoms ne doivent pas inclure de caractères ascii étendus ou les caractères suivants : %, #, <, >, \, /, ", et avoir une longueur maximale de 30 caractères. De plus, le prénom et le nom ne peuvent pas commencer par +, -, =, @.

Avant de commencer

Vous pouvez recevoir une erreur si vous essayez d’ajouter des utilisateurs qui ont utilisé leur adresse électronique pour créer un compte d’essai. Demandez aux utilisateurs de supprimer leur organisation avant de les ajouter à votre organisation.

1

À partir de l’affichage du client de https://admin.webex.com, cliquez sur Utilisateurs, puis sur Gestion des utilisateurs.

2

Sélectionnez Ajouter ou modifier manuellement des utilisateurs.

3

(Facultatif) Si vous envoyez automatiquement des courriers électroniques de bienvenue, cliquez sur Suivant.

4

Choisissez-en un et cliquez sur Suivant :

  • Sélectionnez Adresse électroniqueet saisissez jusqu’à 25 adresses électroniques.
  • Sélectionnez Noms et adresses électroniqueset saisissez jusqu’à 25 noms et les adresses électroniques.

 

Vous pouvez ajouter des utilisateurs qui sont disponibles pour la conversion dans votre organisation.

5

Attribution de licence :

  • Si vous avez un modèle de licence actif, les licences sont automatiquement attribuées aux nouveaux utilisateurs et vous pouvez consulter la synthèse des licences.
  • Sélectionnez les services à attribuer. Si vous avez plusieurs abonnements, choisissez-en un dans la liste.


 

Si vous attribuez des licences pour Contact Center, sélectionnez Webex, puis Assistance à la clientèle avec l’option Agent premium et standard. Pour ajouter un superviseur, sélectionnez les deux options Premium et Superviseur. Un utilisateur est traité comme un agent à moins que vous ne lui donniez le statut de superviseur.

6

Gestion du contenu:

  • Si l’accès global est sélectionné pour la gestion du contenu de votre entreprise, la gestion du contenu est automatiquement attribuée aux utilisateurs.
  • Choisissez une option de gestion de contenu pour chaque utilisateur.

7

Cliquez sur Enregistrer.

  • Un courrier électronique est envoyé à chaque personne contenant une invitation pour participer.

  • Dans Control Hub, les personnes apparaissent dans un état d’invitation en attente jusqu’à ce qu’elles se connectent pour la première fois. Les licences sont attribuées lorsque l’utilisateur se connecte pour la première fois ou si vous utilisez Cisco Connecteur de répertoire avec un domaine revendiqué, les licences sont attribuées lors de la création des utilisateurs.

8

(Facultatif) Si vous avez ajouté l’option Appel à l’utilisateur, attribuez-lui un emplacement, un numéro de téléphone et un poste.

9

Consultez la page de synthèse des enregistrements traités, puis cliquez sur Terminé.


 

Immédiatement après l’ajout d’un utilisateur appelant, si une erreur est reçue lors de la sélection des paramètres d’appel de l’utilisateur, nous vous recommandons de supprimer la licence Webex Calling, puis de réaffecter la licence d’appel à l’utilisateur.

Ce qu’il faut faire ensuite

Vous pouvez attribuer des privilèges administratifs aux personnes de votre organisation.

Avant de commencer

Si vous avez plusieurs fichiers CSV pour votre organisation, alors chargez un fichier et une fois que cette tâche est terminée, vous pouvez télécharger le fichier suivant.

Pour les clients de la région de l’Asie du Pacifique (incluant le Japon, la Chine et Hong Kong), l’ID de l'appelant se remplit automatiquement à partir des champs Prénom et Nom et les champs Prénom et ID de l'appelant du ID de l'appelant sont ignorés dans le chargement du CSV.


Certains éditeurs de feuilles de calcul suppriment le signe + des cellules lorsque le fichier. csv est ouvert. Nous vous suggérons d’utiliser un éditeur de texte pour effectuer des mises à jour. csv. Si vous utilisez un éditeur de tableur, assurez-vous de définir le format de cellule sur texte, puis rajoutez les signes + qui ont été supprimés.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, cliquez sur Gestion des utilisateurs et choisissez CSV Ajouter ou Modifier des utilisateurs.

2

Cliquez sur Exporter pour télécharger le fichier et vous pouvez saisir les informations de l’utilisateur dans une nouvelle ligne dans le fichier CSV.

  • Pour attribuer un service, ajoutez TRUE (VRAI) dans la colonne de ce service et pour exclure un service, ajoutez FALSE (FAUX). La colonne ID/Adresse électronique de l’utilisateur (Obligatoire) est le seul champ obligatoire. Si vous avez des numéros de répertoire et des numéros externes spécifiques pour chaque nouvel utilisateur, incluez le signe + pour les numéros externes sans autres caractères,

    Si vous avez un modèle de licence active, laissez toutes les colonnes du service vides et le modèle est automatiquement attribué au nouvel utilisateur dans cette ligne.


     

    Vous ne pouvez pas attribuer des autorisations de gestion de contenu d’entreprise aux utilisateurs en utilisant le modèle de licence, voir Configurer les paramètres de gestion de contenu d’entreprise dans Cisco Webex Control Hub pour plus de détails.

  • Pour attribuer un emplacement, saisissez le nom dans la colonne Emplacement. Si vous laissez ce champ vide, l’utilisateur est affecté à l’emplacement par défaut.

  • Si vous ajoutez des utilisateurs en tant que superviseurs pour Cisco Webex Contact Center, vous devez Ajouter des utilisateurs manuellement. Vous pouvez uniquement attribuer des rôles Standard et Premium avec un fichier CSV.

 

Lorsque vous saisissez le nom d’un utilisateur, veillez à inclure son nom de famille, sinon vous risquez de rencontrer des problèmes.

3

Cliquez sur Importer, sélectionnez votre fichier et cliquez sur Ouvrir.

4

Choisissez soit Ajouter des services uniquement ou Ajouter et supprimer des services.

Si vous avez un modèle de licence active, choisissez Ajouter des services uniquement.

5

Cliquez sur Soumettre.

Le fichier CSV est chargé et votre tâche est créée. Vous pouvez fermer le navigateur ou cette fenêtre et l’exécution de votre tâche continue. Pour consulter la progression de votre tâche, voir Gérer les tâches dans Cisco Webex Control Hub.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez à Utilisateurs.

2

« Sélectionnez un utilisateur et cliquez sur Services > Modifier les licences ».

3

Si vous avez plusieurs abonnements, choisissez-en un dans la liste.

4

Sélectionnez les services à ajouter ou à supprimer, puis cliquez sur Suivant.

5

Si vous avez attribué une licence Webex Meetings, choisissez un type de compte à attribuer à l’utilisateur pour chaque site Webex Meetings, puis cliquez sur Enregistrer.


 

La fonction de compte de participant doit être activée pour votre site Webex afin d’affecter des utilisateurs en tant que participants. Si la colonne Compte de participant n’apparaît pas dans le fichier CSV, contactez votre Responsable clientèle (CSM), votre Responsable partenaires (PSM) ou le Centre d’assistance technique Cisco (CAT) pour activer cette fonction sur votre site Webex.

Le type de compte participant n’est pas disponible pour les utilisateurs ayant le rôle d’administrateur de site Webex. Si vous souhaitez attribuer à ces utilisateurs un compte de participant, vous devez supprimer leurs privilèges administratifs pour ce site Webex Meetings.


 

Immédiatement après l’ajout d’une licence téléphonique, si une erreur est reçue lors de la sélection des paramètres d’appel de l’utilisateur, nous vous recommandons de supprimer la licence Webex Calling, puis de réaffecter la licence à l’utilisateur.

Avant de commencer

Si vous avez plusieurs fichiers CSV pour votre organisation, alors chargez un fichier et une fois que cette tâche est terminée, vous pouvez télécharger le fichier suivant.

Vous ne pouvez pas supprimer des utilisateurs ou modifier l’emplacement attribué à un utilisateur avec le modèle CSV.


Certains éditeurs de feuilles de calcul suppriment le signe + des cellules lorsque le fichier. csv est ouvert. Nous vous suggérons d’utiliser un éditeur de texte pour effectuer des mises à jour. csv. Si vous utilisez un éditeur de tableur, assurez-vous de définir le format de cellule sur texte, puis rajoutez les signes + qui ont été supprimés.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, cliquez sur Gestion des utilisateurs, et choisissez CSV Ajouter ou Modifier un utilisateur.

2

(Facultatif) Si vous envoyez automatiquement des courriers électroniques de bienvenue, cliquez sur Suivant.

3

Cliquez sur Exporter pour télécharger le fichier. Vous pouvez modifier le fichier téléchargéexported_users(.csv ) del’une des façons suivantes :

  • pour modifier des utilisateurs existants, vous pouvez modifier n’importe quelle colonne, à l’exception de la colonne Identification de l’utilisateur/adresse électronique (obligatoire), et Emplacement. Par exemple, si vous modifiez ID utilisateur/adresse électronique, cela crée un nouvel utilisateur.

  • Pour attribuer un emplacement, saisissez le nom dans la colonne Emplacement. Si vous laissez ce champ vide, l’utilisateur est affecté à l’emplacement par défaut.

  • Pour attribuer un service, ajoutez TRUE (VRAI) dans la colonne de ce service et pour exclure un service, ajoutez FALSE (FAUX).

  • Lorsque vous avez plusieurs abonnements, vous pouvez utiliser l’ID d’abonnement dans l’en-tête de la colonne pour identifier le service que vous souhaitez ajouter. Par exemple, si vous avez deux abonnements avec le même service, vous pouvez spécifier un service à partir d’un abonnement spécifique à appliquer à l’utilisateur.

4

Saisissez une valeur dans la colonne Comportement d’appel si vous souhaitez modifier la façon dont les appels se déroulent pour des utilisateurs spécifiques. Vous pouvez saisir l’une des options suivantes et consulter Configurer le comportement de Webex Calling pour plus d’informations sur chaque paramètre :

  • UTILISER_LES_PARAMÈTRES DEL’ORGANISATION —Saisissez cette chaîne pour utiliser le paramètre à l’échelle de l’organisation.

  • APPEL_WEBEX_TEAMS_D’ORIGINE—Saisissez cette chaîne pour utiliser l’option Webex Teams d’origine.

  • APPELER_AVEC__L’APPLICATION ENREGISTRÉE POUR WEBEXCALLTEL —Saisissez cette chaîne de__caractères pour utiliser l’option Webex Calling appl.

5

Saisissez un Numéro d’identification de l’appelant, Prénom de l’appelant et Nom de famille de l’appelant. Si vous laissez les colonnes Numéro d’identification de l’appelant, Prénom de l’appelant et Nom de famille de l’appelant vides, les informations contenues dans les colonnes Prénom, Nom de famille et Numéro de téléphone s’afficheront lorsque l’utilisateur effectuera un appel. Si vous laissez le numéro d’identification de l’appelant vide, le numéro principal de l’emplacement s’affiche lorsque l’utilisateur passe un appel.


 

Les colonnes Prénom de l’appelant et Nom de famille de l’appelant ne peuvent pas contenir de caractères spéciaux. Si un Prénom de l’appelant ou un Nom de l’appelant contient un caractère spécial, une version simplifiée du nom est utilisée.

6

Après avoir enregistré le fichier CSV, cliquez sur Importer, sélectionnez le fichier que vous avez modifié, puis cliquez sur ouvrir.

7

Vous pouvez choisir le Ajouter des services uniquement ou Ajouter et supprimer des services, puis cliquez sur Envoyer.


 

Un utilisateur ne peut pas avoir deux licences d’appel, donc si votre organisation a plusieurs abonnements et que vous souhaitez déplacer les utilisateurs vers un nouvel abonnement, choisissez l’option Ajouter et supprimer des services. Pour ajouter des services, réglez les cellules sur TRUE (VRAI) et supprimez les services en réglant ces cellules sur FALSE (FAUX).

Le fichier CSV est chargé et votre tâche est créée. Vous pouvez fermer le navigateur ou cette fenêtre et l’exécution de votre tâche continue. Pour consulter la progression de votre tâche, voir Gérer les tâches dans Cisco Webex Control Hub.

Si vous ne supprimez pas les courriers électroniques d’invitation de l’administrateur, les nouveaux utilisateurs reçoivent des courriers électroniques d’invitation.

Vous pouvez à tout moment attribuer des numéros, des extensions ou les deux aux périphériques des personnes. Les numéros de poste attribués s’affichent sur les écrans des téléphones.

Vous pouvez également configurer des numéros secondaires afin que plusieurs numéros de téléphone sonnent sur le même téléphone. Vous pouvez spécifier des sonneries différentes pour chaque numéro afin d’aider à distinguer les lignes qui sont appelées.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez à Utilisateurs, puis choisissez la personne à laquelle vous voulez attribuer un numéro.

2

Sélectionnez appel , puis cliquez sur Ajouter un numéro.

3

Choisissez un numéro de téléphone dans la liste des numéros disponibles. Vous avez également la possibilité d’attribuer un numéro de poste.

si un numéro est déjà attribué à l’utilisateur, tout numéro supplémentaire ajouté à l’utilisateur est ajouté comme numéro de remplacement. Vous pouvez ajouter jusqu’à 10 numéros de remplacement à un utilisateur.

4

(Facultatif) Pour identifier les appels provenant de numéros de téléphone spécifiques, vous pouvez attribuer un modèle de sonnerie distinctif. Pour l’activer, cliquez sur le bouton à cliquer sous Modèle de sonnerie distinctif.

5

Cliquez sur Enregistrer.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, filtrez la colonne Statut pour afficher les personnes ayant un statut Invitation en attente.

2

Sous Actions, pour une personne ayant un statut Invitation en attente, sélectionnez plus  > Renvoyer l’invitation.

Si votre organisation utilise la synchronisation de l’annuaire, l’option de suppression n’est pas disponible dans Control Hub, et vous devez supprimer les comptes utilisateur de votre répertoire actif. Ensuite, le Cisco Directory Connector met à jour la liste des utilisateurs de votre organisation lorsqu’il synchronise les informations des comptes utilisateurs.

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, cliquez sur le bouton Plus , puis cliquez sur Supprimer l’utilisateur.

L’utilisateur ne peut plus se connecter à votre site Webex, tous les services Webex qui lui ont été attribués sont supprimés et il est retiré de tous les espaces ou équipes auxquels il participait. Tout contenu créé dans les espaces n’est pas supprimé et le contenu est soumis à la politique de rétention que chaque propriétaire de l’espace a implémentée.

Vous pouvez désactiver un utilisateur pour désactiver les services Webex, y compris Webex Calling services. Contrairement à la suppression d’un utilisateur, lorsque vous désactivez un utilisateur, l’utilisateur reste dans votre liste d’utilisateurs, pour vous pouvoir le réactiver à tout moment, si nécessaire.

1

A partir de la vue client dans https://admin.webex.com/, allez dans Utilisateurs.

2

Cliquez sur le bouton Plus.

3

Cliquez sur Désactiver l’utilisateur.

Les services Webex, y compris Webex Calling l’utilisateur, sont maintenant désactivés pour cet utilisateur.

Lorsqu’ils sont désactivés, l’application Webex et l’Webex Calling utilisateurs de l’application seront tous deux supprimés de leurs sessions. Tout accès des utilisateurs https://settings.webex.com/ à et Control Hub est rejetée. Les téléphones MPP continueront de prendre en charge l’appel pour les appels sortants et entrants pendant une courte période de temps, à moins que l’administrateur n’active l’intercepteur des appels pour cet utilisateur. Pour plus d’informations sur l’interception d’appel, voir Configurer l’intercepteur d’appel pour un utilisateur Webex Calling dans Cisco Control Hub.

Vous pouvez configurer un administrateur clientèle avec des niveaux de privilèges différents. Ils peuvent être des administrateurs complets, des administrateurs d’assistance, des administrateurs en lecture seule ou des agents de conformité. Si vous possédez tous les privilèges d’administrateur, vous pouvez attribuer un ou plusieurs rôles à un utilisateur de votre organisation.


Toute personne ayant reçu le rôle d’administrateur d’utilisateurs et de périphériques ou d’administrateur de périphériques ne pourra pas administrer Webex Calling.

Dans Control Hub, vous pouvez en savoir plus sur les différents niveaux de privilèges et configurer un administrateur client. Les administrateurs clients peuvent être des administrateurs complets, des administrateurs du service d’assistance, des administrateurs d’utilisateurs et de périphériques, des administrateurs de périphériques, des administrateurs avec droits de lecture seule ou des responsables de la conformité. Si vous possédez tous les privilèges d’administrateur, vous pouvez attribuer un ou plusieurs rôles à un utilisateur de votre organisation.

Vous souhaiterez toujours avoir plus d’un administrateur pour une organisation. C’est une bonne pratique qui vous permettra toujours d’effectuer des changements administratifs si l’un des administrateurs n’est pas disponible.

Les utilisateurs de votre organisation peuvent se voir attribuer des rôles administratifs spécifiques afin de déterminer ce qu’ils peuvent voir et ce à quoi ils ont accès dans Control Hub. Lorsque vous attribuez des rôles administratifs spécifiques, vous simplifiez les responsabilités et il est plus facile de tenir les administrateurs responsables. Les responsables de la conformité peuvent rechercher des personnes spécifiques dans votre entreprise, trouver du contenu qu’elles ont partagé ou effectuer des recherches dans un espace spécifique, puis générer un rapport de leurs découvertes.


1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs, et choisissez un utilisateur.

2

Sous rôles et sécurité, cliquez sur rôles administrateur ou accès au service.

3

Sélectionnez un rôle à attribuer à cet utilisateur.

Pour affecter un utilisateur en tant qu’administrateur de site Webex, à côté de Rôles d’administrateur de site Webex, cliquez sur Modifier et choisissez un rôle pour chaque site Webex que vous souhaitez que l’utilisateur gère.

4

Sélectionnez Enregistrer.

15 juil. 2021
Configurer et gérer les périphériques d’appel Webex

En tant qu’administrateur, vous pouvez attribuer des périphériques aux utilisateurs ou aux espaces de travail dans le Control Hub. Vous avez le choix entre fournir l’adresse MAC d’un périphérique ou générer un code d’activation qui doit ensuite être saisi manuellement sur le périphérique lui-même.

Avec Control Hub, vous pouvez attribuer des périphériques aux utilisateurs pour un usage personnel, puis enregistrer ces périphériques dans le Cloud.

Les périphériques énumérés ici prennent en charge Webex Calling. Bien que tous ces périphériques puissent être enregistrés à l’aide d’une adresse MAC, seul le sous-ensemble suivant peut être enregistré à l’aide d’un code d’activation :

  • téléphones multiplateformes de la série Cisco IP 6800 (téléphones audio-6821, 6841, 6851, 6861, 6871)

  • Téléphone IP Cisco de la série 7800 (téléphones audio–7811, 7821, 7841, 7861)

  • Téléphone IP Cisco de la série 8800 : téléphones multiplateformes (téléphones audio–8811, 8841, 8851, 8861)

  • Téléphones multiplateformes de la gamme Cisco IP 8800 (vidéophones–8845, 8865)

  • Téléphone de conférence IP Cisco 7832 et 8832


En ce qui concerne les périphériques DECT, seuls les périphériques de base DECT (pas les combinés DECT) sont disponibles pour l’affectation dans Control Hub. Après avoir assigné un périphérique de base à un utilisateur, vous devez ensuite coupler manuellement un combiné DECT à ce périphérique de base. Pour plus d’informations, voir Connecter le combiné à la base.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez à Périphériques, puis cliquez sur Ajouter un périphérique


 
Vous pouvez également ajouter un téléphone à un utilisateur dans le profil de l’utilisateur. Voir comment dans la section Gérer un périphérique pour un utilisateur.
2

Choisissez Utilisateur existant, saisissez le propriétaire du téléphone, soit une partie du nom d’utilisateur, soit le vrai nom de l’utilisateur, choisissez l’utilisateur dans les résultats, puis cliquez sur Suivant.

3

Choisissez le périphérique dans la liste déroulante, puis cliquez sur Suivant.

4

Choisissez l’une des options suivantes, puis cliquez sur Enregistrer :

  • par code d’activation–Choisissez cette option si vous voulez générer un code d’activation que vous pourrez partager avec le propriétaire du périphérique. Le code d’activation à 16 chiffres doit être saisi manuellement sur l’périphérique lui-même.

     

    Les téléphones multiplateformes doivent avoir une version du micrologiciel 11.2.3MSR1 ou ultérieure pour afficher l’écran du code d’activation. Si le micrologiciel du téléphone doit être mis à jour, indiquez aux utilisateurs https://upgrade.cisco.com/MPP_upgrade.html.

  • Par adresse MAC–Choisissez cette option si vous connaissez l’adresse MAC du périphérique. L’adresse MAC d’un téléphone doit être une saisie unique. Si vous saisissez l’adresse MAC d’un téléphone déjà enregistré ou si vous faites une erreur en saisissant le numéro, un message d’erreur s’affiche.

 

Des limites peuvent s’appliquer lors de l’utilisation de périphériques tiers.

Si vous avez choisi de générer un code d’activation pour le périphérique mais que vous n’avez pas encore utilisé ce code, le statut de ce périphérique est indiqué comme Activation dans la section Périphériques de l’utilisateur affecté et dans la liste principale Périphériques de Control Hub. Gardez à l’esprit que la mise à jour de l’état des périphériques dans Control Hub peut prendre jusqu’à 10 minutes.

Lorsque les personnes sont au travail, elles se réunissent dans beaucoup d’emplacements tels des salles à manger, lobbys et salles de conférence. Vous pouvez configurer des périphériques Cisco Webex partagés dans ces espaces de travail, ajouter des services, puis observer la collaboration se produire.

Le principe clé d’un périphérique Workspaces est qu’il n’est pas attribué à un utilisateur spécifique, mais plutôt à un emplacement physique, ce qui permet une utilisation partagée.

Les périphériques énumérés ici prennent en charge Webex Calling. Alors que la plupart de ces périphériques peuvent être enregistrés à l’aide d’une adresse MAC, seul le sous-ensemble suivant peut être enregistré à l’aide d’un code d’activation :

  • Téléphones multiplateformes de la série Cisco IP 6800 (téléphones audio–6821, 6841, 6851)

  • Téléphone IP Cisco de la série 7800 (téléphones audio–7811, 7821, 7841, 7861)

  • Téléphone IP Cisco de la série 8800 : téléphones multiplateformes (téléphones audio–8811, 8841, 8851, 8861)

  • Téléphones multiplateformes de la gamme Cisco IP 8800 (vidéophones–8845, 8865)

  • Téléphone de conférence IP Cisco 7832 et 8832

1

Dans l’affichage du client dans https://admin.webex.com, cliquez sur Espaces de travail, puis sur Ajouter un espace de travail.

2

Entrez un nom pour l’espace de travail (tel que le nom de la salle physique), sélectionnez le type de pièce et ajoutez la capacité. Cliquez ensuite sur Suivant.

3

Choisissez Téléphone IP Cisco et cliquez sur Suivant.

4

Sélectionnez le type de périphérique dans la liste déroulante, choisissez si vous voulez enregistrer le téléphone avec un code d’activation ou une adresse MAC, puis cliquez sur Suivant. N’oubliez pas que si vous choisissez d’enregistrer le périphérique à l’aide d’un code d’activation, ce dernier est envoyé par courrier électronique à l’administrateur désigné pour l’emplacement.

Pour Webex Calling, vous ne pouvez ajouter qu’un seul téléphone partagé à un espace de travail.

Pour le téléphone de conférence IP Cisco 7832, certaines touches programmables peuvent ne pas être disponibles. Si vous avez besoin d’un jeu complet de touches de fonction, nous vous recommandons d’attribuer ce téléphone à un utilisateur.

5

Attribuez un emplacement et un numéro de téléphone. (déterminé par l’emplacement choisi), puis cliquez sur Enregistrer. Vous avez également la possibilité d’attribuer un numéro de poste.

Lorsque les personnes sont au travail, elles se réunissent dans de nombreux espaces de travail tels que les salles de déjeuner, les halls d’entrée et les salles de conférence. Vous pouvez configurer des périphériques Cisco Webex partagés dans ces espaces de travail, ajouter des services, puis observer la collaboration se produire.

Le principe clé d’un périphérique Workspaces est qu’il n’est pas attribué à un utilisateur spécifique, mais plutôt à un emplacement physique, ce qui permet une utilisation partagée.

Les périphériques énumérés ici prennent en charge Webex Calling.

1

Dans l’affichage du client dans https://admin.webex.com, cliquez sur Espaces de travail, puis sur Ajouter un espace de travail.

2

Entrez un nom pour l’espace de travail (tel que le nom de la salle physique), sélectionnez le type de pièce et ajoutez la capacité. Cliquez ensuite sur Suivant.

3

Choisissez Autre périphérique Cisco Webex, puis cliquez sur Suivant.

Les autres périphériques Cisco Webex comprennent le périphérique Cisco Webex Room ou Desk, y compris Cisco Webex Board.

4

Choisissez l’une des options suivantes :

  • Appel gratuit-Les utilisateurs peuvent uniquement passer des appels Webex ou Webex Session Initiation Protocol (SIP) en utilisant une adresse SIP (par exemple, username@example.calls.webex.com).
  • « Webex Calling–En plus de pouvoir passer et recevoir des appels Webex et SIP, les personnes de cet espace de travail peuvent utiliser le périphérique pour passer et recevoir des appels téléphoniques à partir du plan de numérotation Webex Calling. » Par exemple, vous pouvez appeler votre collègue Giacomo Edwards en composant son numéro de téléphone 555-555-5555, son poste 5555 ou son adresse SIP gedwards@example.webex.com mais vous pouvez également appeler votre pizzeria locale.
5

Attribuez un emplacement, un numéro de téléphone (déterminé par l’emplacement que vous avez choisi), un numéro de poste, puis cliquez sur Enregistrer.

6

Activez le périphérique en utilisant le code fourni. Vous pouvez copier, envoyer par courrier électronique ou imprimer le code d’activation.

Si vous devez attribuer plusieurs périphériques à des utilisateurs et à des lieux, vous pouvez remplir un fichier CSV avec les informations requises et activer ces périphériques en quelques étapes simples.

Les périphériques énumérés ici prennent en charge Webex Calling. Bien que tous ces périphériques puissent être enregistrés à l’aide d’une adresse MAC, seul le sous-ensemble suivant peut être enregistré à l’aide d’un code d’activation :

  • Téléphones multiplateformes de la série Cisco IP 6800 (téléphones audio–6821, 6841, 6851)

  • Téléphone IP Cisco de la série 7800 (téléphones audio–7811, 7821, 7841, 7861)

  • Téléphone IP Cisco de la série 8800 : téléphones multiplateformes (téléphones audio–8811, 8841, 8851, 8861)

  • Téléphones multiplateformes de la gamme Cisco IP 8800 (vidéophones–8845, 8865)

  • Téléphone de conférence IP Cisco 7832 et 8832

1

Dans la vue client de https://admin.webex.com, allez dans Périphériques, cliquez sur Ajouter un périphérique, puis choisissez si vous ajoutez le périphérique à un utilisateur ou à un emplacement.

2

Sélectionnez Importer/télécharger un fichier CSV.

3

Choisissez l’une des options suivantes :

  • exporter les attributs des utilisateurs-Vous pouvez obtenir une liste de tous les utilisateurs de votre organisation et de leurs attributs associés afin de ne pas avoir à rechercher manuellement chaque utilisateur.
  • Télécharger un modèle CSV-Vous pouvez utiliser un modèle que nous avons créé, puis saisir des informations telles que les noms d’utilisateur, le type (indiquer s’il s’agit d’un utilisateur ou d’un emplacement), les adresses MAC et les modèles de périphérique. Voici quelques points à garder à l’esprit :
    • pour la colonne Nom d’utilisateur du fichier CSV, veillez à saisir l’adresse électronique de l’utilisateur, et non son ID utilisateur ou son nom. Vous pouvez également insérer un nom d’emplacement dans cette colonne.

    • Nous vous recommandons de limiter le nombre de périphériques à 1 000 par fichier CSV. Si vous devez en ajouter plus, utilisez un deuxième fichier CSV.

    • Si vous saisissez un emplacement qui n’existe pas encore, celui-ci est automatiquement créé pour vous.

    • Si vous laissez la colonne de l’adresse MAC vide, un code d’activation est généré et doit être saisi sur le périphérique lui-même.

4

Si l’adresse MAC a été laissée vide, vous pouvez choisir où le code d’activation sera envoyé :

  • fournir un lien–Le code d’activation est ajouté à un fichier CSV que vous pouvez ensuite télécharger.
  • Code d’activation par courrier électronique–Si le périphérique est destiné à un emplacement, le code d’activation vous est envoyé, en tant qu’administrateur. Si le périphérique est destiné à un utilisateur, le code d’activation est envoyé par courrier électronique à l’utilisateur.
5

Importez le fichier CSV rempli.

6

Cliquez sur Soumettre.

Une mise à jour du statut vous est présentée au fur et à mesure que les périphériques sont activés.

 

Les périphériques multiplateformes doivent exécuter une charge de firmware de 11.2.3MSR1 ou plus récente pour que les utilisateurs puissent saisir le code d’activation sur leur périphérique. Pour plus d’informations sur la façon de mettre à niveau le micrologiciel d’un téléphone, voir cette article.

Vous pouvez ajouter, supprimer, redémarrer, vérifier l’activation ou créer un nouveau code d’activation pour les périphériques attribués aux utilisateurs de votre organisation. Cela peut être utile pour visualiser et gérer à partir de l’écran des utilisateurs, en cas de besoin.

1

A partir de la vue client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs.

2

Sélectionnez l’utilisateur à modifier et faites défiler l’écran jusqu’à Périphériques.

3

Pour ajouter un périphérique à cet utilisateur, cliquez sur Ajouter un périphérique.


 
Si un périphérique est déjà attribué à l’utilisateur et que vous souhaitez ajouter un autre périphérique, cliquez sur l’icône à côté de Périphériques et cliquez sur Ajouter un périphérique.
4

Pour modifier un périphérique existant, sélectionnez le nom du périphérique.

Ici, vous pouvez afficher et modifier les paramètres du périphérique, supprimer le périphérique, redémarrer le périphérique ou créer un nouveau code d’activation pour le périphérique, le cas échéant. Pour plus d’informations sur la configuration des paramètres du téléphone, voir Configurer et mettre à jour les paramètres du téléphone.

Des périphériques peuvent être ajoutés et gérés directement à partir d’un profil d’espace de travail. Les périphériques de l’espace de travail peuvent inclure des périphériques ATA, comme les télécopieurs. Vous pouvez également configurer un périphérique Workspaces en tant qu’organisateur hôte. Pour plus d’informations sur la fonction d’hôte, voir Fonction Hôte dans Cisco Webex Control Hub.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Espaces de travail.

2

Sélectionnez l’espace de travail à modifier et allez sur la tuile Périphériques.

3

Pour ajouter un périphérique, cliquez sur Ajouter un périphérique.

4

Pour modifier un périphérique existant, sélectionnez le nom du périphérique.

Ici, vous pouvez afficher et modifier les paramètres du périphérique, supprimer le périphérique, redémarrer le périphérique et permettre au périphérique d’être utilisé en tant qu’organisateur hôte. Pour plus d’informations sur la configuration des paramètres du téléphone, voir Configurer et mettre à jour les paramètres du téléphone.

Vous pouvez ajouter des lignes au périphérique principal d’un utilisateur et réorganiser l’affichage des lignes. C’est ce qu’on appelle l’apparence de ligne partagée, qui permet aux utilisateurs de recevoir et d’emplacement des appels vers et depuis le poste d’un autre utilisateur, en utilisant leur propre téléphone. C’est le cas, par exemple, d’un assistant de direction qui souhaite pouvoir passer et recevoir des appels à partir de la ligne de son patron. Les apparences de ligne partagées peuvent également être une autre instance de la ligne de l’utilisateur principal.

La limite maximale de configuration est de 35 périphériques pour chaque numéro de téléphone de l’utilisateur, y compris les utilisations du bureau ou de l’application mobile par l’utilisateur. Des lignes supplémentaires peuvent être ajoutées à un téléphone d’espace de travail, mais un téléphone d’espace de travail ne peut pas être ajouté en tant que ligne partagée.


Les numéros abrégés qui ont été ajoutés par un utilisateur à son téléphone MPP ne sont pas visibles dans le Control Hub et peuvent être écrasés si une ligne partagée est configurée.

1

A partir de la vue client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs ou Espaces de travail (en fonction l’emplacement du périphérique à modifier).

2

Sélectionnez l’utilisateur ou l’espace de travail à modifier et faites défiler jusqu’à Périphériques.

3

Sélectionnez le périphérique sur lequel vous souhaitez ajouter ou modifier les lignes partagées et faites défiler jusqu’à Utilisateurs et paramètres téléphoniques.

Les utilisateurs et les emplacements qui apparaissent sur ce téléphone sont classés par ordre d’affichage.

4

Pour ajouter ou supprimer des utilisateurs ou des emplacements de ce téléphone, sélectionnez Configurer les lignes.

5

Pour supprimer une ligne, cliquez sur l’icône .


 
L’utilisateur principal de la ligne 1 ne peut pas être supprimé.
6

Pour ajouter une apparence de ligne partagée, cliquez sur l’icône .


 
Ajoutez les lignes dans l’ordre dans lequel vous voulez qu’elles apparaissent. Pour réorganiser l’apparence de ligne, supprimez et ajoutez les lignes dans l’ordre dans lequel vous voulez qu’elles apparaissent.
7

Saisissez le nom ou le numéro de téléphone et faites votre choix parmi les options qui apparaissent, puis cliquez sur Enregistrer.

Vous pouvez configurer les ports d’un périphérique Adaptateur Téléphonique Analogique (ATA) attribué à un utilisateur dans Control Hub. Actuellement, les deux configurations disponibles pour les périphériques ATA sont les périphériques à 2 ports et les périphériques à 24 ports.

1

A partir de la vue client dans https://admin.webex.com, allez dans Utilisateurs.

2

Sélectionnez l’utilisateur à modifier et faites défiler jusqu’à Périphériques.

3

Sélectionnez le périphérique que vous souhaitez ajouter ou modifier.

4

Sous Utilisateurs de ce périphérique, cliquez sur Configurer les ports.

5

Pour ajouter une configuration de port partagé, cliquez sur l’icône .

6

Saisissez le nom ou le numéro de téléphone et sélectionnez parmi les options qui apparaissent, puis cliquez sur Enregistrer.


 
Seuls les espaces de travail sans périphérique apparaissent dans la recherche.
7

Si le périphérique nécessite une compression de fax T.38, cochez la case de la colonne T.38 ou annulez les options de compression de niveau utilisateur, puis cliquez sur Enregistrer.


 
Un espace de travail peut avoir un ATA. Ceci est utile pour les télécopieurs.

Vous pouvez ajouter des numéros de téléphone aux périphériques de bureau et de salle de votre organisation cliente à tout moment, que vous soyez en pleine période d’essai ou que vous ayez été converti à un abonnement payant.


Nous avons augmenté le nombre de numéros de téléphone que vous pouvez ajouter dans Control Hub de 250 à 1 000.

1

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Appeler > Numéros puis cliquez sur Ajouter des numéros.

2

Spécifiez le Lieu et le Type de numéro. Si vous transférez des numéros, saisissez votre numéro de facturation actuel et votre nouveau numéro.

3

Cliquez ensuite sur Enregistrer.

Vous pouvez voir une liste des numéros RTCP que votre organisation a commandés. Grâce à ces informations, vous pouvez voir les numéros inutilisés qui sont disponibles et les numéros commandés qui seront bientôt disponibles.

À partir de l’affichage du client dans https://admin.webex.com, allez dans Services > Appeler > Commandes RTCP.

Lorsque vous connectez des accessoires (Casques/KEM) à un périphérique MPP, ils apparaissent comme un élément d’inventaire sous l’onglet Périphériques du Control Hub. À partir de l’inventaire des périphériques du Control Hub, vous pouvez découvrir le modèle de l’accessoire, son statut et à qui il appartient. Lorsque vous sélectionnez un accessoire, vous pouvez obtenir des informations supplémentaires, telles que le numéro de série de l’accessoire et la version actuelle du logiciel. Le champ d’état de l’accessoire est signalé comme étant « en ligne » tant que l’accessoire est connecté à MPP. Un casque connecté à MPP mettra automatiquement à jour son logiciel avec la dernière version disponible dans Gestion des périphériques.

Tableau 1. Casques compatibles

Modèle de téléphone

Casque Cisco série 520

Casque Cisco série 530

Casque Cisco série 560

Casque Cisco série 730

Téléphone IP Cisco 8811/8841/8845

RJ9 & RJ11

Téléphone IP Cisco 8851/8861/8865

USB

USB

USB

RJ9 & RJ11

Téléphone IP Cisco 7811/7821/7841/7861

Téléphone IP Cisco 6821/6841/6851/6861

Téléphone IP Cisco 6871

USB

USB

USB

Téléphone de conférence IP Cisco 7832/8832

Tableau 2. Modules d’extension de touches compatibles

Modèle de téléphone

MET ( Module d'extension de touches)

Téléphone IP Cisco 8811/8841/8845

-

Téléphone IP Cisco 8851/8861/8865

BEKEM

CP-8800-A-KEM

CP-8800-V-KEM

Téléphone IP Cisco 7811/7821/7841/7861

Téléphone IP Cisco 6821/6841/6861/6871

Téléphone IP Cisco 6851

CP-68KEM-3PCC

Téléphone de conférence IP Cisco 7832/8832

-

15 juil. 2021
Tendances d’adoption et rapports d’utilisation de Webex Calling

Vous disposez d’un certain nombre de rapports qui peuvent vous aider à évaluer la manière dont les services Webex Calling sont utilisés, à quelle fréquence ils sont utilisés. Vous pouvez également obtenir un aperçu rapide de la qualité du média pour votre emplacement.

Afficher les rapports d’appels

Vous pouvez utiliser la page d’analyse dans Control Hub pour avoir un aperçu de la façon dont les personnes utilisent Webex Calling et l’application Webex (engagement), ainsi que de la qualité de leur expérience des médias d’appel. Pour accéder aux analyses de Webex Calling, connectez-vous à Control Hub, puis allez dans Analyses et sélectionnez l’onglet Appel.

1

Pour obtenir des rapports détaillés sur l’historique des appels, connectez-vous à Control Hub, puis allez dans Analyses et sélectionnez Historique détaillé des appels.

Vous êtes automatiquement dirigé vers le Portail d’administration des appels, où vous pouvez analyser et évaluer l’utilisation des appels. Pour plus d’informations sur les rapports disponibles pour des fonctions d’appel spécifiques, voir Portail d’administration de Calling - Rapports. Pour plus d’informations sur l’activité d’appel, consultez le Portail d’administration de Calling - Analyses.

2

Pour accéder aux données sur la qualité des médias, connectez-vous au Control Hub, puis allez dans Analyses et sélectionnez Appel.

21 oct. 2021
Informations de référence sur les ports pour l’appel Cisco Webex

Voici une liste des adresses, ports et protocoles utilisés pour connecter vos téléphones, l’application Webex et les passerelles à Cisco Webex Calling. Cet article s’adresse aux administrateurs réseau, notamment aux administrateurs de pare-feu et de sécurité proxy, qui souhaitent utiliser les services Webex Calling au sein de leur organisation.

Un pare-feu correctement configuré est essentiel pour un déploiement réussi de l’appel. Nous avons besoin de ports pour la signalisation, les médias, la connectivité réseau et la passerelle locale. Comme Webex Calling est un service mondial, nous vous recommandons de laisser ouverts tous les ports énumérés ci-dessous.

Toutes les configurations de pare-feu ne nécessitent pas l’ouverture des ports, mais si vous exécutez des règles d’intérieur à extérieur, vous devez ouvrir les ports pour autoriser les protocoles nécessaires à la sortie du service. Tant que vous déployez le NAT, que vous définissez des périodes de liaison raisonnables et que vous évitez de manipuler le SIP sur le dispositif NAT, vous ne devriez pas avoir besoin d’ouvrir les ports entrants sur le pare-feu.


Si un routeur ou un pare-feu est SIP Aware, c’est-à-dire qu’il possède une passerelle de couche d’application SIP (ALG) ou quelque chose de similaire, nous vous recommandons de désactiver cette fonctionnalité pour maintenir le bon fonctionnement du service. Consultez la documentation du fabricant concerné pour savoir comment désactiver SIP ALG sur des périphériques spécifiques.

Pour plus de détails sur la configuration réseau requise pour les réunions et la messagerie Webex, voir Configuration réseau requise pour les services Webex.

Trafic d’appels Webex à travers un pare-feu

La plupart des clients déploient un pare-feu Internet, ou un proxy et un pare-feu Internet, pour restreindre et contrôler le trafic HTTP qui sort et entre dans leur réseau. Les Webex Calling de terminaison ne supportent pas le proxy http(s), à l’exception des clients Soft, qui supportent les environnements proxy suivants et les méthodes d’authentification correspondantes :

  1. Configuration manuelle du proxy

    • Aucune authentification

    • Simple

    • NTLM

    • Négocier

  2. WPAD Proxy Configuration

    • Aucune authentification

    • Simple

  3. PAC Proxy Configuration

    • Aucune authentification

    • Simple

    • NTLM

    • Négocier

Suivez les instructions concernant le pare-feu ci-dessous pour activer l Webex Calling aux services à partir de votre réseau.

Configuration du pare-feu

Si votre pare-feu prend en charge le filtrage des URL, configurez-le pour autoriser les URL de destination de l’appel Webex répertoriées dans le tableau Domaines et URL pour les services d’appel Webex.

Toutefois, si vous utilisez un pare-feu qui ne prend pas en charge le filtrage des URL/domaines, configurez-le pour filtrer le trafic à l’aide des plages d’adresses IP et des ports répertoriés dans le tableau Adresses IP et ports pour les services d’appel Webex.

Adresses IP et ports pour les services d’appels Webex

Le tableau suivant décrit les ports et les protocoles qui doivent être ouverts sur votre pare-feu pour permettre aux applications Webex enregistrées dans le nuage et aux périphériques de communiquer avec les services de signalisation et de médias du nuage Webex Calling.

Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex

85.119.56.0/23

128.177.14.0/24

128.177.36.0/24

135.84.168.0/21

139.177.64.0/21

139.177.72.0/23

185.115.196.0/22

199.19.196.0/23

199.19.199.0/24

199.59.64.0/21

23.89.76.128/25

170.72.29.0/24

170.72.17.128/25

170.72.0.128/25

Objet de la connexion

Adresses sources

Ports source

Protocole

Adresses de destination

Ports de destination

Notes

Signalisation d’appel vers Webex Calling (SIP TLS)

Passerelle locale externe (NIC) 8000-65535

TCP

Reportez-vous à Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex.

8934

Ces IP/ports sont nécessaires pour la signalisation des appels SIP-TLS sortants des passerelles, périphériques et applications locaux (source) vers le nuage d’appels Webex (destination).

Périphériques

5060-5080

Applications

Ephémère (dépend du système d’exploitation)

Appeler le média vers Webex Calling (STUN, RTCP)

Passerelle locale NIC externe

8000-48000

UDP

Reportez-vous à Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex.

5004,19560-65535

Ces IP/ports sont nécessaires pour les supports d’appel SRTP sortants des passerelles locales, des périphériques et des applications (source) vers Webex Calling Cloud (destination).

Périphériques

19560-19660

Applications

Éphémère

Signalisation d’appel vers la passerelle RTCP (SIP TLS) NIC interne de la passerelle locale 8000-65535 TCP Votre RTCP ITSP GW ou Unified CM Dépend de l’option RTCP (par exemple, typiquement 5060 ou 5061 pour Unified CM)
Média d’appel vers la passerelle PSTN (SRTP) NIC interne de la passerelle locale

8000-48000

UDP Votre RTCP ITSP GW ou Unified CM Dépend de l’option RTCP (par exemple, typiquement 5060 ou 5061 pour Unified CM)

Signalisation d’appel vers des terminaux adressés publiquement (SIP TLS)

Reportez-vous à Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex.

Éphémère

TCP

IP du point de terminaison

8934

Ces IP/ports sont nécessaires pour la signalisation des appels entrants SIP-TLS depuis le Webex Calling Cloud (Source) vers les points d’extrémité adressés publiquement (Destination).

Configuration du dispositif et gestion du firmware (périphériques Cisco)

Périphériques Webex Calling

Éphémère

TCP

3.20.185.219

3.130.87.169

3.134.166.179

443,6970

*Ces IP appartiennent à cloudupgrader.webex.com.

Vous devez activer cloudupgrader.webex.com et les ports 443, 6970 uniquement lors de la migration des téléphones d’entreprise (Cisco Unified CM) vers Webex Calling. Rendez-vous sur upgrade.cisco.com pour plus d’informations.

3.20.118.133

3.20.228.133

3.23.144.213

3.130.125.44

3.132.162.62

3.140.117.199

18.232.241.58

35.168.211.203

50.16.236.139

52.45.157.48

54.145.130.71

54.156.13.25

80 443

*Ces IP appartiennent à activation.webex.com.

Ces IP sont nécessaires pour l’intégration sécurisée des périphériques (téléphones MPP) au moyen d’un code d’activation à 16 chiffres (GDS).

72.163.10.96/27

72.163.15.64/26

72.163.15.128/26

72.163.24.0/23

173.36.127.0/26

173.36.127.128/26

173.37.26.0/23

173.37.149.96/27

192.133.220.0/26

192.133.220.64/26

80 443

Ces IP appartiennent à activate.cisco.com.

Ce domaine est utilisé pour CDA/EDOS - provisionnement basé sur l’adresse MAC. Utilisé par les périphériques (téléphones MPP, ATAs et SPA ATAs) avec un firmware plus récent.

Lorsqu’un téléphone se connecte à un réseau pour la première fois ou après une réinitialisation d’usine, et qu’aucune option DHCP n’est configurée, il contacte un serveur d’activation de périphérique pour un provisionnement sans contact. Les nouveaux téléphones utilisent activate.cisco.com » au lieu de « webapps.cisco.com » pour le provisionnement. Les téléphones dont la version du firmware est antérieure à 11.2(1) continuent d’utiliser « webapps.cisco.com ». Nous vous recommandons d’autoriser les deux noms de domaine à travers votre pare-feu.

72.163.10.128/25

173.37.146.128/25

80 443

Ces IP appartiennent à webapps.cisco.com.

Ce domaine est utilisé pour CDA/EDOS - provisionnement basé sur l’adresse MAC. Utilisé par les périphériques (téléphones MPP, ATAs et SPA ATAs) avec un ancien firmware.

Lorsqu’un téléphone se connecte à un réseau pour la première fois ou après une réinitialisation d’usine, et qu’aucune option DHCP n’est configurée, il contacte un serveur d’activation de périphérique pour un provisionnement sans contact. Les nouveaux téléphones utilisent activate.cisco.com » au lieu de « webapps.cisco.com » pour le provisionnement. Les téléphones dont la version du firmware est antérieure à 11.2(1) continuent d’utiliser « webapps.cisco.com ». Nous vous recommandons d’autoriser les deux noms de domaine à travers votre pare-feu.

Reportez-vous à Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex.

80 443

Ces IP sont nécessaires pour la configuration du périphérique et la gestion du firmware pour Webex Calling.

Synchronisation de l’heure du périphérique (NTP)

Périphériques Webex Calling

51494

UDP

Reportez-vous à Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex.

123

Ces adresses IP sont nécessaires pour la synchronisation temporelle des périphériques (téléphones MPP, ATA et SPA ATA).

La résolution du nom du périphérique.

Périphériques Webex Calling

Éphémère

UDP et TCP

Défini par l’organisateur

53

Configuration des applications

Applications Webex Calling (appel)

Éphémère

TCP

62.109.192.0/18

64.68.96.0/19

150.253.128.0/17

207.182.160.0/19

80, 443

Ces IP appartiennent aux services d’authentification Webex Idbroker et sont utilisées par les clients, c’est-à-dire les applications Webex.

Reportez-vous à Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex.

80, 443, 8443

Ces IP appartiennent aux services de configuration de l’application Webex Calling et sont utilisées par les clients, c’est-à-dire les applications Webex.

Synchronisation de l’heure des applications

Applications Webex Calling (appel)

123

UDP

Défini par l’organisateur

123

Résolution du nom de l’application

Applications Webex Calling (appel)

Éphémère

UDP et TCP

Défini par l’organisateur

53

Cscan

Applications Webex Calling (appel)

Éphémère

UDP et TCP

Reportez-vous à Sous-réseaux IP pour les services d’appel Webex.

8934 et 80, 443, 19569-19760

Ces IP sont utilisées par les services CScan utilisés par les clients, c’est-à-dire les applications Webex. Rendez-vous sur cscan.webex.com pour plus d’informations.

† La plage de ports média de CUBE est configurable avec rtp-port range.

*Ces adresses/plages IP ne sont pas la propriété de Cisco et sont susceptibles d’être modifiées périodiquement. Si vous utilisez un pare-feu, nous vous recommandons d’autoriser les urls listées.

Domaines et URL pour les services d’appel Webex

Domaine / URL

Description

Apps et périphériques Webex utilisant ces domaines / URLs

Services Webex Cisco

*.broadcloudpbx.com

Micro-services d’autorisation Webex pour le lancement croisé du Control Hub au Calling Admin Portal.

Control Hub

*.broadcloud.com.au

Services d’appel Webex en Australie.

Tous

*broadcloud.eu

Services d’appels Webex en Europe.

Tous

*.broadcloudpbx.net

Services de configuration et de gestion des clients appelants.

Applications Webex

*.cisco.com

Lorsqu’un téléphone se connecte à un réseau pour la première fois ou après une réinitialisation d’usine, s’il n’y a pas d’options DHCP configurées, il contacte un serveur d’activation de périphérique pour un provisionnement sans contact. Les nouveaux téléphones utilisent activate.cisco.com et les téléphones dont la version du firmware est antérieure à 11.2(1), continuent d’utiliser webapps.cisco.com pour le provisionnement.

Téléphones MPP, Control Hub

*.ucmgmt.cisco.com

Services d’appel Webex

Control Hub

*.webex.com

Services de base Webex pour les appels, les réunions et la messagerie, comme l’authentification, etc.

Tous

*.wbx2.com et *.ciscospark.com

Micro-services Webex, comme le service de mise à jour des logiciels.

Tous

Services supplémentaires liés à Webex (Domaines tiers)

*.appdynamics.com

*.eum-appdynamics.com

Suivi des performances, capture des erreurs et des pannes, mesures des sessions.

Control Hub

*huron-dev.com

Microservices de Webex Calling comme les services de bascule, la commande de numéros de téléphone et les services d’affectation.

Control Hub

*.sipflash.com

Services de gestion des périphériques (principalement pour les États-Unis).

Applications Webex

*.walkme.com *.walkmeusercontent.com

Client de guidage des utilisateurs de Webex. Fournit des visites guidées pour l’intégration et l’utilisation pour les nouveaux utilisateurs.

Pour plus d'informations concernant Walkme, cliquez ici.

Applications Webex

Si votre pare-feu réseau prend en charge les listes d’autorisation de domaine pour le trafic http(s), comme *.webex.com, il est fortement recommandé d’autoriser tous ces domaines.

Réunions/Messagerie Webex - Configuration réseau requise

Si vous déployez Webex Calling avec les services Webex Meetings et Messaging, la configuration réseau requise pour les services Webex Meetings et Messaging se trouve dans Configuration réseau pour les services Webex.

Historique des révisions du document

Date

Nous avons apporté les modifications suivantes à cet article

20 septembre 2021

Ajout de 4 nouveaux sous-réseaux IP Webex Calling service :

  • 23.89.76.128/25

  • 170.72.29.0/24

  • 170.72.17.128/25

  • 170.72.0.128/25

2 avril 2021

Ajout de *.ciscospark.com sous Domaines et URLs pour les services d’appel Webex pour prendre en charge les cas d’utilisation de l’appel Webex dans l’application Webex.

25 mars 2021

Ajout de 6 nouvelles plages IP pour activate.cisco.com, qui entreront en vigueur à partir du 8 mai 2021.

  • 72.163.15.64/26

  • 72.163.15.128/26

  • 173.36.127.0/26

  • 173.36.127.128/26

  • 192.133.220.0/26

  • 192.133.220.64/26

5 mars 2020

Remplacement des IP discrètes de Webex Calling et des plages d’IP plus petites par des plages simplifiées dans un tableau séparé pour faciliter la compréhension de la configuration du pare-feu.

26 février 2021

Ajout de 5004 comme port de destination pour les médias d’appel vers Webex Calling (STUN, SRTP) pour prendre en charge l’établissement de la connectivité interactive (ICE) qui sera disponible dans Webex Calling en avril 2021.

22 février 2021

Les domaines et les URLs sont maintenant listés dans un tableau séparé.

Le tableau Adresses IP et ports est ajusté pour regrouper les adresses IP des mêmes services.

Une colonne Notes a été ajoutée au tableau Adresses IP et Ports pour mieux comprendre les besoins.

Les adresses IP suivantes ont été déplacées vers des plages simplifiées pour la configuration des périphériques et la gestion des micrologiciels (périphériques Cisco) :

activate.cisco.com

  • 72.163.10.125 -> 72.163.10.96/27

  • 173.37.149.125 -> 173.37.149.96/27

webapps.cisco.com

  • 173.37.146.134 -> 173.37.146.128/25

  • 72.163.10.134 -> 72.163.10.128/25

Les adresses IP suivantes ont été ajoutées pour la configuration de l’application car le client Cisco Webex est pointé vers un SRV DNS plus récent en Australie en mars 2021.

  • 199.59.64.237

  • 199.59.67.237

21 janvier 2021

Nous avons ajouté les adresses IP suivantes à la configuration des périphériques et à la gestion des micrologiciels (périphériques Cisco) :

  • 3.134.166.179

  • 50.16.236.139

  • 54.145.130.71

  • 72.163.10.125

  • 72.163.24.0/23

  • 173.37.26.0/23

  • 173.37.146.134

Nous avons supprimé les adresses IP suivantes de la configuration des périphériques et de la gestion des micrologiciels (périphériques Cisco) :

  • 35.172.26.181

  • 52.86.172.220

  • 52.203.31.41

Nous avons ajouté les adresses IP suivantes à la configuration des applications :

  • 62.109.192.0/19

  • 64.68.96.0/19

  • 207.182.160.0/19

  • 150.253.128.0/17

Nous avons supprimé les adresses IP suivantes de la configuration de l’application :

  • 64.68.99.6

  • 64.68.100.6

Nous avons supprimé les numéros de port suivants de la configuration de l’application :

  • 1081, 2208, 5222, 5280-5281, 52644-52645

Nous avons ajouté les domaines suivants à la configuration de l’application :

  • idbroker-b-us.webex.com

  • idbroker-eu.webex.com

  • ty6-wxt-jp.bcld.webex.com

  • os1-wxt-jp.bcld.webex.com

23 décembre 2020

Ajout de nouvelles adresses IP de configuration des applications aux images de référence des ports.

22 Décembre 2020

Mise à jour de la ligne Configuration des applications dans les tableaux pour inclure les adresses IP suivantes : 135.84.171.154 et 135.84.172.154.

Cachez les diagrammes de réseau jusqu’à ce que ces adresses IP puissent y être ajoutées également.

11 décembre 2020

Mise à jour des lignes Configuration des périphériques et gestion des micrologiciels (périphériques Cisco) et Configuration des applications pour les domaines canadiens pris en charge.

16 Octobre 2020

Mise à jour des entrées de signalisation d’appel et de média avec les adresses IP suivantes :

  • 139.177.64.0/24

  • 139.177.65.0/24

  • 139.177.66.0/24

  • 139.177.67.0/24

  • 139.177.68.0/24

  • 139.177.69.0/24

  • 139.177.70.0/24

  • 139.177.71.0/24

  • 139.177.72.0/24

  • 139.177.73.0/24

23 septembre 2020

Sous CScan, remplacement de 199.59.64.156 par 199.59.64.197.

14 août 2020

Ajout d’adresses IP supplémentaires pour prendre en charge l’introduction de centres de données au Canada :

Signalisation d’appel vers Webex Calling (SIP TLS)–135.84.173.0/25,135.84.174.0/25, 199.19.197.0/24, 199.19.199.0/24

12 août 2020

Ajout d’adresses IP supplémentaires pour prendre en charge l’introduction de centres de données au Canada :

  • Signalisation d’appel vers Webex Calling (SRTP)-135.84.173.0/25,135.84.174.0/25, 199.19.197.0/24, 199.19.199.0/24

  • Signalisation d’appel vers des terminaux à adresse publique (SIP TLS)-135.84.173.0/25,135.84.174.0/25, 199.19.197.0/24, 199.19.199.0/24

  • Configuration du périphérique et gestion du micrologiciel (périphériques Cisco)–135.84.173.155,135.84.174.155

  • Synchronisation du temps des périphériques-135.84.173.152, 135.84.174.152

  • Application configuration—135.84.173.154,135.84.174.154

22 juillet 2020

Ajout de l’adresse IP suivante pour prendre en charge l’introduction des centres de données au Canada : 135.84.173.146

9 juin 2020

Nous avons apporté les modifications suivantes à l’entrée CScan :
  • Correction de l’une des adresses IP - remplacement de 199.59.67.156 par 199.59.64.156.

  • Les nouvelles fonctionnalités ont nécessité de nouveaux ports ainsi que UDP-19560-19760

11 mars 2020

Nous avons ajouté le domaine et les adresses IP suivants à la configuration de l’application :

  • jp.bcld.webex.com—135.84.169.150

  • client-jp.bcld.webex.com

  • idbroker.webex.com—64.68.99.6, 64.68.100.6

Nous avons mis à jour les domaines suivants avec des adresses IP supplémentaires pour la configuration des périphériques et la gestion des micrologiciels :

  • cisco.broadcloud.eu—85.119.56.198, 85.119.57.198

  • webapps.cisco.com—72.163.10.134

  • activation.webex.com—35.172.26.181, 52.86.172.220

  • cloudupgrader.webex.com—3.130.87.169, 3.20.185.219

27 février 2020

Nous avons ajouté le domaine et les ports suivants à la configuration du dispositif et à la gestion du micrologiciel :

cloudupgrader.webex.com-443, 6970

Cet article était-il utile ?

Flux de travail pour la configuration de l’appel Webex

Articles connexes
flèche vers le haut